Pratique Auto n°28 sep/oct/nov 2016
Pratique Auto n°28 sep/oct/nov 2016
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°28 de sep/oct/nov 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : les Françaises ont la côte !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
L’essentiel de l’actualité et marche p 10 - 12:p 8 19 13/05/16 16:50 Page10 L’essentiel de l’actualité Mitsubishi Dieselgate Mitsubishi avoue tricher depuis 1991 ! La fraude aurait débuté dès 1999 ! Le constructeur japonais a avoué avoir eu recours à des tests inappropriés au cours des 25 dernières années, une nouvelle révélation sanctionnée par une chute en bourse de près de 10%. Mercredi dernier, Mitsubishi avait admis avoir procédé à des « manipulations » sur les résultats des tests d'émissions polluantes de certains de ses modèles. Six jours plus tard, le constructeur japonais est de nouveau passé aux aveux. Mitsubishi a reconnu ce mardi avoir falsifié des tests d'économies de carburant depuis 25 ans. « Nous avons utilisé cette méthode pour le marché intérieur depuis 1991 », a déclaré un Vice-Président du Groupe, Ryugo Nakao, lors d'une conférence de presse. Depuis la révélation du scandale, l'action Mitsubishi a perdu près de la moitié de sa valeur avec une nouvelle chute avoisinant 10% à la Bourse de Tokyo. Le constructeur japonais a annoncé la mise en place d'une commission d'enquête externe dont les conclusions seront rendues dans trois mois. On sait déjà que 625 000 véhicules sont concernés. Al'aube de son restylage, voici que la Peugeot 308 offre un avant goût des évolutions esthétiques à l'occasion du Salon de Pékin 2016, ici en version 4 portes. Le marché chinois était jusqu'à la cantonné à la première génération de la Peugeot 308. C'est désormais de l'histoire ancienne, puisque le deuxième opus est tout juste présenté en version tri corps. D'une pierre deux coups pour la firme sochalienne, puisque ce nouveau modèle chinois laisse augurer des évolutions esthétiques européennes. Principale évolution, cette face avant qui n'est pas sans rappeler une certaine 308 R hybride connue pour son agressivité. Une fois n'est pas coutume, l'arrière est assez élégant. Il est mis en valeur par ce bandeau noir qui rappelle les illustres 205, 405 et 309. Commercialisation au 2ème semestre 2016. 6 Pratique Auto N°109 - Juin/Juillet/Août 2015 10 Le scandale du « Dieselgate » de Volkswagen est loin d’être terminé. Mais des rapports indiquent maintenant que les plans initiaux du logiciel fraudeur ne viennent pas de chez VW, mais de chez… Audi. Les normes antipollution devenant de plus en plus sévères, les ingénieurs de chez Audi ont alors réfléchi à des solutions pour les contourner. L’utilisation d’un logiciel de trucage était l’une des possibilités. Et les ingénieurs Audi y auraient pensé dès… 1999. Acoustique Le logiciel, qui enclenche certaines fonctions lors des tests d’émissions, aurait été nommé chez Audi « mode acoustique » ou « fonction acoustique ». Mais le constructeur d’Ingolstadt décida finalement de ne pas utiliser ce logiciel, qui est ensuite tombé dans l’oubli. Six ans plus tard, en 2005, des ingénieurs de chez Volkswagen ont découvert l’existence du logiciel Audi et ont décidé de l’utiliser sur des moteurs VW. On ne sait toujours pas précisément comment les ingénieurs VW ont été mis au courant de l’existence du logiciel. Mais il y avait à l’époque beaucoup de travailleurs de chez Audi qui sont passés chez Volkswagen. Cette nouvelle information remet en tout cas en question l’idée selon laquelle Volkswagen serait le seul responsable dans cette histoire de logiciel de trucage. Salon Pékin 2016  : Peugeot 308 Sedan
Enquête Auto ENQUÊTE RÉALISÉE PAR HÉLOÏSE FERRET Radars et PV  : stop aux abus ! Auto Pratique Vous venez encore une fois de vous faire flasher par un radar ? Votre vitesse ne vous semblait pas excessive, ou vous n’étiez pas au volant et vous souhaitez savoir s’il est possible de contester l’infraction ? Vous avez tout à fait le droit d’entamer des démarches. Photos floues, prises de dos... il est possible de passer entre les mailles du filet, le tout est d’être bien informé sur vos droits, ainsi que sur le fonctionnement du système. 1/Connaître et comprendre le système Afin de savoir s’il vous est possible de contester un excès de vitesse enregistré par un radar automatique, l’essentiel est de connaître la réglementation en vigueur. La vitesse est limitée sur l’ensemble du réseau routier. Cette réglementation s’applique à tous les conducteurs et à tous les véhicules. Sans exception. La vitesse doit être adaptée aux conditions météo (pluie, autres précipitations, visibilité inférieure à 50 m). En France, les infractions liées aux excès de vitesse sont punies de contraventions et constituent des délits en cas de récidive d’un excès de vitesse supérieur à 50 km/h. 18 STOP ARNAQUES - JUIN - JUILLET 2016 Les principaux types de radars - Le radar fixe  : c’est le premier type de radar à avoir été installé. Il calcule la vitesse du véhicule à son passage instantanément. Une marge de 5 km/h (en dessous de 100 km/h) ou de 5% (au-dessus de 100 km/h) est prise en compte, toujours à l’avantage du conducteur. Il est donc impossible d’être sanctionné pour un excès de vitesse « insignifiant » (selon le site de la sécurité routière), puisqu’il faut toujours y ajouter cette marge. Les radars vitesse fixes sont signalés par des panneaux d’annonce radars. Les radars pédagogiques précédemment installés en amont des radars fixes ont été redéployés vers des zones de danger non équipées de radars automatiques. Les dispositions relatives à la signalisation des radars fixes sont définies dans l’arrêté du 4 mars 2013. Les radars vitesse fixes sont installés sur des sites Pratique Auto 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :