Poker Mag n°2 fév/mar 2016
Poker Mag n°2 fév/mar 2016
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 42,4 Mo

  • Dans ce numéro : les secrets du champion du monde !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Les règles LA GROSSE BLINDE REPRÉSENTE ÉGALEMENT LA RELANCE MINIMALE QUE LES JOUEURS PEUVENT POSER LORS DES ENCHÈRES QUI SUIVENT. bring-in Le bring-in (en français  : apport) est une mise forcée utilisée dans les variantes de type studs qui doit être posée par un joueur suivant certaines conditions (généralement celui qui a la carte ouverte la plus faible). enchères Les enchères déterminent la manière dont chaque joueur, à son tour, est autorisé à miser tout ou partie de ses jetons. Le principe de base est qu'un joueur doit « suivre » le même montant que le dernier relanceur pour rester dans le coup. S'il ne le fait pas, il « passe », perd ses mises antérieures et ses ambitions sur le pot en cours ; il restera passif jusqu'à la liquidation de ce dernier. Si aucun joueur n'a misé avant lui (au premier tour d'enchères, la grosse blinde doit être prise en compte), il peut faire « parole », c'est-à-dire attendre une éventuelle relance d'un autre joueur pour miser lui-même. Si tous les joueurs « parolent », le tour d'enchères se termine. Un joueur peut également « relancer », c'est-à-dire miser plus sur le coup. Une relance doit valoir au moins le montant de la grosse blinde et au moins le montant de la plus forte relance du tour d'enchères en cours le cas échéant. Un joueur qui a relancé ne peut pas relancer sa propre relance en l'absence d'une relance d'un autre joueur. 62 Poker mag n°2 Si un joueur n'a plus assez de jetons pour suivre, il peut tout de même rester dans le coup jusqu'au bout en misant son « tapis », c'est-àdire tout ce qu'il lui reste. Ses éventuels gains sont alors limités en considérant (pour lui seul) que les autres joueurs n'ont pas misé plus que lui. L'excédent des autres joueurs constitue alors un pot secondaire (ou parallèle) que ces derniers peuvent continuer à se disputer dans les mêmes conditions. Le tour d'enchères se termine quand tous les joueurs qui pouvaient parler (c'est-àdire ceux qui n'ont pas déjà passé ou qui n'ont pas déjà misé leur tapis) l'ont fait et misé le même montant.
VARIANTES DE POKER Il existe plusieurs grandes familles de poker. Elles contiennent toutes de nombreuses variantes et se pratiquent à différentes limites (structure des tours de mise). On y ajoute parfois des modes de jeux complémentaires. Le poker a également donné naissance à des jeux de casino et de société qui abandonnent sa structure d'enchères originale8. Le poker se pratique sous forme de nombreuses variantes rassemblées en trois grandes familles. Elles se différencient d'abord par le mode de distribution des cartes. Les cartes peuvent être communes à tous les joueurs ou privatives. Elles peuvent aussi être fermées (visibles de son propriétaire seul) ou ouvertes (visibles de tous). On distingue aussi la hauteur de jeu joué. Les mains victorieuses peuvent être haute (high), basse (low) ou les deux (high/low). Dans certaines variantes où l'on joue les mains hautes et basses, certaines conditions sont imposées sur les mains basses. Par exemple, la main d'un joueur ne peut contenir de carte au-dessus de huit (eight or better) ou les as ne peuvent compter qu'en carte haute (deuce to seven). Pokers fermés Dans ces variantes, chaque joueur reçoit systématiquement cinq cartes. Elles sont toutes privées et fermées. Le poker fermé, ou Five Card Draw  : c'est la variante historique du poker, celle que les débutants apprennent souvent en premier. Le nullot fermé, ou lowball ou ace-to-five ou California lowball se joue comme le poker fermé mais en mode low ace to five. Le deuce to Seven ou Kansas City lowball se joue comme le poker fermé mais en mode low deuce to seven. Le Badugi est le seul jeu de poker joué à quatre cartes, il faut avoir des cartes faibles qui ne sont pas de la même couleur. Le Baducey est un mélange entre le badugi et le 2 to 7. Le pot final sera partagé en deux, une moitié pour le meilleur jeux de badugi et l'autre moitié pour le meilleur jeux de 2 to 7. Contrairement au badugi où l'as est la meilleure carte, dans le baducey l'as est la plus mauvaise. Ainsi la meilleure combinaison possible est 23457 avec 2345 de couleurs différentes. Variantes à cartes communes Dans ces variantes, une partie des cartes est commune et donc ouverte (visible) et une autre est privée et fermée (cachée). Le Texas hold'em, Hold'em ou Vegas (deux cartes privées, cinq cartes communes). Le Double Hold'em, ou Double Flop Hold'em (deux cartes privées, deux fois cinq cartes communes). L'Omaha (quatre cartes privées, cinq cartes communes, existe en modes high ou high/low). L'Aviation (quatre cartes privées, cinq cartes communes). Le Courchevel (cinq cartes privées, cinq cartes communes, existe en modes high ou high/low). L'Irish (quatre cartes privées, cinq cartes communes). Le Pineapple (trois cartes privées, cinq cartes communes). Le Crazy Pineapple (trois cartes privées, cinq cartes communes). Le Royal Hold'em (deux cartes privées, cinq cartes communes). Studs Toutes les cartes sont privatives mais certaines sont ouvertes et d'autres fermées. Le Stud à cinq cartes, Five-card stud ou CincinnatiKid (une carte fermée, quatre cartes ouvertes). Le Stud à sept cartes, Seven-card stud (trois cartes fermées, quatre cartes ouvertes, existe en modes high, low ou high/low).Dans le cas où 8 joueurs seraient encore présents pour recevoir la septième carte, 8x7 = 56 soit plus que le nombre de cartes du paquet, la dernière carte n'est plus privative mais commune. Le Stud Eight-or-Better est le nom donné au Stud à sept cartes joué en high/low. Le Razz ou Nullot est le nom donné au Stud à sept cartes joué en low. Le Queen and follow se joue comme le seven-card stud mais les Q sont joker ainsi que la carte qui est donnée après le Q. Cette carte qui est donnée après le Q n'est joker que jusqu'à ce qu'un autre Q soit donné, dans ce cas c'est la carte qui est donnée après le dernier Q qui est joker (existe en modes high ou high/low). Le mambo stud poker, variantes amusante du stud poker modes de jeu High, low et high/low Il existe trois manières de comparer les mains des joueurs. Ces modes doivent être activés et connus des joueurs avant que le jeu ne commence. Ces trois modes décrivent comment les mains des joueurs vont être comparées, on distingue  : Le mode high  : seules les plus fortes combinaisons comptent. Le mode low  : seules les plus faibles combinaisons comptent. Le mode high low  : la plus forte main remporte la moitié du pot et la plus faible l'autre moitié (avec souvent certaines restrictions pour être valide). Kill ou half-kill C'est une option de jeu parfois utilisée en cash-game. Quand un joueur gagne un pot sans partage (scoop), il reçoit le bouton Kill. Si ce même joueur au tour suivant refait un scoop il devient le killer. Un killer doit miser au moins deux fois la grosse blind (mise de départ) même s'il est de petite ou de grosse blind. Le jeu se poursuit alors comme si les blinds étaient doublées. Cette obligation tombe dès que le killer remporte le pot. Parfois on ajoute des conditions, par exemple un montant minimum du pot pour activer le mode kill. D'autre part, il arrive que le killer ait le droit de parler en dernier au premier tour d'enchères. On parle de Half-Kill quand on ne double pas la blind mais qu'on ne la multiple que de 1,5. Look at two and kill Cette option est utilisée en Lowball. Chaque joueur peut activer ce mode après voir reçu et regardé ses deux premières cartes. Il reçoit alors le bouton kill. Option Une particularité  : en cash-game, le joueur qui suit la grosse blind peut, avant d'avoir vu ses cartes, prendre l' « option »  : il doit alors mettre le double de la grosse blind et sera le dernier à parler lors du premier tour d'enchères. Poker mag n°2



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 1Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 2-3Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 4-5Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 6-7Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 8-9Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 10-11Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 12-13Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 14-15Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 16-17Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 18-19Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 20-21Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 22-23Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 24-25Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 26-27Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 28-29Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 30-31Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 32-33Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 34-35Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 36-37Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 38-39Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 40-41Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 42-43Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 44-45Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 46-47Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 48-49Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 50-51Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 52-53Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 54-55Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 56-57Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 58-59Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 60-61Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 62-63Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 64-65Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 66-67Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 68-69Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 70-71Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 72-73Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 74-75Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 76-77Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 78-79Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 80-81Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 82-83Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 84-85Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 86-87Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 88-89Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 90-91Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 92-93Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 94-95Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 96-97Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 98-99Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 100