Poker Mag n°2 fév/mar 2016
Poker Mag n°2 fév/mar 2016
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 42,4 Mo

  • Dans ce numéro : les secrets du champion du monde !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
60 Les règles table et d'échanger ses jetons contre de l'argent. Dans le poker des Caraïbes ou caribbean stud poker, version moins répandue et similaire au black jack, le joueur affronte un croupier et essaye de gagner le maximum de jetons. méLange des cartes Au préalable de chaque main, le jeu utilisé est systématiquement mélangé, soit par le croupier (lorsqu'il y en a un), soit par le EN VOICI CERTAINES  : Mélange en bataille ou "salade"  : Technique utilisée dans les casinos, elle est à la fois la plus efficace mais certainement celle qui requiert le moins de dextérité. L'intégralité des cartes est disposée sur la table face cachée. Puis rassemblée en un tas. Cette technique est communément le préalable aux manières de mélanger. Mélange à la française  : (également appelé mélange "belote") Mélange dit "riffle shuffle" (moitié de paquet dans chaque main, les cartes sont abattues alternativement à pleine vitesse, de droite et de gauche, puis ramené en un seul et unique paquet). Variante "riffle shuffle in the air". Mélange à queue d'aronde ou à l'américaine  : (également appelé l'effeuillage) Mélange Hindou  : (genre de mélange à la française mais en tenant les cartes dans le sens de la largeur) Mélange à l'espagnole  : (moitié de paquet dans chaque main, les cartes sont disposées en éventail et réunies par leur partie supérieure en un seul paquet) Mélange par "superposition alternée"  : (superposition de cartes du dessus et du dessous du paquet). Technique ne dispensant pas de la coupe, mais qui, combinée à un mélange à la française ou un effeuillage se révèle aussi efficace. Dite "arithmétique alternée" quand les cartes superposées sont comptées. Mélange russe  : (une main en shuffle et l'autre en rifle). joueur au "cut off", qui se trouve être le dealer (ou "bouton") précédent. Pour ce faire, différentes techniques sont communément répandues. Il en existe de toutes les sortes allant de la salade à des variantes des plus spectaculaires. disposition Deux à dix joueurs sont disposés autour d'une table. Un bouton désigne le donneur (en anglais  : dealer - qui peut être virtuel si la table dispose d'un croupier). On joue dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du donneur. En position "tardive" se trouvent le "dealer", qui est le dernier à parler, et le cut off qui est l'avant-dernier à parler. Ce sont les deux positions où les relances pour voler le coup sont assez fréquentes car elles ont l'avantage de la position, c'est-à-dire de pouvoir parler en dernier. DANS UNE PARTIE ENTRE AMIS, IL EST POSSIBLE DE S'EN PASSER, DONNEUR MAIS IL FAUT ALORS FAIRE ATTENTION À NE PAS OUBLIER LE DERNIER QUI A ÉTÉ DONNEUR Au poker, que ce soit lors de tournoi de poker ou non, le donneur, appelé également dealer (en anglais), est un rôle qui passe de joueur en joueur en tournant dans le sens horaire. Identification du donneur  : Le « bouton du donneur ». Sur une table, le donneur est identifié en général par la présence à côté de lui d'un jeton spécial, plus gros que les jetons du jeu et marqué d'un "D" afin de ne pas être confondu avec les autres jetons du poker. Rôle du donneur  : Cependant, le donneur, contrairement à son nom, n'est pas forcément celui qui donne les cartes, car il peut y avoir à la table un croupier qui se charge alors de la distribution à chaque tour mais qui ne joue pas. Il est aussi possible qu'un autre joueur se charge de la distribution (absence du joueur dont c'est le tour, ou incapacité physique). Ce qui n'empêche pas le rôle de donneur de continuer de passer de joueur en joueur. C'est la position du donneur qui détermine par qui va commencer la distribution des cartes. Dans les variantes Hold'em et fermées du poker il s'agit du joueur (encore en jeu) situé juste après le donneur (dans le sens horaire) qui va recevoir la première carte, miser le petit blind au premier tour, et miser en premier lors des tours suivants. Dans les variantes de stud ou il n'y a pas de blinds, la position du donneur ne sert qu'a déterminer qui reçoit la première carte du paquet. Obligations de celui qui distribue  : Celui qui distribue les cartes (donneur ou croupier) a pour rôle de mélanger les cartes avant chaque donne, de distribuer, selon la variante du poker les cartes aux joueurs, de retourner les cartes communes au milieu de la table, de ramasser les cartes des joueurs ayant passé et de rassembler au centre de la table les jetons misés par chaque joueur. Poker mag n°2
combinaisons de cartes Une main, au poker, est une combinaison de cartes qui est définie par les règles du jeu de poker. Une main de poker est toujours constituée de cinq cartes exactement. Suivant les variantes, la main la plus forte l'emporte (variantes jouées high) ou la main la plus faible (variantes jouées low) ou la main la plus forte et la main la plus faible sont prises en compte (variantes jouées high/low). mises forcées Avant de recevoir leurs cartes, les joueurs doivent placer les mises forcées qui sont de trois sortes  : les antes, les blindes et le bring-in. On peut utiliser les trois sortes dans un même tour et dans cet ordre. Dans les tournois, les mises forcées augmentent par paliers (ou niveaux) durant de trois à vingt minutes voire plus. L'augmentation des mises peut varier du quart au tiers de la valeur de la dernière mise. Un tableau annonce les différents niveaux dès avant le début de chaque tournoi. Antes L'ante (du latin avant) est une mise forcée placée par chaque joueur de la table. Elle ne modifie pas l'ordre de parole. En général c'est une mise représentant 10% à 20% de la grosse blinde. L'arrivée des antes, après quelques niveaux de blindes, donne souvent une grande impulsion aux tentatives de « vol » des blindes lors des enchères. Blindes Les blindes (ou blinds - de l'anglais blind  : aveugle) sont placées par les deux joueurs à gauche du donneur, le premier posant la petite blinde (de l'anglais small blind) et le deuxième posant la grosse blinde (de l'anglais big blind) valant le double de la petite blinde. Les blindes autorisent à parler en dernier au premier tour d'enchères. Si personne n'a relancé avant lui, le joueur à la grosse blinde a le droit de relancer. Le joueur placé à gauche de la grosse blinde est appelé « joueur UTG » (de l'anglais under the gun  : sous le canon) car, devant parler en premier, il est dans une position peu favorable pour la suite du coup. Certaines variantes autorisent « l'option » qui consiste, pour le « joueur UTG », à miser le double de la grosse blinde avant d'avoir reçu ses cartes et à parler en dernier lors du premier tour d'enchères. Poker mag n°2 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 1Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 2-3Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 4-5Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 6-7Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 8-9Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 10-11Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 12-13Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 14-15Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 16-17Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 18-19Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 20-21Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 22-23Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 24-25Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 26-27Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 28-29Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 30-31Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 32-33Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 34-35Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 36-37Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 38-39Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 40-41Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 42-43Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 44-45Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 46-47Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 48-49Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 50-51Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 52-53Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 54-55Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 56-57Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 58-59Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 60-61Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 62-63Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 64-65Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 66-67Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 68-69Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 70-71Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 72-73Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 74-75Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 76-77Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 78-79Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 80-81Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 82-83Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 84-85Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 86-87Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 88-89Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 90-91Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 92-93Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 94-95Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 96-97Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 98-99Poker Mag numéro 2 fév/mar 2016 Page 100