Philosophie pratique n°27 aoû/sep/oct 2016
Philosophie pratique n°27 aoû/sep/oct 2016
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°27 de aoû/sep/oct 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'instant présent, secret de la joie au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
ADOBESTOCK Les papas aussi ! 5. Ne pas hésiter à consulter si l’on se sent dépassée et déprimée. Se confier à son compagnon n’est pas toujours suffisant. Voir un médecin de confiance pour s’exprimer n’est certainement pas de trop. La chute hormonale est réelle, mais ce n’est pas une raison pour ne pas s’en préoccuper si l’on se sent mal. 6. Ne pas hésiter à dormir en même temps que son bébé pour récupérer de la fatigue et des nuits sans sommeil. Il faut être en forme et si les nuits ne sont pas tranquilles, le congé maternité est là pour permettre justement de retrouver la forme en douceur. 7. C’est le moment de profiter de toutes les possibilités de livraison à domicile ou de commandes par internet. Les couches, l’eau minérale, les conserves, tout cela est encombrant et lourd. Quant aux surgelés, il ne faut pas hésiter, on trouve des 52 Philosophie pratique Au fil de nos vies Selon une récente étude américaine, le fameux baby blues qui survient généralement trois jours après une naissance n'est pas uniquement l'apanage des femmes. Près d'un homme sur dix serait également touché et un manque d'écoute pourrait même les conduire à une dépression post-partum, syndrome plus sévère. « La dépression chez les hommes n'est pas inédite. Ce qui l'est, en revanche, c'est plutôt la corrélation entre le jeune âge de ces papas et la survenue des symptômes dépressifs durant les premières années de l'enfant », explique Craig Garfield de l'école de médecine Feinberg de la Northwestern University. ADOBESTOCK N'hésitez pas à dormir en même temps que votre bébé. produits de qualité qui vous garantiront vos cinq fruits et légumes sans pour autant avoir à faire le marché en permanence. 8. Laisser Papa s’occuper un peu de bébé. Bien sûr il a repris le travail et est fatigué, mais cela ne l’empêche pas de donner le biberon du soir ou d’aller acheter le pain en rentrant. 9. Il faut absolument gérer les visites et ne pas laisser trop de monde autour de l’enfant. On le sait, les nourrissons sont fragiles, il vaut mieux leur éviter les épreuves. Il ne faut pas non plus paniquer, si l’enfant est en bonne santé et bien suivi, il résiste ! S’il a déjà des soucis de santé particuliers, attention à suivre toutes les précautions nécessaires et suivre les conseils du médecin qui s’occupe de lui. 10. Peut-être vous l’a-t-on dit, mais il est logique qu’une jeune maman ait besoin de calme et d’un certain isolement. Rien de particulier, mais une réaction charnelle et quasi « préhistorique » qui fait que la construction du nid doit aussi se faire. Difficile parfois lorsque l’on a une famille envahissante ou au contraire que l’on se sent déprimée. Le compagnon est dans ces cas-là un soutien essentiel. Si vous éprouvez plein d’émotions contradictoires à la naissance de votre bébé et cette forme de déprime bien particulière, sachez que c’est tout à fait normal et ne culpabilisez surtout pas. Choisissez d’en parler immédiatement à un proche et/ou à votre médecin et surtout, ne gardez pas cela pour vous. Il en va de votre bien-être et de celui de votre enfant ! n E.A. À LIRE « Du baby blues à la dépression postpartum » de Katia Denard et Joséphine Lebard, Marabout, 128 pages, 7,99 € . FÉMININPSYCHO 55 ADOBESTOCK
AU FIL de nos vies 76 QUESTION PHILOSOPHIE Philosophie pratique C’est aussi de la « philo » ! LIRE ICI & AILLEURS La Nuit de la philo Quoi de neuf cet été du côté de la culture, des livres et des loisirs ? Voici matière à ouvrir nos esprits, développer nos connaissances et nous divertir. ELAINE KIBARO Messages de Paix & de lumière Découverte par TF1 dans les années 80 et révélée par sa chanson « Aurore » avec son inoubliable jeu de scène à quatre bras, symbole d’harmonie, Elaine Kibaro, la chanteuse de la Paix, auteure-compositrice-interprète, persiste et signe dans ce septième ouvrage, « Ces paroles qui nous sauvent » (Ed. La Providence), construit comme un cahier d’exercices, où vous pourrez tout de suite faire le bilan de vos acquis et de vos manques, mettre en mots et en pratique ce que vous aurez appris en la lisant sur le fantastique pouvoir créateur des paroles que vous prononcez et qui peuvent changer votre vie pour combler toutes vos aspirations. La Nuit de la philo a proposé le 30 mai dernier un dialogue stimulant entre art et philosophie. Pour sa troisième édition, elle a pris pour thème central « la monnaie vivante », afin de réfléchir avec des penseurs et des artistes français et japonais aux questions actuelles touchant à l’économie, à la notion de valeur, d’échange, et à la manière dont l’argent s’infiltre dans toutes les strates de la société, par le biais de rencontres, d’installations, de spectacles et de films. Le public a pu ainsi déambuler jusqu’à la nuit entre les différents espaces de l’Institut français du Japon – Tokyo pour choisir de participer à un atelier, d’assister à une projection cinématographique, à une conférence, à une performance ou à un concert live. Une grande soirée pluridisciplinaire ouverte à tous qui change notre regard sur la philosophie ! EXPO FRANCIS METIVIER Le rock réveille, la philo éveille… HAYAO KAWAÏ « Qu’est-ce que je ? » Par Eric Sartre Branchez votre pensée à un ampli ! Rock’n Philo, ce sont quatre rendez-vous où Francis Métivier explique le questionnement philosophique de titres rock, qu’il interprète en live. Il met en perspective par exemple « Je pense donc je suis ? » de Descartes et « Where is my mind ? » des Pixies. Ou encore « Le moi est haïssable » de Pascal et « Smells like teen spirit » de Nirvana. Francis Métivier est philosophe et musicien, professeur, docteur en philosophie, essayiste et romancier, auteur de Rock’n’philo chez J’ai Lu. Il présente une rubrique hebdomadaire dans le site de L’Obs, coréalisateur et présentateur de la chaîne numérique PHI, qui explique les philosophes par les films et les séries les plus récents. Jusqu’au 12 juin 2015 au MK2 Grand Palais. Hayao Kawaï (1928-2007) est connu dans son pays, le Japon, comme pédagogue et psychologue. Professeur honoraire à l’université de Kyoto, sa renommée devient internationale lorsqu’il est nommé par le gouvernement japonais « directeur de l’Agence pour les affaires culturelles ». Dans Le Bouddhisme et l’art de la psychothérapie (Ed. La Fontaine de Pierre), il évoque son propre itinéraire avec une grande simplicité. Le point de départ de cet ouvrage semble être une quête d’identité  : « Qu’est-ce que je ? ». Cette question permet à l’auteur de se pencher sur l’âme humaine, son psychisme, tout en montrant à quel point les conceptions orientale et occidentale sont différentes, complémentaires, comment elles s’irriguent les unes les autres. Passionnant ! n Philosophie pratique 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 1Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 2-3Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 4-5Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 6-7Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 8-9Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 10-11Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 12-13Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 14-15Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 16-17Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 18-19Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 20-21Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 22-23Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 24-25Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 26-27Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 28-29Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 30-31Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 32-33Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 34-35Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 36-37Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 38-39Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 40-41Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 42-43Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 44-45Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 46-47Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 48-49Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 50-51Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 52-53Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 54-55Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 56-57Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 58-59Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 60-61Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 62-63Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 64-65Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 66-67Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 68-69Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 70-71Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 72-73Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 74-75Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 76-77Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 78-79Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 80-81Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 82-83Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 84