Philosophie pratique n°27 aoû/sep/oct 2016
Philosophie pratique n°27 aoû/sep/oct 2016
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°27 de aoû/sep/oct 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'instant présent, secret de la joie au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
PHILOSOPHIE De vie Notre image du bonheur rime souvent avec confort. Or si ce dernier apporte du plaisir, il a tendance à diminuer la joie et même notre capacité à la joie. 52 12 Philosophie pratique Philosophie de vie (…) Suite de la p.50. Dans ce livre passionnant, elle nous explique que cette belle émotion qu’est la joie n’est pas un petit plus dans l’existence, c’est l’émotion du sens de la vie. Ce mot « sens » a trois définitions, il dit « signification », « direction » et « sensation ». Or, nous éprouvons de la joie lorsque notre vie signifie quelque chose pour quelqu’un, lorsque nous dirigeons notre vie selon nos valeurs et simplement lorsque nous nous sentons vivre. Nous sommes une espèce sociale et avons besoin de nous sentir appartenir au groupe. Lorsque nous nous sentons connectés, nous sommes emplis de joie. Nous avons un cerveau préfrontal qui nous confère notre libre arbitre, qui nous demande d’exister (ex-ister/se dresser). Notre image du bonheur rime souvent avec confort. Or si ce dernier apporte du plaisir, il a tendance à diminuer la joie et même notre capacité à la joie. Pour Isabelle Filliozat, la joie est fille de l’effort, de la concentration, de l’attention  : « Lorsque nous nous dressons, lorsque nous nous réalisons, lorsque nous réussissons à atteindre nos buts, la joie nous transporte. Marcher dans la nature, sauter, courir, danser, chanter, faire la fête, tout cela apporte de la joie, nous verrons pourquoi. Nous découvrirons le flow, cet état indicible, les conditions de la joie et ses effets. On nous a dit qu’il ne fallait pas trop nous fêter de crainte que nous ne nous reposions sur nos lauriers, mais la félicité nous invite en réalité à aller toujours plus loin, toujours plus haut. En effet, voir une personne éclater de joie après avoir mis un but augmente les chances pour que nous mettions nous-mêmes un but... » Dans son ouvrage, elle explore les racines de la joie, son expression, sa physiologie, ses hormones, ce qu’elle apporte à nos vies et comment la susciter. Un foisonnement d’informations et des exercices pour ouvrir notre champ de conscience et augmenter la joie dans notre quotidien. De belles pistes à suivre Dans son « Petit traité de la joie » (Ed. Marabout), Martin Steffens,
Pour Isabelle Filliozat, la joie est fille de l’effort, de la concentration, de l’attention. quant à lui, pose tout haut toutes les questions que nous nous posons tout bas  : Comment dire oui quand ce qu’il s’agit d’accepter est notre propre vie ? Comment consentir à la vie qui s’impose à nous dès l’origine ? Comment apprendre à recevoir avant d’acquérir ? Son « Petit Traité de la joie » est un livre revigorant sur la joie de vivre. Car consentir à la vie, poser son existence et sa raison d’être en ces termes n’est pas une démarche si fréquente, et pourtant il y a là toutes les chances d’y trouver sérénité et plénitude. Son ouvrage est une vraie proposition de vie nous révélant des pistes de bonheur insoupçonné, à la portée de tous. Diplômé de sophrologie analytique et de philosophie, Alain Héril, quant à lui, est psychanalyste et sexothérapeute depuis 20 ans. Dans son livre « Le sourire intérieur  : Savoir accueillir la joie » (Ed. Eyrolles), il nous ramène à l’essentiel, à l’intime de l’intime. Selon lui, tout le monde cherche le meilleur pour soi sans songer que le meilleur est en soi. Nous pouvons pourtant nous ouvrir à l’instant présent, faire de notre corps un allié, rencontrer l’autre, vaincre notre peur, être davantage nous-mêmes... à condition d’apprendre à reconnaître et cultiver la joie. « Le bonheur est un concept, une illusion. La joie, au contraire, est inscrite dans le corps, elle s’éprouve, elle est tangible et reproductible » analyse-til. Contagieuse comme un sourire, elle crée le lien et appelle au partage. Son essai réhabilite la joie comme moteur de vie et principe de rencontre avec soi-même et les autres. Il invite chacun à accueillir la joie en soi et à la faire rayonner dans sa vie, non pas comme une compensation aux aléas de l’existence, mais comme une manière d’être présent à soi-même, d’harmoniser son corps, ses émotions et son esprit. n J.B. Pour Alain Héril, la joie est contagieuse, elle crée du lien. Philosophie pratique POUR ALLER PLUS LOIN « La puissance de la joie » de Frédéric Lenoir, Fayard, 216 pages, 18 € . « Les chemins de la joie » d’Isabelle Filliozat, JC, Lattès, 320 pages, 18 € « Petit traité de la joie » de Martin Steffens, Marabout, 192 pages, 5,99 € . « Lorsque la joie vous fait signe, suivez là ! » de Khalil Gibran, JC Lattès, 126 pages, 14,50 € . « Petit cahier d’exercices pour cultiver sa joie de vivre au quotidien » d’Anne Van Stappen, Jouvence, 5,99 € . Philosophie pratique 13 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 1Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 2-3Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 4-5Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 6-7Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 8-9Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 10-11Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 12-13Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 14-15Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 16-17Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 18-19Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 20-21Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 22-23Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 24-25Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 26-27Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 28-29Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 30-31Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 32-33Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 34-35Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 36-37Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 38-39Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 40-41Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 42-43Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 44-45Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 46-47Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 48-49Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 50-51Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 52-53Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 54-55Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 56-57Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 58-59Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 60-61Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 62-63Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 64-65Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 66-67Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 68-69Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 70-71Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 72-73Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 74-75Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 76-77Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 78-79Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 80-81Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 82-83Philosophie pratique numéro 27 aoû/sep/oct 2016 Page 84