Philosophie de Vie n°7 jun/jui/aoû 2016
Philosophie de Vie n°7 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : 7,80 €

  • Parution : n°7 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 23,0 Mo

  • Dans ce numéro : santé, terrorisme, avenir, a-t-on raison d'avoir peur.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
Tous névrosés ? En psychiatrie, le mot désigne pourtant un phénomène bien précis. Inventé par un médecin écossais dès 1769, il désignait à l’époque un ensemble hétéroclite, rassemblant les maladies du système nerveux ne présentant pas de symptômes organiques. Une fois encore, c’est Sigmund Freud qui va modifier la définition du terme un peu plus d’un 74 - Philosophie de vie n°7 Névroses  : Un point s’impose ! Le terme névrose est employé pour un oui, pour un non, dès que l’attitude d’une personne nous semble bizarre, voire incompréhensible. La névrose serait liée au stress, favoriserait la colère, les sentiments négatifs, et contribuerait donc clairement à gâcher la vie de ceux qui en sont atteints. Encore faut-il vraiment savoir de quoi l’on parle. siècle plus tard. Il réutilise le terme, et en circonscrit la signification. La névrose devient donc plus précisément un trouble psychique généré par un conflit refoulé. C’est la définition qui est retenue aujourd’hui encore, ce conflit psychique reste intérieur. La plupart des grandes catégories citées par Freud sont toujours d’actualité dans le vocabulaire  : hystérie, névrose obsessionnelle, névrose phobique, névrose d’angoisse, neurasthénie… PHOTOS.COM Un terme galvaudé Pourtant, au fil des années la réflexion a modifié la donne et sous l’influence des Etats-Unis, la Classification Internationale des Maladies a finalement supprimé le terme de la nomenclature psychiatrique. Cela n’a pas été de l’avis de tous, mais le fait est qu’aujourd’hui on parle plus aisément de TOC (troubles obsessionnels compulsifs), d’anxiété, de phobie, de stress post-traumatiques ; la névrose étant devenue PHOTOS.COM
Le danger de la psychose Certaines névroses mal soignées peuvent mener à la psychose. La névrose vient dans ce cas pousser la personne à vivre de plus en plus dans son imaginaire afin d’échapper à des contraintes qui lui semblent de plus en plus insupportables. Dans certains cas, cela va vers un comportement qui devient de plus en plus erratique, incompréhensible, car la personne a éliminé la logique de son raisonnement  : Il s’agit là du droit chemin vers la psychose qui se détache de la réalité. un terme global regroupant toutes sortes de comportements divers et variés. Les spécialistes eux-mêmes ont mis le mot névrose à toutes les sauces, l’utilisant même dans les techniques de développement personnel, ce qui a entraîné une grande confusion. La névrose s’est retrouvée être un terme trop général, qui finissait par ne plus être suffisamment signifiant pour les autorités médicales. La signification aujourd’hui Finalement, une acception globale du terme a été plus ou moins adoptée, portée essentiellement par les adeptes de Freud. Selon cette théorie, la névrose a pris racine dans l’enfance, suite à des événements plus ou moins traumatiques, mais oubliés. Ils ne réapparaissent qu’à l’âge adulte, et cela se traduit par plusieurs phénomènes  : La survenue de phobies inexpliquées, Une réaction de défense négative  : la fuite, L’individu est sujet à des pulsions qui bloquent le raisonnement. D’autres heureusement ont le réflexe de chercher la racine du problème et tentent de retrouver le traumatisme de départ afin de l’évacuer et d’en être libéré. Dans ses descriptions, Freud évoque des attitudes auxquelles on peut facilement s’identifier  : le souvenir refoulé crée ainsi une faiblesse qui peut être mise à jour dans des moments de difficultés, ou de grande fatigue. Et dans ce cas, le comportement peut devenir irrationnel  : pleurs « pour un rien », « craquage », nerfs à fleur de peau, colères sans raison valable du moins de façon évidente. Pour Freud, il s’agit du mécanisme habituel de l’expression d’un refoulement. Un grand nombre de névrosés seraient ainsi des Dr Jekyll et Mr Hyde, au comportement habituellement adapté, mais qui cachent un autre aspect, facteur de grande fragilité. Un répertoire de symptômes Les cas sont suffisamment nombreux (on estime qu’au moins En cas de névrose, souvent la défense adoptée est celle de la fuite. PHOTOS.COM 10% de la population est concernée) pour que les psychiatres et psychologues aient eu le temps de lister les grands symptômes liés à la névrose. On retrouve ainsi  : L’angoisse, Une sensation de fatigue allant jusqu’à l’épuisement, Des troubles d’ordre sexuel, L’insomnie, L’hypocondrie, L’agressivité, Des inhibitions… L’une des conséquences peut bien entendu être la dépression et de façon plus courante, des difficultés relationnelles avec son environnement, privé ou professionnel. Ces symptômes ont mené à une liste de névroses, une liste « moderne » pourrait-on dire. 1. Névrose et Phobie Le sujet est submergé par cette sensation de peur face à un objet ou une situation précise. Cela peut aller d’une souris à l’embarquement dans un avion. Les véritables phobies sont assez rares, mais bien réelles et peuvent être handicapantes en fonction du domaine où elles s’expriment. 2. Névrose et Obsession On regroupe sous ce vocable tous les comportements « maniaques », tels que les TOC. Des comportements que l’on retrouve un peu partout et se traduisent par certaines obsessions, comme l’impossibilité de marcher sur les lignes d’un carrelage, ou le besoin de suivre un rituel extrêmement précis et régulier en certaines circonstances. L’obsession est un cran au-dessus de la compulsion. Ainsi, le geste de se laver les mains de façon répétitive et sans raison objective est différent de la peur imaginaire des microbes qui vient polluer les pensées en permanence, sans que cela mène pour autant à un réflexe irraisonnée. 3. Névrose et Angoisse Un phénomène très invalidant quand il se répète fréquemment. Tout un chacun a pu ressentir une angoisse irraisonnée en certaines circonstances, face à un accident Philosophie de vie n°7 - 75 PHOTOS.COM PHOTOS.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 1Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 2-3Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 4-5Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 6-7Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 8-9Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 10-11Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 12-13Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 14-15Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 16-17Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 18-19Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 20-21Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 22-23Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 24-25Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 26-27Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 28-29Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 30-31Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 32-33Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 34-35Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 36-37Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 38-39Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 40-41Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 42-43Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 44-45Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 46-47Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 48-49Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 50-51Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 52-53Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 54-55Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 56-57Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 58-59Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 60-61Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 62-63Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 64-65Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 66-67Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 68-69Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 70-71Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 72-73Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 74-75Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 76-77Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 78-79Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 80-81Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 82-83Philosophie de Vie numéro 7 jun/jui/aoû 2016 Page 84