Philosophie de Vie n°6 mar/avr/mai 2016
Philosophie de Vie n°6 mar/avr/mai 2016
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°6 de mar/avr/mai 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 33 Mo

  • Dans ce numéro : être positif, est-ce bon pour tout.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Philosophie d’hier Roland Barthes Quand les mots ont un sens 52 - Philosophie de vie n°6 CENTENAIRE DU SÉMIOLOGUE
Roland Barthes, c’est une figure d’exception parmi les intellectuels français du XX e siècle, tant par son caractère marginal et la qualité inclassable de son œuvre, que par le succès paradoxal de sa pensée et de son écriture. Le sémiologue n’a cessé d’aller de l’avant, de chercher du nouveau au sein même des avant-gardes. Un décryptage de sa vie s’impose pour tenter de comprendre ses écrits, à l’occasion de l’année de son centenaire. Figure éclectique s’il en est, Roland Barthes à chaque étape de sa vie a été motivé par la passion du « neutre », de l’indifférenciation, le maintien de deux postulations opposées. C’était aussi un être à la marge. Un père mort à la Première Guerre, l’amour inaltérable d’une mère, de longues années passées en sanatorium, la découverte précoce de son homosexualité lui donnent très tôt le sentiment de sa différence. Il a vécu à distance les grands événements de l’histoire contemporaine. Pourtant sa vie est prise dans le mouvement précipité, violent et intense de ce XX e siècle qu’il a contribué à rendre intelligible. Le parcours d’une vie Roland Barthes, c’est le parcours d’une vie qui croise les grands enjeux théoriques, idéologiques, politiques et littéraires des époques successives, des années 1920 et 1930 à l’assomption du « je » dans les années 1970, en passant par la période de guerre, l’expérience du sanatorium, la Libération, quelques séjours à l’étranger BIO EXPRESS Né le 12 novembre 1915 à Cherbourg et mort le 26 mars 1980 à Paris. Critique littéraire et sémiologue français, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et professeur au Collège de France. Grande figure de la sémiologie et du structuralisme français des années 1950 à 1970, attaché aux avant-gardes littéraires de son temps comme aux classiques, il concilia l’approche savante et le plaisir esthétique. Son rayonnement reste considérable sur la critique et les pratiques littéraires contemporaines. (Roumanie, Maroc, Japon, Tunisie), l’accompagnement du Nouveau Roman puis de Tel Quel, l’incroyable polémique autour de Racine, l’épopée structuraliste, l’exploration des mécanismes intimes de la lecture et, bientôt, les Fragments d’un discours amoureux et, enfin, le deuil de la mère qui débouche sur La Chambre claire. Ses années de sanatorium LES RENDEZ-VOUS DU CENTENAIRE > 26-28 septembre 2015  : Colloque et célébrations « Le goût de Roland Barthes » (Pierre Vilar), Université de Pau. > Septembre et octobre 2015  : Colloque, projections, conférences « Barthes, en sortant du cinéma » (Marie Gil, Antoine de Baecque & Éric Marty) sur 3 lieux  : Centre Georges Pompidou, cinéma Champollion et l’ENS à Paris. > 13 et 14 novembre 2015  : Colloque international « Roland Barthes, feuilletoniste du XX e siècle » (Antoine Compagnon, Éric Marty & Philippe Roger) au Collège de France à Paris. > 2 décembre 2015  : Journée d’étude « Roland Barthes aujourd’hui » (Nathalie Piégay-Gros & Laurent Zimmermann), Université Paris Diderot - Paris VIIe. > 30 décembre 2015  : Journée d’étude internationale « Que ferions-nous avec Roland Barthes ? » (Serguei Fokine & Serge Zenkine), Université d’État de Saint-Pétersbourg, Russie. Roland Gérard Barthes naît en 1915, pendant la Première Guerre mondiale, à Cherbourg. Très tôt orphelin de père, il passe son enfance à Bayonne, puis à Paris, où il étudie au lycée Montaigne puis au lycée Louis-le-Grand. Il obtient le baccalauréat en 1935 et s’inscrit en lettres classiques à la faculté des lettres de l’université de Paris, où il contribue à fonder le « Groupe de théâtre antique de la Sorbonne » et obtient la licence de lettres en 1939 (certificats d’études grecques, d’études latines, de littérature française et d’histoire de la philosophie). Réformé, il échappe à la mobilisation, arrête ses études et devient délégué rectoral au lycée de Biarritz (1939-1940), puis aux lycées Voltaire et Buffon de Paris (1940- 1941). Il obtient également en 1941 le diplôme d’études supérieures avec un mémoire sur la tragédie grecque. Après sa licence de lettres classiques en Sorbonne, il renonce à l’agrégation pour cause de tuberculose. « Ecrire c’est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l’écrivain, par un dernier suspens, s’abstient de répondre. La réponse, c’est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté. » (Roland Barthes) Philosophie de vie n°6 - 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 1Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 2-3Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 4-5Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 6-7Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 8-9Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 10-11Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 12-13Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 14-15Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 16-17Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 18-19Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 20-21Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 22-23Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 24-25Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 26-27Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 28-29Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 30-31Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 32-33Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 34-35Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 36-37Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 38-39Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 40-41Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 42-43Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 44-45Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 46-47Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 48-49Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 50-51Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 52-53Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 54-55Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 56-57Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 58-59Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 60-61Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 62-63Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 64-65Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 66-67Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 68-69Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 70-71Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 72-73Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 74-75Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 76-77Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 78-79Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 80-81Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 82-83Philosophie de Vie numéro 6 mar/avr/mai 2016 Page 84