Philosophie de Vie n°4 jui/aoû/sep 2015
Philosophie de Vie n°4 jui/aoû/sep 2015
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°4 de jui/aoû/sep 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 41,5 Mo

  • Dans ce numéro : la gentillesse en mode de vie... est-ce que cela paye ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
● Les autres & moi THINKSTOCK COUP DE FOUDRE Fantasme ou réalité ? Un « coup de foudre » désigne le fait de tomber subitement en admiration amoureuse pour une personne. C'est un phénomène presque mythique des notions amoureuses, et considéré comme un idéal romantique. Peut-on croire à l’amour immédiat ? Existe-t-il une explication cartésienne à ce phénomène ? Un coup de foudre peut-il durer ? Bref, est-ce un mythe ou bien une réalité ? 50 - Philosophie de vie n°4
Ce qui résume certainement le mieux le coup de foudre est une sensation de magie et de féerie. Interrogez des personnes qui l'ont vécu, elles auront toutes cette petite étincelle dans les yeux lors de leur récit. C'est quelque chose d'unique, d'enivrant et de presque inexplicable. C'est le bonheur à l'état pur qui bouleverse l'existence des êtres qu'il frappe. Comme envoûtés, les victimes ou les chanceux du coup de foudre, se laissent porter par cette énergie nouvelle, avec cette impression d'être dans le vrai. Mais ce qui fait surtout le charme du coup de foudre c'est que l'on ne puisse pas le provoquer, on dit même que c'est lorsque l'on s'y attend le moins qu'il nous tombe dessus ! Indépendant de notre volonté, il est par ailleurs difficile à contrôler... Existe-t-il des explications cohérentes à ce phénomène amoureux et que se passe-t-il vraiment ? Une explication chimique ? Même si on rattache le coup de foudre au domaine des sentiments, « L'homme et la femme ne se rencontrent qu'une fois. » (Jacques Audiberti) de l'amour et des sensations, il y aurait, selon les scientifiques, une explication chimique. En fait, nous possédons deux cerveaux  : le cerveau des émotions et le cerveau logique. Le cerveau des émotions réagit d'une façon instinctive et engendre très vite une réaction physique lorsqu'on rencontre quelqu'un qui serait susceptible de nous plaire. Il réagit donc plus vite que le cerveau logique et génère de l'adrénaline, entre autre. Cela provoque l'augmentation du rythme cardiaque, une hausse de la tension artérielle, induit une sensation de chaleur…. Tout cela correspondant aux phénomènes physiques de l'émotion amoureuse soudaine. Cette explication satisfait certainement les curieux et les rationnels, mais les rêveurs et les inconditionnels de l'amour seront sûrement déçus par ces données scientifiques. Les phéromones responsables ? A partir de racines grecques - pherein (transporter) et horman (excitation), ce nom a été créé, en 1959, Un peu d’histoire… Au XVII e siècle, l’expression "coup de foudre" correspondait à un événement inattendu et en général désagréable, qui générait beaucoup de stupéfaction. A la fin du siècle, le "coup" avait déjà le sens d’"événement brutal et impressionnant". On l’associa alors au domaine sentimental et aux émotions. La "foudre", quant à elle, symbolisa la rapidité ("rapide comme l’éclair"), mais également le feu, qui au figuré prend le sens de "passion". Mais le "coup de foudre", en tant qu’émotion soudaine et violente ressentie à l’égard d’une personne ou d’une chose, n’est réellement apparu que vers la fin du XVIII e siècle. Passée dans le vocabulaire courant dans les pays francophones, elle exprime le fait d’être pris d’une passion amoureuse très subite pour une autre personne. par Karlston et Lübster qui en ont donné cette définition  : « Les phéromones sont des substances sécrétées par des individus et qui, reçues par d’autres individus de la même espèce, provoquent une réaction spécifique, un comportement ou une modification biologique ». Ce qui fait surtout le charme du coup de foudre c'est que l'on ne puisse pas le provoquer. THINKSTOCK Ces phéromones ont été très étudiées chez les animaux, notamment les phéromones sexuelles qui suscitent le rapprochement sexuel en période de reproduction. Les phéromones favorisent l’accouplement chez les hamsters, la dominance des mâles chez les éléphants, le sevrage chez les rats, etc. « De la même manière que les hormones sont libérées dans le corps Philosophie de vie n°4 - 51 FÉMININPSYCHO 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 1Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 2-3Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 4-5Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 6-7Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 8-9Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 10-11Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 12-13Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 14-15Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 16-17Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 18-19Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 20-21Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 22-23Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 24-25Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 26-27Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 28-29Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 30-31Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 32-33Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 34-35Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 36-37Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 38-39Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 40-41Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 42-43Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 44-45Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 46-47Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 48-49Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 50-51Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 52-53Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 54-55Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 56-57Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 58-59Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 60-61Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 62-63Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 64-65Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 66-67Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 68-69Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 70-71Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 72-73Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 74-75Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 76-77Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 78-79Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 80-81Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 82-83Philosophie de Vie numéro 4 jui/aoû/sep 2015 Page 84