Partout Ici n°1 nov/déc 2014
Partout Ici n°1 nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de nov/déc 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Catherine Verdon Communications Inc.

  • Format : (210 x 273) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : les Amish.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
soins de Purs, 100% naturels et performants Pour le visage : Eau florale pour la préparation de la peau Le sérum de Jacynthe, sublime et complet (nul besoin de crème) aux huiles végétales et essentielles les plus nobles. Sa formule est inégalée. Les commentaires sont unanimes. Retrouvez une peau d’apparence jeune et saine, gagnez au fil des jours douceur, vitalité, tonicité, régénération, défense et prévention, telle est ma promesse. Pour la maison : Parfums d’ambiance, vivifiants, aseptisants et réconfortants. Formule purifiante (pour le ménage et le lavage) qui détruit sainement les bactéries, moisissures et champignons. Telle que vue à la télévision, la nouvelle gamme de Jacynthe René vous enchantera. Unique et exclusive, elle est disponible en ligne à la boutique de jmagazine.ca. Profitez-en pour devenir membre de ce merveilleux magazine et recevoir, tel un baume dans vos courriels, des inspirations bien-être, vitalité et beauté. COMMANDEZ DÈS MAINTENANT ! Plein MES SENS Vu Je rêve d’aller au Festival de St-Tite un jour. Je reviendrais certainement avec autant de clichés qu’on retrouve dans ce livre. Des photos magnifiques, qui vous feront tomber en amour, peu importe que vous soyez attiré vers le rodéo ou le western. St-Tite, une histoire tirée par le chevaux, fera son chemin dans le temps, tel ce festival datant de 1968, qui, à travers les époques, a transformé la région et ses habitants. Touchée On m’a récemment offert un massage à domicile. C’est ainsi que Josée Laporte est débarquée chez moi un samedi d’automne. Je suis stressée, je cours toujours, on peut dire que j’ai quelques raideurs ! Avec absolument tout ce qu’il faut, jusque dans les moindres détails (chandelles, musique...), elle m’a fait passer un moment de détente ME-MYSELF-&I mémorable. Elle est une massothérapeute excellente, attentionnée, qui n’a pas besoin d’être guidée pour lire son client. En bonus, puisque nous nous connaissons un peu, elle m’a partagé une partie de sa vie. Je l’aimais déjà beaucoup, je suis maintenant privilégiée qu’elle fasse partie de ma vie. Merci. Écouté J'ai un énorme coup de cœur pour le duo que forment Pink et Dallas Green (le chanteur de City And Colour), You + Me. J’écoute en boucle leur récent extrait You and Me en pensant à mon amoureux... Croqué La nouvelle variété de pomme Rosinette est probablement la meilleure pomme que j’ai eue sous a dent. Mais ne la cherchez pas dans les marchés d’alimentation, pour encore environ 5 ans. Elle est cultivée pour le moment qu’en petites quantités. Sept vergers seulement à travers le Québec en possèdent, dont deux à Saint-Joseph-du-Lac et deux à Oka. Les chanceux qui se trouvaient au lancement de la campagne Une pomme pour tous de CO2 Environnement ont pu la déguster et même repartir les poches pleines. Très croquante, fraîche et sucrée, elle fera peutêtre perdre des emplois aux docteurs : -) Pour toutes les photos du lancement : www.partoutici.com Humé Je suis une nouvelle adepte de l’aromathérapie. Les huiles essentielles, dont j’ai déjà douté de l’efficacité dans nos vie, ont récemment changé la mienne. Mes préférées, appliquées sur les poignet avant de dormir, ont considérablement amélioré mon insomnie. Je compte aller suivre une formation par intérêt personnel sur ce fascinant monde ! N’hésitez pas à me faire découvrir vos produits chouchou et bonnes adresses en ce sens !
RÉDACTRICE EN CHEF Catherine Verdon Arrêter de paraître... UArivif:nt, éditorial Mardi, 8 h 43, j’arrive au bureau. Avant d’y garer ma voiture, j’ai joggué 25 minutes, photographié le lever du soleil, pris un café, lu mes courriels, je me suis douchée. J’ai eu beaucoup de gratitude quand ce constat m’a traversé l’esprit, alors que je regardais les voitures presque statiques en sens inverse, allant à la quête de la 15 Sud, bondée de gens qui paieraient cher pour ne pas avoir à se taper ce jeu d’autos tamponneuses pour adultes, cinq jours par semaine. Peut-être ont-ils envie d’être ailleurs. Je le sais, j’ai longtemps sacré, stressé, frustré, alors que je devais me diriger plus fréquemment vers le 514. Puis, j’ai choisi. Choisi d’évoluer dans ma région, d’y vivre, de m’y divertir, d’y rencontrer l’amour, d’y marcher mon chien. Surtout, j’ai choisi et créé mon emploi afin qu’il corresponde à mes valeurs et mes besoins. Pour moi, cela vaut plusieurs milliers de dollars en moins sur ma paye. J'ai une voiture économique, je n’achète plus de souliers au rythme de boîtes de Kraft Dinner en spécial. Je ne suis pas allée une semaine en vacances depuis plus de 5 ans. Je pourrais changer mon PC pour un MAC, si j’avais les sous. J’ai fait ces choix. Et suis tellement riche. Riche de mon choix de vie, qui m’a pris longtemps à assumer. Riche de choisir, d’avoir une liberté de travail. J’ai réussi, ça fera 3 ans bientôt, à choisir ma vie. Et le mot réussi, c’est moi qui lui donne sa définition. Je ne suis pas chanceuse. C’est assez facile de regarder la situation de quelqu’un et de dire : « Oui, mais tu n’as pas d’enfants. Oui, mais moi c’est pas pareil. Je n’ai pas cette chance ». Ou, « Il doit crédit photo : zabellphoto faire ceci, elle doit avoir reçu ça... ». Le oui, mais qui va, pour ces gens, probablement toujours rimer avec jamais. J’ai choisi que je voulais vivre cette vie et que je ferais ce qu’il faut pour. De cette façon, je vis autrement. Certaines personnes vivent autrement de façon plus marquée : culture, choix, conditions. J’admire les gens qui pratiquent la simplicité volontaire. C’est selon moi un très bel exemple de discipline. J’envie les gens qui ont tout plaqué pour être ailleurs, qui s’aiment assez pour partir seul en leur propre compagnie, l’indépendance comme solidité au coeur. Avoir des enfants, je voudrais, comme certains, partir en voilier et faire l’école à la maison pour mes moussaillons. Quand une vie semble être moins rose selon notre perception, on se dit que soit la personne a eu moins de chance ou a fait de mauvais choix. Et si, au contraire, elle avait choisi ce parcours, pour des raisons qui lui sont propres ? On pense à tort qu’une femme sera avec un homme plus âgé pour l’argent, que l’inverse est une cougar, que ceux qui arborent tattoos et piercings sont marginaux, que l’autre est bizarre. L'autre, c'est aussi nous. Vivre autrement, pour moi, c’est dire les vraies affaires. Être. Pas pour faire plaisir, pas pour bien paraître. Pour avoir une vie, la nôtre. Je me suis mise en action, j’ai fait mes choix en conséquence. Pas des sacrifices, parce que je ne suis pas une victime de la vie. J’ai affronté ma peur de me lancer dans le vide pour faire ce que je voulais faire le plus au monde : ce que vous tenez entre vos mains. Quand j’ai commencé à préparer ce dossier nommé Vivre autrement, je pensais que autrement voulait dire marginal, peu commun, hors de l’ordinaire. Puis, de jour en jour, j’ai réalisé que les gens qui m’entourent vivent tous autrement. Chaque personne qui s’ouvre à elle-même, laisse tomber l’égo, veut devenir meilleure, assume ses choix de vie haut et fort peu importe les opinions, vie autrement. Parfois, ce n’est pas par choix, comme pour la maladie ou ce que des gens toxiques vont faire entrer dans nos vies. Par contre, je n’ai rencontré personne qui, malgré avoir été imposé à une condition non choisie, n’en sort pas grandie d’une certaine façon, plus à l’écoute d’elle-même. Je demande presque chaque fois aux gens que j'ai en entrevue s'ils pensent qu’on doive traverser quelque chose qui parait, à première vue comme négatif pour vivre sa vie comme on souhaite la tracer. Je pense que oui. Il y a autant de façons de le faire, le vivre ou d'y arriver qu’il y a d’histoires. Prenez un instant pour regarder la vôtre ; pour l’apprécier, parce qu’elle vous ressemble, ou pour en changer la trajectoire, parce que chacun est maître de son navire. Design graphique créatif Hypnose Communications hypnosecommunications.com IMPRESSION Le Groupe Communimédia inc. DISTRIBUTION Diffumag inc. TIRAGE 15 000 copies EN COUVERTURE Jacynthe René Photographe Marc Dussault Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 ISSN 1927 9027 (édition IMPRIMÉE) ISSN 1927 9035 (édition INTERNET) ÉDITION Catherine Verdon Communications inc. Toute reproduction des textes, illustrations et photographies contenus dans ce document est interdite sans le consentement écrit de l’éditeur. Bien que toutes précautions aient été prises pour assurer la rigueur des renseignements contenus dans ce document, il est entendu que l’éditeur ne peut se tenir responsable des erreurs et des négligences commises dans l’emploi de ces renseignements, non plus que leur réalisation. PARTOUTICI.com 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :