Optimiste n°1 nov/déc 2015
Optimiste n°1 nov/déc 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°1 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : tout peut changer en mieux !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
THINKSTOCK D.R. 28 Changer… par amour Quand l’autre nous transforme Il y a quelque chose de très angoissant dans l’état amoureux. Attendu ou pas, mais souvent idéalisé, le choc amoureux n’est pas seulement une partie de plaisir, car il est aussi l’occasion d’interrogations et d’angoisses existentielles. L’amour nous transforme toujours, nous fait voir la vie différemment, mais faut-il pour autant changer par amour pour l’autre ? Lorsque nous développons des liens intimes et étroits avec une personne, c'est parce qu'elle possède des caractéristiques qui nous permettent de répondre à des besoins cruciaux ou parce que nous espérons y parvenir. Même si cette personne possède plus de qualités qui nous conviennent que de caractéristiques qui nous déplaisent, il demeure que certains aspects de sa personnalité nous conviennent moins, nous indisposent ou même nous heurtent. Ce déséquilibre est inévitable dans toute relation durable car l'autre est différent de nous. Ses « Nous possédons tous en nous la volonté de changer l’autre, car l’autre est en partie un miroir de ce que nous sommes. » (Michèle Nicolas, thérapeute)
THINKSTOCK D.R. EXPERT MONIQUE DAVID-MÉNARD, philosophe & psychanalyste L’amour déplace quelque chose en nous « Quand la relation ne s’inscrit pas dans un cadre profondément névrotique, dans une tentative d’oubli de soi en fusionnant avec l’autre, quand elle prend la forme d’une rassurante réciprocité, quand nous nous sentons remués par la présence de cet autre, un champ d’existence partagé émerge. L’amour déplace quelque chose en nous. Il apaise une quête identitaire épuisante. Un nouveau monde s’impose, qui tisse la vie d’une autre manière. Nous sommes tellement étonnés de pouvoir être bien avec une personne qui nous est étrangère. Comment se fait-il que l’harmonie s’installe alors que nous nous ressemblons si peu et qu’il n’y a aucune raison que cela fonctionne si bien ? Nous en profitons tout en nous rendant compte de nos différences  : de parcours, de position, de convictions. Et pourtant, nous avançons l’un vers l’autre ». actions ne nous conviennent pas toutes. Certaines nous menacent, d'autres nous confrontent à nos limites ou nous présentent des défis importants. Voici les principaux motifs d'évitement qui peuvent nous amener à désirer un changement chez notre conjoint. Et idem dans l’autre sens. L’amour est imprévisible La philosophe et psychanalyste Monique Schneider insiste sur « la fragilité dans laquelle l’accident amoureux nous plonge et sur la « faille » qu’il creuse au début. Notre soi déchoit tout à coup à cause de ce caractère inattendu, merveilleux que prend l’autre. D’où cette sensation de perte de verticalité, de chute qui nous saisit. Dans l’amour, c’est toujours l’autre, énigmatique, insaisissable, qui est l’objet de nos pensées. Il y a quelque chose de très angoissant dans cet état  : Est-il attaché à moi ? Est-ce que cela va durer ? Nous entrons dans un temps discontinu, comme si chaque moment était imprévisible. » Une de nos lectrice, Catherine, commerçante à Montpellier de 45 ans, témoigne  : « Quand on rencontre un partenaire amoureux qui essaie de nous aider à changer pour le mieux, si on a la maturité nécessaire, ce n'est en bout ligne pas pour le partenaire qu'on change, mais pour soi-même. » Changer de comportement Beaucoup de femmes et d’hommes ne comprennent pas pourquoi leurs relations les conduisent systématiquement à l’échec. Souvent, grâce à une thérapie, ils se rendent compte qu’ils font l’objet de schémas et de comportements destructeurs récurrents. En règle générale, les relations « à risques » se repèrent assez facilement dès la rencontre. Si vous avez l’impression de reproduire le même schéma que votre dernière relation amoureuse, il faut fuir. Inconsciemment, nous avons peur de la nouveauté et c’est justement pour cette raison que nous nous sentons rassurés lorsque nous rencontrons des personnes qui nous semblent familières. Et ce même lorsqu’elles nous rappellent, sans s’en rendre compte, un échec amoureux. Pour pouvoir sortir de la spirale des échecs amoureux, vous devez avant tout accepter de vous rendre compte que vous êtes attiré par ce schéma répétitif. Même si cela peut paraître invraisemblable, on s’attache aussi parfois aux situations qui nous rendent malheureux. En se complaisant dans notre position de victime et en se contentant de se dire que l’on n’est pas fait pour l’amour. Tout en espérant le rencontrer un jour tout de même… Pour s’en sortir, il faut avant tout tirer des leçons des échecs passés et se donner du temps pour se remettre en question. L’amour, le vrai, nous invite à changer de comportement face à l’autre. Tentez une approche différente lors de votre prochaine rencontre amoureuse. Avant de vous décrire et de livrer tous vos désirs à votre potentiel nouveau partenaire, faites-le parler et observez. Si vous lui énoncez vos attentes en premier, il se montrera systématiquement tel que vous voulez le voir. Il fera en sorte de correspondre totalement à ce que vous attendez et ses goûts seront semblables aux vôtres. Tandis qu’en le laissant dans le doute, il n’aura pas d’autre choix que de prendre les devants et de se montrer tel qu’il est THINKSTOCK D.R. 29





Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 1Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 2-3Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 4-5Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 6-7Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 8-9Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 10-11Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 12-13Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 14-15Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 16-17Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 18-19Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 20-21Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 22-23Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 24-25Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 26-27Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 28-29Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 30-31Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 32-33Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 34-35Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 36-37Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 38-39Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 40-41Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 42-43Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 44-45Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 46-47Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 48-49Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 50-51Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 52-53Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 54-55Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 56-57Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 58-59Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 60-61Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 62-63Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 64-65Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 66-67Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 68