Optimiste n°1 nov/déc 2015
Optimiste n°1 nov/déc 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°1 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : tout peut changer en mieux !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Prendre sa vie en mains Pour se projeter avec sérénité dans l’avenir, et peut-être renouer avec le plaisir de la vie à deux, il faut alors partir sur des bases plus saines, en ayant déterminé au préalable ses souhaits, ses besoins, et ses aspirations. Etre honnête avec soi-même Dans un second temps, il faut être honnête avec soi-même pour savoir vers quoi l’on souhaite se diriger. Comprendre que l’on a le droit au bonheur et à l’amour est une chose, savoir à quel dosage et avec quel engagement l’on souhaite les recevoir en est une autre. En effet, que vous souhaitiez multiplier des aventures amoureuses ou vous engager à plus long terme vous appartient entièrement, mais vos décisions et vos actions vont inévitablement affecter la vie des autres membres de votre famille, c’est pourquoi il est très important de se montrer mâture et réfléchi. Enfin, il s’agit aussi de se montrer honnête avec ce partenaire potentiel qui est en droit de savoir à quel type de relation il doit s’attendre avec vous. Pour ne pas refaire les mêmes erreurs, il faut ainsi être capable de s’aimer et d’assimiler les leçons de son passé afin de mieux s’en libérer. En balayant les illusions et les mirages qui ont empoisonné une première union, chacun se donne les moyens de s’investir sereinement dans une nouvelle vie de couple. 12 FÉMININPSYCHO THINKSTOCK D.R. Tout simplement car pour accueillir une autre individualité, il faut aimer et connaître la sienne, dans tous ses paradoxes et ses apparentes contradictions. Oser se présenter tel que l’on est, sans faux-semblants et sans jouer un rôle, a en effet une vertu capitale  : les autres vont vous aimer pour vous-même. Un thème de société Actuellement, un mariage sur trois se termine par un divorce - un sur deux dans les grandes villes - et le taux de rupture des couples concubins est encore plus lourd, si l'on en croit les estimations. On divorce officiellement, en moyenne, à 37 ans pour les femmes, 40 ans pour les hommes, et, en gros, au bout de quatorze ans de vie commune. Mais c'est au bout de quatre ans - l'année de tous les dangers - que l'on constate le plus fort taux de rupture. « Alors que les familles monoparentales inquiètent, remarque le sociologue Claude Martin, chercheur au CNRS, les familles recomposées suscitent un véritable engouement culturel et médiatique. On a de la sympathie pour ces tribus, qui font office de laboratoires d'expérimentation de rôles. Hier, le père était à la fois le mari de la mère, le géniteur et le papa social. A présent, ces fonctions sont dissociées au sein même des familles recomposées. » Les deux sexes ne sont pas à égalité sur le marché de la seconde chance. Selon Catherine Villeneuve, chercheur à l'Ined, « les femmes sans enfants, de moins de 44 ans, se remettent aussi rapidement en couple que les hommes »  : 56% contre 59%, trois ans après la séparation, 73% contre 75% cinq ans après, à situation légale et âge comparable. Quand elles ont un enfant, seulement 37% se remettent en couple dans les trois ans, 52% dans les cinq ans. Les pères divorcés sont plus vernis  : que leurs enfants soient ou non domiciliés chez eux, ils ont tendance à retrouver plus vite que les mères une nouvelle âme sœur. Soit parce qu'ils sont libres, soit parce qu'ils ont besoin d'aide. La balle est dans notre camp ! Si nous aspirons, après une séparation, à rencontrer quelqu'un et écrire avec lui une nouvelle romance, nos motivations – si elles ne sont pas sondées – peuvent nous mener à l'échec assuré. Car si nous attendons de cet autre qu'il nous guérisse, qu'il nous réapprenne le goût de vivre, qu'il réveille une foi en l'amour que nous n'aurions plus, la bataille est perdue d'avance. Car personne ne peut soigner, à notre place, nos souffrances intimes, personne ne peut nous réparer. C'est à soi de s'en charger. A chacun de définir le plan d’action pour rebondir amoureusement et faire ce travail sur soi précédemment. Cela peut passer par une psychothérapie ou par toute autre méthode d’introspection. « Pour redevenir jeune on n’a guère qu’à recommencer ses folies. » (Oscar Wilde) Libre d’aimer à nouveau En se rendant libre d’aimer à nouveau, en éliminant tous les freins que l’on est mis soi-même pour y arriver, peut alors se passer LA rencontre. Celle qui va nous permettre de croire que l’amour existe encore et de nous donner toutes les chances d’y arriver. Car vivre, c’est risquer ! C’est donc risquer d’aimer à nouveau, pour le meilleur comme pour le pire ! n J.B.
Nouveau travail, nouvelle donne 57% des salariés français ont changé d'orientation professionnelle au cours de leur carrière. Si 83% envisagent la reconversion professionnelle en cas de licenciement, 66% des personnes interrogées disent néanmoins avoir peur de ne pas décrocher de nouveau poste. Refaire sa vie passe souvent en effet par un changement y compris sur le plan du travail. Chômage, démission, départ forcé, désintérêt, réorientation... pour mieux vivre ces situations difficiles et rebondir quel que soit le contexte, il existe de nombreuses pistes et solutions, à commencer par tirer les leçons de vos échecs et repartir du bon pied ; gérer vos émotions et rester confiant ; identifier vos besoins, vos motivations et vos compétences ; construire de nouveaux projets et retrouver une situation professionnelle épanouissante. Bref, donner un nouvel élan à votre carrière, ça se travaille et ça dépend surtout de vous ! A chaque jour un pas de plus Refaire sa vie en relançant sa carrière ne se fait pas en un jour. Il faut d’abord faire le deuil, sur ce plan aussi, de sa situation précédente et passer différentes phases, une à une, sans vouloir surtout se brusquer ou aller trop vite. Surmontez le sentiment d'échec, regardez votre histoire d'un œil neuf et tirez-en des conclusions utiles ; Partez à la découverte de votre véritable identité professionnelle et cernez ce qui vous fait vibrer ; Construisez un nouveau projet à la hauteur de vos besoins et motivations ; Affinez les armes dont vous disposez pour vous vendre  : angle d'approche, CV, lettre de motivation, réseaux sociaux... ; Déployez vos habiletés et vos expériences, et redémarrez du bon pied en pleine confiance. Conseils pour se remettre en piste Aller vers des personnes positives Réactiver son réseau Faire de nouvelles rencontres S’entretenir physiquement S’imposer un nouveau rythme et se fixer des objectifs. THINKSTOCK D.R. 11





Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 1Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 2-3Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 4-5Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 6-7Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 8-9Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 10-11Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 12-13Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 14-15Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 16-17Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 18-19Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 20-21Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 22-23Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 24-25Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 26-27Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 28-29Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 30-31Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 32-33Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 34-35Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 36-37Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 38-39Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 40-41Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 42-43Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 44-45Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 46-47Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 48-49Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 50-51Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 52-53Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 54-55Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 56-57Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 58-59Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 60-61Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 62-63Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 64-65Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 66-67Optimiste numéro 1 nov/déc 2015 Page 68