Ô délices n°34 déc 18/jan-fév 2019
Ô délices n°34 déc 18/jan-fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de déc 18/jan-fév 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : www.odelices.com

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : la cuisine au thé...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
DOSSIER DE SAISON 24 Par Mathilde Munerez Le thé est la deuxième boisson la plus consommée du monde (après l’eau). Originaire de Chine, elle est aujourd’hui caractéristique de la mondialisation. Pourquoi tant d’engouement autour de cette boisson ? Le thé qu'il soit vert, noir, rouge ou blanc, est un antioxydant. Il permet d'éliminer les radicaux libres (petites particules circulantes dans l'air, nocives pour l'organisme)) et donc de réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Les antioxydants aident également à protéger les cellules ce qui entraine une diminution des risques de cancers. 5 bienfaits du thé 1. Les antioxydants présents dans le thé sont des polyphénols. Ces derniers jouent un rôle dans la prévention des caries puisqu’ils limitent la croissance des bactéries (présents surtout dans le thé vert). Cette prévention est également assurée par l’amylase salivaire qui est une enzyme permettant de dégrader l’amidon contenu dans les féculents en sucres simples. Suite à la consommation de thé, l’action de cette amylase est diminuée, moins de sucres dans la bouche donc moins de risques de caries. 2. La bonne teneur en fluor et flavonoïdes favorise la santé osseuse. 3. Les catéchines permettraient une légère diminution du poids corporel et du pourcentage de matière grasse. 4. La théine contenue dans le thé est similaire à la caféine. Cependant le taux est modéré dans le thé, ce qui permet d’avoir l’effet stimulant sans avoir l’effet de nervosité et de stress. 5. La L-théanine, est un acide aminé qui agit sur l’activité de neurotransmetteur (GABA) permet de réduire le stress et l’anxiété. La cuisine au thé Attention Il est déconseillé de consommer du thé durant le repas ou après. Les polyphénols et les tannins entrainent une diminution de l’absorption du fer contenu dans les végétaux. Il faudra les consommer 1 voire 2 h après un repas. Ceci est très important dans le cadre d’une alimentation végétarienne ou végétalienne, puisque l’apport en fer est uniquement ou quasi d’origine végétale. 4 idées pour incorporer le thé en cuisine En infusion dans des préparations salées ou sucrées  : soupe, bouillon, crème, ganaches. Mélangé au lait de vache ou de soja, le thé perd ses propriétés antioxydantes. En panure  : mixé seul ou avec de la farine, du pain, des graines oléagineuses, le thé en panure est une excellente idée. En marinade pour avoir toutes les saveurs du thé. En pâtisserie  : réduit en poudre et mélangé à de la farine notamment pour le thé matcha. cook_inspire
Pour 18 gâteaux Préparation  : 30 min Cuisson  : 17 min Repos  : 30 min Pour les savarins  : 10 cl de lait 3c. àc. de thé noir parfumé 3 œufs 100 g de sucre 90 g d’huile d’arachide 240 g de farine 1c. àc. de levure chimique 50 g de chocolat noir Pour la ganache  : 10 cl de crème liquide 2c. àc. de thé noir parfumé 75 g de chocolat noir dessert Gâteaux tigrés ganache au thé 1. Dans une casserole, faites chauffer le lait et le thé, arrêtez le feu au premier bouillon et laissez infuser 10 min. 2. Dans un saladier, mélangez les œufs et le sucre, puis ajoutez l’huile. 3. Filtrez le lait et pressez les feuilles de thé. Ajoutez le lait dans le mélange précédent ainsi que la farine et la levure chimique. Mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène. 4. Coupez le chocolat en petits morceaux, ajoutez à la pâte et mélangez. 5. Versez la pâte dans les moules à savarin. Faites cuire 15 min dans un four préchauffé à 180 °C. 6. Pour la ganache  : faites infuser le thé dans la crème, comme à l’étape 1. 7. Cassez le chocolat dans un saladier et faites-le fondre au bain-marie. Hors du feu, ajoutez la crème filtrée dans le chocolat fondu en trois fois en mélangeant entre chaque. 8. Déposez la ganache au centre des gâteaux refroidis. Marie-Laure Tombini 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :