MRA n°840 jun/jui 2014
MRA n°840 jun/jui 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°840 de jun/jui 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 78,6 Mo

  • Dans ce numéro : Spitfire... un warbird incontournable !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
ESSAI AVION TEXTE ET PHOTOS : BERNARD CAPELLE ESSAIS EN VOL : JB CAPELLE LE CORSAIR F4U1A DE TOP FLITE « L’AVION AUX AILES TORDUES », LE VENGEUR DU PACIFIQUE « Légendaire », c’est bien le mot qui définit le mieux cet avion archi célèbre. Avec son moteur de plus de 2000 ch, son hélice de 4.26m de diamètre, ses ailes en W et son train « trapu » qui pivote de 90° lorsqu’il sort ou rentre, il fait rêver beaucoup de modélistes… Et je ne vous parle pas de son histoire ! Après le kit à construire du Corsair « Giant », Top Flite propose un kit ARTF à ceux qui n’ont pas vraiment le temps de construire, ou ne disposent pas d’un atelier de construction « grands modèles » … Un vrai plaisir à monter ! 28 MRA 840 LE KIT Top Flite a pris toutes les précautions pour protéger ce magnifi que modèle : tout est « blindé » et bien assuré par du scotch dans l’énorme emballage. Très bien ! Autre bonne surprise : la notice de montage est rédigée en anglais et allemand, mais aussi en français. A la première lecture, on comprend vite qu’il ne faut pas être un spécialiste, mais que si l’on a l’expérience de quelques avions, l’aventure se terminera tout à fait bien : pour un habitué, le montage est aussi simple qu’un LEGO. Les quelques précautions nécessaires sont rappelées dans la notice qui omet cependant de préciser que toute la visserie est au pas américain, imposant l’utilisation de clés Allen et de forets adaptés (un ensemble de forets Dremel suffi t). Inutile d’essayer de la changer : les écrous noyés dans la structure vous en empêcheront. Autre détail important : vous n’aurez pas beaucoup de choix pour le train et le moteur ; l’avion est prévu pour le train rentrant électrique ou pneumatique Robart et un moteur de la taille du DLE 55. Top Flite fournit un support en styro pour le fuselage (et l’aile, selon le sens d’utilisation), très utile lors du transport et du montage du modèle. L’accastillage très complet est fourni dans plusieurs sachets plastiques : visserie, chapes, velcro pour les batteries, le faux moteur et le câble déco, bien sûr, et beaucoup de petits blocs de bois qui serviront au fur et à mesure du montage. Le réservoir est fourni avec deux plongeurs et la tuyauterie en laiton. Mais de durite, point ! La notice recommande de retendre le fi lm de recouvrement avant toute chose. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois… ce Monokote qui paraît plus épais et rigide que celui vendu en rouleau dans le commerce ne se laisse pas faire facilement. LA VOILURE Elle est en trois parties : le centre qui reprend la forme en « W » typique, sur lequel les panneaux externes sont montés au moyen de clefs plates en aluminium de 22x3.6mm et de tubes carbone de 8mm, et verrouillés par trois vis. Chacun des panneaux externes est équipé de deux servos (pour l’aileron et le premier des trois volets de chaque aile) qui sont vissés sous des caches, sur des blocs en bois collés en usine. Aucun manque de colle ou mauvais placement, fréquent dans des ARTF asiatiques, n’est à signaler et la qualité du bois est très bonne. Les découpes sont faites au laser (CNC) et tout s’emboîte impeccablement. Selon le type de servo
Trois générations de pilotes vous présentent la légende de Vought utilisé, des retouches seront peut-être nécessaires. Il n’y a aucun servo au centre de l’aile, seulement les rallonges de servo et de train. Les volets qui y sont situés sont actionnés, via deux inserts, en époxy par les tronçons de volets extérieurs. Lors du montage des extrémités d’ailes, il faut bien placer les inserts de liaison en face des fentes prévues, sous peine de détériorer le mécanisme. J’ai renforcé la fi xation de ces pièces en injectant de la cyano extra liquide au niveau des collages, car elles avaient une nette tendance à prendre du jeu (manque de colle ou balsa trop tendre) et fi nissaient par osciller dans leur logement. La notice donne les dimensions des rallonges des servos. Un seul conseil : pour éliminer les risques de panne, soudez-les plutôt que d’utiliser des rallonges à connecteurs du commerce. Après quelques recherches et comparaisons j’ai décidé de monter le train rentrant électrique rotatif Robart (148 E), prévu pour cet avion, et dont le fonctionnement est bien plus réaliste que le pneumatique. Les câbles empruntent INFOKIT CORSAIR F4U1A 862 EUROS Fabricant : Top Fl ite Distribué par : Hobbico-Revell Construction : Structure bois entoilée Monokote Envergure : 2195 mm Longueur : 1780 mm Surface alaire : 88.8 dm² Masse : 10.43 – 11.34 kg Charge alaire : 119 – 128 g/dm² Moteur : 50-55cc essence Radio : Ailerons, direction, profondeur, gaz, volets, train Nombre de servos : 11 Assis derrière l’énorme moteur et le réservoir de carburant, le pilote ne voyait pas grandchose au roulage. le chemin prévu pour les durits d’air et j’ai placé le module-relais dans le fuselage devant les servos de direction et de profondeur. Il faut lire attentivement le mode d’emploi (en anglais, mais facilement compréhensible) pour éviter de se tromper au niveau des jumpers et de la tension d’alimentation… Robart fabrique en effet ces trains avec deux types de moteurs qui demandent une alimentation spécifi que. Utiliser une autre marque de train est sans doute possible, mais il faudra sûrement modifi er les supports dans l’aile MRA 840 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 1MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 2-3MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 4-5MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 6-7MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 8-9MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 10-11MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 12-13MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 14-15MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 16-17MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 18-19MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 20-21MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 22-23MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 24-25MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 26-27MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 28-29MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 30-31MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 32-33MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 34-35MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 36-37MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 38-39MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 40-41MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 42-43MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 44-45MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 46-47MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 48-49MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 50-51MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 52-53MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 54-55MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 56-57MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 58-59MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 60-61MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 62-63MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 64-65MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 66-67MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 68-69MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 70-71MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 72-73MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 74-75MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 76-77MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 78-79MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 80-81MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 82-83MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 84-85MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 86-87MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 88-89MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 90-91MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 92-93MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 94-95MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 96-97MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 98-99MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 100-101MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 102-103MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 104-105MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 106-107MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 108-109MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 110-111MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 112-113MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 114-115MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 116-117MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 118-119MRA numéro 840 jun/jui 2014 Page 120