MRA n°839 avr/mai 2014
MRA n°839 avr/mai 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°839 de avr/mai 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 70,8 Mo

  • Dans ce numéro : technique... remplacer un train mécanique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
REPORTAGE Ce Fokker Dr.I de belle taille est motorisé par un DA 50, parfaitement adapté. Difficile d’imaginer une telle rencontre sans le fameux triplan du Baron Rouge ! Voici encore un Albatros, mais celui-ci est un C1 de reconnaissance. Issu d’un vieux kit Kavan, cet avion ignore le temps qui passe vole magnifiquement emprunte auparavant un serpentin au contact du pot qui le réchauffe. L’évaporation est ainsi plus rapide et complète. SOPWITH TABLOÏD Le vieux Tabloïd piloté par Salvador Serret a déjà quatorze ans. Il a été construit pour un championnat d’Espagne auquel il n’a fi nalement jamais participé. C’est une création entièrement personnelle, étudiée pour être le plus simple possible. Ainsi, pour faciliter le montage, les montants qui s’enfi chent dans des logements pratiqués dans les ailes sont maintenus par de simples goupilles et Ce Sopwith Tabloïd a été conçu pour être aussi simple que possible… Est-le secret de la longévité ? Il a 14 ans et n’a pas pris une ride ! 40 MRA 839 les câbles en acier tressé des haubans incluent les tenseurs. Le montage de l’avion ne prend que dix minutes. L’appareil est entoilé au Solartex, peint et recouvert d’un vernis polyuréthane mat. Il pèse 7 kg pour deux mètres d’envergure. La motorisation est confiée à un Saito 150, entraînant une hélice Graupner 16x8. Les maquettes d’autogyres ne sont pas légion. Ce Pitcairn PR6 est un électrique de conception personnelle est construit en partie à l’aide de matériaux modernes (carbone, mousse) ALBATROS DV5 ET BLACKBURN Roberto Asenjo et son fils ont passé pas mal de temps à construire ces deux merveilles qu’ils aiment présenter en vol. Il faut dire que ces avions anciens ont un charme spécial et les faire voler est toujours émouvant. Un Nieuport aurait dû être du voyage, mais il n’y a pas eu moyen de le loger dans la voiture… L’Albatros vole vraiment bien. C’est un avion complexe, très cher et diffi cile à construire ; son pilote a donc les nerfs à fl eur de peau. Surtout que l’Enya 240 recommandé par Proctor, caché par le faux moteur, chauffe facilement et perd du rendement. Le Blackburn est très lent, très tranquille, et très, très agréable à faire voler grâce à son profi l porteur. Roberto l’utilise souvent parce qu’il le met en grande confi ance, même s’il est très sensible au vent (il n’y a pas de gauchissement sur la voilure) et que les haubans doivent être bien tendus pour ne pas risquer de problèmes. Les accélérations ne sont pas foudroyantes et il faut pratiquement le piloter au moteur : on ouvre les gaz et il grimpe. C’est un avion qui semble plaisant à piloter. ALBATROS C1 C’est un avion allemand de reconnaissance à échelle 1 : 5 issu d’un kit Kavan assez ancien. Avec une envergure de 2590mm pour un peu
moins de 8 kg, la charge alaire reste inférieure à 50g/dm2, ce qui ne met pas le moteur Saito 150 en diffi culté. Cet avion magnifi que sous tous les angles vole très bien et semble facile à piloter. L’entoilage laisse entrevoir par transparence la magnifi que structure de la voilure et du plan fi xe. Pilote et observateur proviennent de chez Pilot People. SE5A ET FOKKER CIII Le très beau SE5A date de 1985 et a été construit par le suédois Sven Larsson. Il s’agit d’un kit DB Models de 2,20 m d’envergure animé par un antique moteur Zenoah 38 qui semble manquer de puissance. La maquette est la reproduction d’un avion espagnol acheté comme surplus de guerre en 1919. Dans ces conditions venteuses, le pilotage était un peu compliqué et il était bien diffi cile de rester en ligne droite. Le Fokker CIII reproduit un appareil construit sous licence en Espagne en 1922, dont la réplique se trouve dans un musée. La maquette est issue d’un plan Balsa USA du Fokker DVII qui a été modifié, notamment au niveau du nez. AERONCA C’est un 7AC Champ anglais construit à partir d’un plan de Bud Mousen vieux de plus de 35 ans. Il est fait pratiquement entièrement en bois entoilé au Solartex et comprend quelques pièces en fi bre, comme le capot moteur. Il y a pas mal de détails, comme le pilote qui tourne la tête en même temps que le gouvernail, les montants de la structure interne de la cabine, le radiateur, les enjoliveurs de roues. Curieusement, sur cet avion, l’entoilage des ailes était riveté et non pas cousu comme c’est la norme (c’est un avion anglais… NDLR). La maquette d’environ 1700mm d’envergure est motorisée par un Enya 53 4T et pèse environ 3 kg. AUTOGYRE PITCAIRN PR6 DE 1930 Il est rare de voir des autogyres, même dans une rencontre de ce type. Celui-ci est origi- Jolie peinture pour ce Tiger Moth RTF… Une rencontre de vieilles toiles digne de ce nom ne pourrait avoir lieu sans le célébrissime « tigre mou » ! Le Fokker D VIII est un modèle très stable qui ne décroche quasiment pas. Il tire avantage de son profil épais comme le faisait le grandeur naire des Etats-Unis et a été conçu à partir d’un plan trois vues. Il pèse 1,3kg et son rotor a un diamètre de 1,10m ; il est motorisé par un moteur électrique 3536 entraînant une hélice 10x4, un variateur de 30 A et des LiPo 3S de 2200 mA. Les pales sont en balsa renforcé de carbone et les ailes sont en mousse. Sujet original, ce Fokker CIII reproduit une machine construite en Espagne. C’est un kit Bals USA de D VII au nez modifié. RYAN NYP SPIRIT OF ST LOUIS Autre magnifi que maquette, la réplique de l’avion avec lequel Charles Lindbergh franchit l’Atlantique Nord en 1927 pour relier New York et Paris. Il n’a pas pu voler à cause de problèmes de moteur, en MRA 839 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 1MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 2-3MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 4-5MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 6-7MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 8-9MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 10-11MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 12-13MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 14-15MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 16-17MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 18-19MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 20-21MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 22-23MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 24-25MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 26-27MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 28-29MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 30-31MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 32-33MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 34-35MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 36-37MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 38-39MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 40-41MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 42-43MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 44-45MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 46-47MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 48-49MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 50-51MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 52-53MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 54-55MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 56-57MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 58-59MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 60-61MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 62-63MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 64-65MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 66-67MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 68-69MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 70-71MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 72-73MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 74-75MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 76-77MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 78-79MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 80-81MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 82-83MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 84-85MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 86-87MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 88-89MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 90-91MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 92-93MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 94-95MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 96-97MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 98-99MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 100-101MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 102-103MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 104-105MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 106-107MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 108-109MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 110-111MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 112-113MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 114-115MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 116-117MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 118-119MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 120