MRA n°839 avr/mai 2014
MRA n°839 avr/mai 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°839 de avr/mai 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 70,8 Mo

  • Dans ce numéro : technique... remplacer un train mécanique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
ESSAI AVION Avec cette déco bien de chez nous, Roc Hobby a pensé au marché européen. Le Waco est aussi disponible en jaune avec une immatriculation US L’auteur a fixé les pantalons au train avec des attaches en CTP et des vis à métaux Tf de 1.6mm HauBanaGe Le câble fourni est de l’élastique noir de 1mm de diamètre utilisé habituellement pour confectionner des colliers, et que l’on trouve dans les magasins spécialisés en loisirs créatifs. Je le trouve bien LE GRANDEUR L’avion immatriculé F-AZLC qui a servi de modèle à Roc Hobby est un Waco modèle UPF-7 construit en 1941, arrivé en France en 1991 où le moteur Jacobs 7 cylindres de 275 CV est remplacé par un Pratt & Whitney 9 cylindres de 450 CV. Il est actuellement basé à Saint-Dizier et participe à de nombreux meetings dont celui de la Ferte-Alais. Comparé au modèle grandeur, quelques erreurs ont été notées sur la maquette : pantalons de train triangulaires au lieu d’être rectangulaires avec contreventement, moyeu d’hélice apparent à la place du cône chromé, hélice bipale en lieu et place de la tripale. Caractéristiques : Envergure 8,30m, longueur 8,23m, masse maxi au décollage 1365 kg, capacité 2 passagers + 1 pilote www.waco-f-azlc.com Photo Pierre Luc Gonnet 34 MRA 839 plus discret que le traditionnel « élastique à chapeau » longtemps utilisé, puisqu’il existe également en teinte alu, le top ! La fi xation des câbles se fait au moyen de petits ressorts dont la boucle libre est passée dans un petit trou percé au pied des mâts. J’ai ouvert un peu ces boucles pour faciliter l’opération et permettre un démontage/remontage aisé, mais il est évident que compte tenu de la taille de l’avion, celui-ci restera le plus souvent entièrement monté… capot MoteuR/HÉLIce Le capot moteur annulaire monté « en force » (pas trop quand même ! Ndlr) sur le fuselage est guidé par une rainure coulissant sur une languette en relief présente sur la cellule. Un faux moteur thermoformé en plastique noir très brillant, pas très réaliste, tente de combler le vide. Pour arranger cela, j’ai peint en gris foncé Humbrol le carter du moteur, puis appliqué du vernis incolore mat sur les cylindres et satiné sur le carter après séchage. J’ai peint les tubes de tiges de culbuteurs à la peinture alu n°11 de Humbrol pour les faire ressortir. Pour réaliser de belles lignes droites, j’ai confectionné une espèce de tampon dont la semelle en contreplaqué est en forme de fer à repasser. Ladite semelle imprégnée de peinture est appliquée, à cheval sur deux cylindres, sur les tubes. Le résultat est assez sympa. L’hélice livrée dans la boîte est pour le moins particulière avec son moyeu très réaliste (*) sur lequel sont même reproduites les masselottes du système « constant speed ». L’arrière de ce moyeu comprend une empreinte hexagonale femelle qui s’emboîte sur son homologue mâle présente sur le porte hélice, permettant ainsi un entraînement parfait de la « batteuse ». L’hélice n’est pas fi xée au moyen d’un écrou comme c’est l’usage, ce dernier est remplacé par une pièce cylindrique fi letée en plastique munie d’une tête hexagonale surmoulée dont le serrage s’effectue au moyen d’une clé à pipe de 4.5 mm, plutôt rare. J’ai donc remplacé le cylindre de serrage par un écrou Les demi stabilisateurs encastrés de chaque côté du fuselage sont verrouillés par une simple vis. L’équerrage est parfait. Notez la commande entraînant à la fois dérive et roulette de queue borgne de 6mm, parfaitement adapté et sans doute plus effi cace. Curieux de nature, j’ai démonté la partie centrale pour voir… Bien m’en a pris car cette hélice à la partie centrale cylindrique très particulière diffère totalement de ce que l’on connaît habituellement. Je pense qu’il sera plus prudent d’en commander une de secours « au cas où ». eLectRonIQue eMBaRQuÉe Comme indiqué en introduction, l’avion est livré équipé de ses servos, du moteur et de son contrôleur installés et prêts à entrer en action. Le récepteur Futaba 6 voies est maintenu par du Velcro dans une alvéole située devant les servos, les antennes sont guidées par deux tronçons de tubes en plastique selon la confi guration en « T » bien connue aujourd’hui. A no-
La jolie roulette de queue est moulée en plastique L’utilisation de la mousse pour la fabrication des kits est parvenue à maturité : malgré ses dimensions modestes, ce Waco est superbe ! Le contrôleur livré est équipé d’une prise d’alimentation constituée de 2 prises femelles de type PK OR 4 mm moulées dans un corps en plastique à détrompeur. Mes batteries n’étant pas équipées de ce type de connecteur, j’ai réalisé un adaptateur composé de 2 prises mâles de 4mm et d’une prise Dean à l’autre extrémité. Lors des essais en vol, nous avons constaté que le bracelet en velcro ne suffi sait pas à lui seul à maintenir convenablement l’accu. Pour améliorer cela, j’ai ajouté une bande de velcro sous la batterie et dans le fuselage. DeBRIefInG waco Temps de montage : un après midi Niveau de pilotage requis : Pilotes moyens à expérimenté Temps de vol constaté : 5 minutes Masse obtenue : 1105 g oN a aIME + La qualité du produit + son niveau de préfabrication + L’hélice et son moyeu + ses qualités de vol oN a MoINs aIME - Le système de fixation du train d’atterrissage - Les colliers de sécurisation des chapes RÉGLaGeS Pour le réglage des commandes de vol, j’ai l’habitude, par précaution de brancher sur une voie libre du récepteur une batterie de réception de 4.8V ; alimenté ainsi, le récepteur fonctionne normalement sans risque de démarrage intempestif du moteur. Avant d’allumer la radio, je débranche les tringleries de Les haubans sont fixés par des petits ressorts commande à hauteur des servos dont je dont la boucle libre est passée dans un trou démonte les palonniers. Récepteur allumé, les palonniers de servos au neutre, percé au pied des mâts concLuSIon ter qu’il faut absolument inverser la voie gouvernes maintenues à zéro on peut des gaz de votre émetteur Futaba sous resserrer les vis et fi xer tout ce qui doit peine de démarrage intempestif du moteur manche de gaz réduit. C’est une En conservant les branchements d’ori- l’être. particularité des radios de cette marque gine des tringleries, je constate que les qu’il est bon de connaître… débattements de la profondeur et de Si vous avez suivi le conseil donné plus direction correspondent à ceux donnés haut (cf. montage de l’aile inférieure) par la notice dans la colonne grands débattements, ce qui n’est pas le cas des vous êtes en mesure de brancher, la ou les prises de servos d’ailerons sans ailerons. Pour remédier à cela, j’ai branché les tringleries au deuxième trou des trop de diffi culté, le reste n’étant qu’une simple formalité. guignols et tout est rentré dans l’ordre. coNcEPTIoN : BoNNE QuaLITE Du KIT : BoNNE assEMBLaGE : moyen NIVEau PILoTaGE : INTErMEDIaIrE aGrEMENT Du VoL : aGrEaBLE Avec cet avion, Roc Hobby est sûr de rencontrer une large audience et un vif succès auprès des modélistes toujours friands de beaux modèles volant bien, malgré des dimensions relativement modestes. Ce Waco peut être facilement stocké et transporté tout monté dans pratiquement n’importe quelle voiture. Il est de plus bien conçu ce qui rend aisé l’accès aux éléments vitaux de l’avion pour l’entretien courant, sans nécessiter aucun démontage. Un avion facile à vivre donc… * Le Waco basé en France, pris pour modèle pour cette reproduction est équipé d’un cône d’hélice chromé, le moyeu d’hélice étant par conséquent invisible ! … MRA 839 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 1MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 2-3MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 4-5MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 6-7MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 8-9MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 10-11MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 12-13MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 14-15MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 16-17MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 18-19MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 20-21MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 22-23MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 24-25MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 26-27MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 28-29MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 30-31MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 32-33MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 34-35MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 36-37MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 38-39MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 40-41MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 42-43MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 44-45MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 46-47MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 48-49MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 50-51MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 52-53MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 54-55MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 56-57MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 58-59MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 60-61MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 62-63MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 64-65MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 66-67MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 68-69MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 70-71MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 72-73MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 74-75MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 76-77MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 78-79MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 80-81MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 82-83MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 84-85MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 86-87MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 88-89MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 90-91MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 92-93MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 94-95MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 96-97MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 98-99MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 100-101MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 102-103MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 104-105MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 106-107MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 108-109MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 110-111MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 112-113MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 114-115MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 116-117MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 118-119MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 120