MRA n°839 avr/mai 2014
MRA n°839 avr/mai 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°839 de avr/mai 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 70,8 Mo

  • Dans ce numéro : technique... remplacer un train mécanique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
ESSAI AVION Il faut être vigilant lors des virages dos qui deviennent facilement descendants LE GRANDEUR Les Décathlon 8KCAB et Super Décathlon sont avions biplaces légers destinés à la formation au pilotage et à la voltige, limités à des facteurs de charge de +6G et -5G. Le Décathlon, conçu par la Champion Aircraft Corporation et dérivé des Citabria série 7, est entré en production aux États-Unis en 1970. La variante 7KCAB du Citabria étant limitée en vol inversé et incapable de soutenir les manœuvres inversées violentes, Champion a introduit le Décathlon 8KCAB pour répondre à la demande des pilotes pour un avion plus manœuvrant. Le Décathlon est entré en production en 1972, juste avant que la société Champion soit rachetée par Bellanca Aircraft Corporation qui a continué la production avant de passer au Super Décathlon en 1976. Cet avion est toujours produit, après que sa licence ait été rachetée par plusieurs sociétés. Décathlon et Super Décathlon restent populaires en tant qu’avions de début, de voltige intermédiaire et comme avions privés. Equipage : un pilote, un passager Longueur : 7 m Envergure : 9,8 m Hauteur : 2,3 m Surface alaire : 15,7 m² Profil : NACA 1412 Poids à vide : 608 kg Masse au décollage : 816 à 885 kg Moteur : 1 Lycoming AEIO-360-H1B CSU de 180 CV (134,2 kW) 26 MRA 839 gné du guignol de chaque gouverne, le domino sur le palonnier de servo étant vissé à 6mm de l’axe de rotation pour la profondeur et 10mm pour la dérive. J’ai utilisé des servomoteurs de 2 kg/cm pour les ailerons et 2,5 kg/cm à pignons métal pour la profondeur et la dérive, tous au format micro et d’une quinzaine de grammes. Le tout est commandé par un micro récepteur 2,4 GHz alimenté par le système BEC du contrôleur. Ne pas oublier de lui raccorder le cordon Y pour les ailerons ainsi que le câble du contrôleur. LA MOTORISATION Le moteur brushless 3530-14 de 74 gr et 1100 Kv a été vissé sur le bâti (box) à l’aide de sa croix de montage. Il est donné pour une puissance maximum de 313 Watt (c’est précis !) qui correspond aux mesures prises au Wattmètre, à savoir 350 Watt au démarrage et environ 300 Watt en régime stabilisé, soit une puissance de 250 Watt/Kg ce qui est suffi sant pour ce modèle. L’hélice est une APC 10x7 E qui donne une bonne traction et une vitesse de vol correcte. Le contrôleur brushless BEC de 45 Ampères est alimenté par une batterie LiPo 3S 3000 Mah 30C de 216 gr positionnée en avant. Ceci laisse une marge d’une petite centaine de grammes pour utiliser une batterie de capacité supérieure qui sera disposée un peu plus en arrière. Les servos de direction et profondeur attaquent directement les gouvernes. La béquille pourra être avantageusement remplacée par une roulette orientable… Les écrous à griffes sont chassés de leur emplacement d’origine et replacés sur le bâtimoteur additionnel Le moteur est monté sur le bâti additionnel. L’installation est simple et rationnelle Grâce à de larges ouvertures, le groupe motopropulseur et l’accu sont très bien ventilés LE SUPPORT BATTERIE La batterie est immobilisée par des élastiques sur un ingénieux support coulissant qui peut se déplacer de 45mm vers l’avant ou vers l’arrière. Ceci facilite le centrage de l’appareil et permet surtout d’utiliser des batteries de capacités et masses différentes, pour lesquelles il faudra repérer individuellement le centrage au préalable. Ce support coulisse sur une platine faisant partie intégrante de la structure du fuselage. Sur la notice, il est immobilisé par deux vis à bois sur la platine, mais je n’ai pas retenu cette solution qui empêche l’utilisation de batteries différentes. J’ai bien mis les vis à bois sur le support comme prévu, mais j’ai percé des trous d’un diamètre légèrement supérieur sur la platine, espacés autant que nécessaire sur la longueur de 45mm pour assurer le centrage en fonction des batteries utilisées. Une sangle en velcro est nécessaire pour immobiliser l’ensemble. Notez que l’avant du fuselage et le dessous du capot moteur largement ouverts facilitent ces modifi cations.
L’astucieux système de glissière de la platine de l’accu permet d’ajuster le centrage selon l’accu utilisé La structure très légère de l’aile est ici bien mise en évidence : le décathlon n’est pas lourd, c’est une de ses nombreuses qualités fINITION A ce stade des opérations, vous pouvez fi xer le capot moteur et l’immobiliser avec les quatre vis prévues. Vous pouvez aussi positionner les adhésifs de décoration faisant partie du kit, en vous aidant des photos en couleurs fi gurant sur le carton d’emballage. Il ne reste plus qu’à installer le train d’atterrissage dont les roues et capots de roues sont assez simple à assembler. La seule précaution à prendre est de remplacer les rondelles en bois « arrêt de roue » qui doivent êtres collées à la cyano par de véritables arrêts métalliques, plus simples à monter et qui, eux, ne risquent pas de rester collés aux roues... A propos de roues, j’ai remplacé celles du kit, de 35mm de diamètre, par des 45mm que j’avais en stock, mais elles sont encore bien petites pour être utilisées sur un terrain en herbe. Le sabot arrière en CAP est simplement emboîté et immobilisé par quelques points de colle, mais on gagnera à le remplacer par une roulette orientable. REGLAGES Les différents réglages sont globalement conformes à la notice et décrits dans les textes ci-dessus. Le centre de gravité se situe de 70 à 75 mm du bord d’attaque de l’aile. CONCLUSION Si vous désirez un modèle électrique facilement transportable pour les vacances ou les weekends et qui change un peu des modèles en mousse, cette semi - maquette de Décathlon vous satisfera pleinement. Comme le ciel n’est pas toujours bleu et le soleil resplendissant, même en vacances, je vous conseille la couleur jaune qui est la plus visible ! Bonne construction et bons vols à tous. dEBRIEfING decathlon temps de construction : 10 heures (1 week-end) Poids annoncé : 900 à 1250 gr Poids obtenu : 1180 gr charge alaire : 42 g/dm2 equipements embarqués : Moteur brushless hK 3530-1100 Kv et contrôleur Bec 45 a. hélice : aPc - e 10x5 à 7 ou 11x4 à 5 Batterie : 3000 (essai) à 3500 Mah 20 à 30c récepteur : 4 voies 2,4 Ghz servos : 2 x 2,5 kg pignons métal et 2 x 2 Kg (aile) débattements : ailerons : 12 mm Profondeur : 15 mm + expo 20% direction : 25 mm + expo 20% centrage : 70 à 75 mm du bord d’attaque à l’emplanture autonomie : 6 à 20 minutes suivant batterie, type de vol et conditions météo. on a aIMe + Modèle entièrement démontable pour le transport (vacances) + les notices de montage + la qualité de fabrication + le système de fixation et réglage de la batterie + comportement en vol pour cette taille de modèle on a MoIns aIMe - le train d’atterrissage aux roues trop petites et aux capots gênants sur piste en herbe. - Béquille arrière peu pratique sur piste en dur. - l’absence des haubans sur une semi - maquette - l’absence d’indications sur le calage moteur - le vol dos délicat, principalement en virage concePtIon : Bonne QualIte du KIt : eXcellente asseMBlaGe : facIle nIVeau PIlotaGe : InterMedIaIre aGreMent du Vol : aGreaBle MRA 839 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 1MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 2-3MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 4-5MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 6-7MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 8-9MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 10-11MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 12-13MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 14-15MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 16-17MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 18-19MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 20-21MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 22-23MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 24-25MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 26-27MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 28-29MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 30-31MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 32-33MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 34-35MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 36-37MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 38-39MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 40-41MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 42-43MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 44-45MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 46-47MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 48-49MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 50-51MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 52-53MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 54-55MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 56-57MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 58-59MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 60-61MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 62-63MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 64-65MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 66-67MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 68-69MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 70-71MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 72-73MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 74-75MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 76-77MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 78-79MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 80-81MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 82-83MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 84-85MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 86-87MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 88-89MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 90-91MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 92-93MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 94-95MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 96-97MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 98-99MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 100-101MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 102-103MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 104-105MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 106-107MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 108-109MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 110-111MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 112-113MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 114-115MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 116-117MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 118-119MRA numéro 839 avr/mai 2014 Page 120