MRA n°838 fév/mar 2014
MRA n°838 fév/mar 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°838 de fév/mar 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 71,9 Mo

  • Dans ce numéro : le Viper Jet de Skymaster.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
ESSAI CHARGEUR + Plomb2 à 20V + NiCd 1 à 15 éléments + NiMH 1 à 15 éléments + Lithium Ion 1 à 6 éléments + Lithium Polymère 1 à 6 éléments + Life 1 à 6 éléments Le courant de charge maximum est de 7A pour le T6755 et 20A pour le T6200. Le courant de décharge maximum est de 2A pour le T6755 et de 5A pour le T6200. Le programme Lithium sera généralement le plus utilisé. On trouve dans ce menu la charge rapide, la charge avec équilibreur (indispensable !), le mode stockage, la décharge. Tout ce qui est utile est proposé ; on trouve même la mesure de la résistance interne de la batterie, on pourra donc surveiller son vieillissement. C’est une fonction très intéressante. Il sera possible de choisir la batterie qui affi che la plus faible résistance interne pour les modèles de compétition ou de loisir de haute performance. Un graphique de la charge est proposé sur les deux chargeurs. Celui-ci sera encore plus précis en branchant un PC avec un cordon USB. Pour ce faire, il faut télécharger le software sur le site de Sky RC ou des revendeurs de la marque. Les fonctions communes aux deux chargeurs sont la charge et la décharge des accus, le calcul de la résistance interne, l’équilibrage des accus Lithium, la fonction voltmètre (intéressante avec les accus Lithium pourvus d’une prise d’équilibrage, pour vérifi er la tension de chaque cellule). L’écran de l’interface peut être paramétré à la convenance de chacun : arrêt ou marche du buzzer, puissance du rétro éclairage, différentes couleurs… Un menu DATA permet de mémoriser le processus de charge de 5 batteries. Ce menu est pratique, il évite d’avoir à refaire les réglages à chaque utilisation des valeurs de nos batteries les plus utilisées. Sur le chargeur T6200, on trouve également un testeur de servo, un testeur de moteur brushless à capteurs (utilisés en auto RC). LES SECURITES Le fabricant a prévu de nombreuses sécurités pour éviter la plupart des mauvaises utilisations. Parmi ces protections, on trouve - entre autres- les inversions de polarités, la surchauffe du chargeur ou de la batterie (avec l’option sonde de température), les batteries défectueuses, la tension d’alimentation insuffi sante, le temps de charge, la coupure par Delta Peak (NiXX), la mesure de résistance 94 MRA 838 La fabrication est soignée : les platines époxy et composants sont de bonne qualité et les soudures très propres interne de la batterie, la capacité maximale chargée, un mauvais branchement. SKY RC propose donc des chargeurs sécurisés, mais cela n’empêche pas l’utilisateur de prendre le maximum de précautions, en particulier, ne jamais laisser un chargeur « en action » sans surveillance, ou à la portée des enfants. A noter la mise en marche automatique de la ventilation thermo régulée lorsque la température interne du chargeur devient trop élevée. Cela évite d’avoir en permanence une ventilation qui tourne, cause de nuisance sonore. LES EQUIPEMENTS ANNEXES La notice propose en option différentes platines d’équilibrage en fonction des accus que l’on utilise. Beaucoup de fabricants de batterie ou de distributeurs emploient des standards qui leur sont propre, même si les prises d’équilibrage JST sont les plus courantes. Il sera donc possible de charger tous les accus du commerce, ce qui n’est pas le cas avec les chargeurs dont les prises d’équilibrage situées sur le boîtier ne permettent l’utilisation que d’un seul type de prise. Les chargeurs comme les T6200 ou 6755 sont donc nettement plus polyvalents. A L’USAGE Ces deux chargeurs emploient le même software. Le modèle le plus puissant dispose simplement de menus additionnels pour les fonctions test de servos et de moteurs brushless à capteur. Attention, ces moteurs utilisés en auto RC ne sont pas les mêmes que ceux utilisés en aéromodélisme qui sont sans capteurs (sensorless). Cette dernière fonction n’est donc pas utilisable La platine d’équilibrage séparée est une bonne solution : avec différents standards de prises on n’est plus tributaire de celui choisi par le constructeur et monté sur le boîtier du chargeur Les pieds escamotables permettent d’incliner de 20° le chargeur pour faciliter la lecture par nous autres aéromodélistes. Les pieds escamotables permettent d’incliner les chargeurs de 20°, la lecture de l’écran est alors facilitée dans certaines conditions. Les points forts de ces chargeurs sont l’écran tactile associé à des menus intuitifs. Les icônes du menu de l’écran d’accueil sont explicites : nombre d’éléments, capacité, se comprennent aisément dans toutes les langues. Ensuite, on navigue dans chaque sousmenu et dans les paramétrages offerts avec une rare effi cacité. Il n’est vraiment pas nécessaire d’être un expert pour programmer ces chargeurs. Un
Ces quelques copies d’écran démontrent, s’il était besoin, que l’écran tactile permet une utilisation bien plus simple que le classique clavier à boutons : modéliste expérimenté pourra toutefois optimiser la charge ou la décharge s’il le désire. Qu’il s’agisse de la valeur de Delta Peak (accus NiXX), de la tension basse ou haute des accus Lithium, les réglages d’usine sont sécurisants et l’utilisateur orienté vol de loisir pourra se contenter de les garder. L’équilibrage des accus LiPo est très précis, des résistances à faible tolérance permettent d’obtenir ce bon résultat. J’ai essayé de reproduire des erreurs de manipulations, de branchement, pour tenter de déceler une faiblesse des softwares ou hardwares, mais ce matériel n’en a révélé aucune. L’écran d’accueil est intuitif. On pourrait presque se passer de la notice ! Les concepteurs sont expérimentés, cela se ressent lorsqu’on analyse tous les menus les uns après les autres, pour comprendre l’architecture générérale des programmes. En résumé, on pourra acheter ces chargeurs en toute confi ance, il faudra simplement défi nir ses besoins avant de choisir entre le « petit » T6755 et le « gros » T6200 aux possibilités plus étendues. A CONSEILLER Les chargeurs T6200 et T6755 sont très performants, faciles d’emploi, et Choix du nombre de cellules, de 1 à 6 Réglage du courant de charge et décharge Réglages généraux du chargeur Menu DATA pour enregistrer 5 accus Mémorisation d’un accu Message d’erreur avec alarme sonore Mesure de tension de chaque cellule et résistance interne de la batterie Menu voltmètre avec représentation graphique Saisie d’écran du programme de pilotage du chargeur depuis un PC Test de servo avec le chargeur T6200 leur programmation est intuitive. Leur qualité de fabrication est exempte de reproches, surtout compte tenu du tarif attractif auxquels ils sont proposés. Il faudra donc choisir entre la puissance du T6200 qui nécessite d’acquérir une alimentation stabilisée puissante et le T6755 moins puissant mais qui est équipé d’origine d’une alimentation sur secteur. Le T6755 est très polyvalent, il se branche également au terrain sur une batterie 12V. En tout état de cause, quelque soit votre choix, vos accus seront bien rechargés… Bons vols à toutes et à tous ! MRA 838 95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 1MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 2-3MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 4-5MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 6-7MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 8-9MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 10-11MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 12-13MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 14-15MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 16-17MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 18-19MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 20-21MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 22-23MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 24-25MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 26-27MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 28-29MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 30-31MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 32-33MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 34-35MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 36-37MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 38-39MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 40-41MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 42-43MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 44-45MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 46-47MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 48-49MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 50-51MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 52-53MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 54-55MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 56-57MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 58-59MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 60-61MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 62-63MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 64-65MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 66-67MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 68-69MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 70-71MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 72-73MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 74-75MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 76-77MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 78-79MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 80-81MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 82-83MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 84-85MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 86-87MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 88-89MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 90-91MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 92-93MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 94-95MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 96-97MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 98-99MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 100-101MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 102-103MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 104-105MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 106-107MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 108-109MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 110-111MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 112-113MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 114-115MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 116-117MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 118-119MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 120