MRA n°838 fév/mar 2014
MRA n°838 fév/mar 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°838 de fév/mar 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 71,9 Mo

  • Dans ce numéro : le Viper Jet de Skymaster.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
PLAN MRA838 LE GRANDEUR L’Étendard IV est un avion d’attaque léger embarqué construit à 90 exemplaires par Dassault pour l’Aéronautique Navale française, resté en service de 1962 à 2000. Il est l’héritier des Mystère XXIV et Mystère XXVI propulsés respectivement par un Snecma Atar 101 et par un Bristol Orpheus et destinés à prendre part en 1954 au concours OTAN LWTSF (Light Weight Tactical Strike Fighter) destiné à fournir un chasseur léger polyvalent à ses différentes forces aériennes, finalement gagné par le Fiat G91. Le prototype de l’Etendard IV commandé en 1954 fait son premier vol le 24 juillet 1956. Les essais montrent de bonnes qualités : lors d’un combat simulé, l’avion réussi à battre un Mystère IV qui est alors le chasseur type de l’Armée de l’Air. Cette dernière, accaparée par le Mirage III ne le commande pas en série et c’est la Marine qui l’adopte en tant qu’avion d’attaque et d’assaut à la mer. Le premier des six prototypes de l’Étendard IVM fait son vol inaugural le 21 mai 1958, le septième étant celui de la version IV P, destinée à la reconnaissance. Les premiers essais de catapultage et appontage ont lieu au centre d’essai de la Royal Navy, puis à bord du Clémenceau en 1960 et 1961. Les 90 exemplaires 58 MRA 838 à cette époque par les Etendard IV M et IV P n’est pas diffi cile à reproduire ; les surfaces supérieures et inférieures sont bien différenciées, mais la visualisation par temps gris ou au crépuscule est un peu problématique… il faudra s’en souvenir ! Les teintes Humbrol pour maquettes plastiques ont été passées à l’aérographe, en commençant par le blanc satiné (Humbrol 130) sur tout le dessous de l’avion et aux emplacements des marquages « marine » et des codes sur le dessus. Après séchage complet, les masques et pochoirs ont été collés, puis le gris (Humbrol satin 123) a été pulvérisé. La peinture Humbrol couvre bien, il est inutile de surcharger inutilement le petit jet. Après séchage et retrait des masquages, les lignes de tôles, les différentes trappes et autres aérofreins ont été tracés au feutre à pointe fi ne (0.3mm). Les insignes, cocardes à hameçons et stickers ont été collés tout à la fi n des travaux de décoration. Ce sont des transferts à l’eau réalisé à l’aide d’un ordinateur et imprimés sur une feuille de décal vierge pour maquettes plastiques. Je n’ai pas trop sali ni vieilli cet Etendard car les marins, soigneux, entretiennent jalousement leurs appareils… CENTRAGE ET REGLAGES Terminé et équipé, l’Etendard accuse 750 grammes sur la balance. Il ne faut pas se laisser impressionner par la charge alaire de 59,71g/dm² qui n’a rien d’exceptionnel pour ce type d’appareil ; on a vu bien pire ! Le centrage à 122mm du BA à l’emplanture est obtenu par placement ad hoc de l’accu de propulsion. Les débattements retenus sont de +/- 7mm aux ailerons et +/- 12 mm à la profondeur ; ils sont agrémentés de 20% d’expo pour donner un peu « d’onctuosité » aux commandes.commandés sont livrés à la Marine entre1961 et 1965. Remplacés par les Super Etendard, les derniers Étendard IVM sont réformés en 1991, tandis que les Étendard IVP et PM seront conservés jusqu’en 2000. CONCLUSION Alors que la tendance est à la standardisation et que l’on retrouve bien souvent les mêmes modèles déclinés à toutes les tailles, l’Etendard IV M est un sujet inhabituel qui change un peu des sempiternels Sabre, F16, F18 et autres Mig 29. On retrouve dans son design typique des sixties la « patte » de Dassault Aviation qui nous a donné tant de beaux chasseurs. La construction de ce petit jet peut sembler un peu complexe, mais on en vient fi nalement assez vite à bout. C’est le prix de l’originalité… car je puis vous dire qu’il ne laisse personne indifférent sur les terrains ! Et si vous aimez les sujets moins confi dentiels, vous pourrez, au prix de modifi cations mineures, le transformer en Super Etendard. Que demander de plus ? Bons vols ! La stabilité naturelle de l’Etendard facilite passages bas à grande vitesse et atterrissages



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 1MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 2-3MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 4-5MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 6-7MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 8-9MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 10-11MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 12-13MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 14-15MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 16-17MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 18-19MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 20-21MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 22-23MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 24-25MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 26-27MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 28-29MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 30-31MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 32-33MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 34-35MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 36-37MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 38-39MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 40-41MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 42-43MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 44-45MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 46-47MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 48-49MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 50-51MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 52-53MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 54-55MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 56-57MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 58-59MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 60-61MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 62-63MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 64-65MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 66-67MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 68-69MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 70-71MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 72-73MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 74-75MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 76-77MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 78-79MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 80-81MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 82-83MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 84-85MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 86-87MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 88-89MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 90-91MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 92-93MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 94-95MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 96-97MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 98-99MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 100-101MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 102-103MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 104-105MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 106-107MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 108-109MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 110-111MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 112-113MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 114-115MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 116-117MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 118-119MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 120