MRA n°838 fév/mar 2014
MRA n°838 fév/mar 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°838 de fév/mar 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 71,9 Mo

  • Dans ce numéro : le Viper Jet de Skymaster.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
ESSAI AVION Il faut garder un peu de moteur pour poser l’Extra à l’endroit visé en douceur plaqué. La forme des entrées d’air est bien étudiée pour canaliser l’air et le refroidir effi cacement. Ce moteur est un Permax 3720 à cage tournante au kV de 630 tr/V, un chiffre faible favorisant le couple nécessaire pour entraîner la magnifi que hélice tripale 12x8. On aurait pu craindre que celle-ci ne soit que réaliste mais non… et elle est en plus effi cace et silencieuse ! Le cône spécial livré dans le kit est très esthétique et englobe parfaitement chaque pied de pale. Le contrôleur de 50 ampères est suffi - sant, mais un peu juste car j’ai mesuré une consommation en pointe de 47 ampères. La prise de raccordement de l’accu est une six broches Multiplex. Le train d’atterrissage est livré prêt à être monté sur le fuselage. Il est en duralumin cintré. Il sera vissé sur une platine en contreplaqué collée sur le fuselage. Les capots de roues, très réalistes, sont en plastique de bonne qualité. Les empennages seront vissés durant l’assemblage. Ils sont profi lés, rigides, et les gouvernes ont un débattement mécanique très libre. La notice est très bien faite, comme d’habitude chez Multiplex, et même s’il LE GRANDEUR L’Extra Flugzeugbau Extra 300S est un avion de compétition en voltige de haut niveau dérivé de l’Extra 300 biplace conçu sur la base de l’Extra 230 en 1987 par Walter Extra, un ancien pilote de voltige allemand. Il est construit autour d’un fuselage en treillis d’acier soudé recouvert de tôles aluminium, de fibre de verre et entoilé. L’aile placée en position médiane est en fibre de carbone et le train d’atterrissage est de type classique avec des jambes en matériaux composites. Le moteur de base des Extra 300 est le 6 cylindres à plat Lycoming AEIO-540 de 540 pouces cubes (8 850 cm3) et 300 chevaux. L’Extra 300 est capable de supporter des accélérations de +/- 10 g. 42 MRA 838 n’y a pas de photos, les dessins réalisés en 3D sont clairs et précis. Aucun doute n’est possible lors des étapes du montage. Un MontaGe raPIDe, ProPre et PLaIsant Ce modèle est de type « ready to fl y ». Il est extrêmement rapide à assembler et vous ne rencontrerez aucune mauvaise surprise. J’ajoute que le montage se fait sans colle et ne nécessite pas de chantier spécifi que. Les modélistes travaillant sur la table de la salle à manger familiale apprécieront, j’en suis sûr ! L’assemblage débute par le train qui est fi xé par 4 vis Parker. Comme toutes les autres vis du kit, elles doivent être serrées modérément (en tenant le tournevis entre le pouce et l’index) car on risque d’en foirer facilement le pas. L’empennage horizontal, comme la dérive, n’est pas collé mais vissé à l’arrière du fuselage. C’est une excellente idée de la part de Multiplex car on pourra ainsi le remplacer facilement en cas de casse. Le volet de dérive n’est correctement engagé dans ses charnières que si vous entendez clairement un « clic » après l’avoir mise en place. Sur le kit de l’essai, les dominos installés sur les palonniers de servos ne tournaient pas très librement. J’ai desserré un tout petit peu l’écrou de 2 mm à l’arrière et tout est rentré dans l’ordre. Ne vous étonnez pas si vous sentez « comme un frottement » lorsque vous tournez l’hélice et que l’avion n’est pas branché. C’est le frein moteur. Lorsque l’accu de votre avion sera connecté (gaz coupés bien entendu !), l’hélice tournera librement. Placez le récepteur juste en arrière de la trappe amovible et fi xez-le avec du Velcro autocollant. Multiplex a heureusement prévu des fils suffi samment longs pour les servos de profondeur et de direction pour qu’il soit nécessaire d’utiliser des rallonges. Je vous recommande de connecter chaque aileron sur une voie séparée du récepteur afi n de pouvoir régler un débattement différentiel depuis votre émetteur (voir réglages et débattements). Les prises des servos d’ailerons seront faciles à brancher sur le terrain si vous ajoutez une petite rallonge entre le récepteur et celles-ci. Le train d’atterrissage muni de carénages de roues en plastique est solide et adapté aux pistes en dur ou en herbe. Les sorties d’échappement factices montrent que Multiplex a le souci du détail Les servos de profondeur et dérive montés à l’arrière sont des modèles analogiques au neutre très précis. Notez l’orifice d’évacuation des calories de la motorisation La roulette de queue est en plastique assez dur. Le palonnier double peut s’avérer cassant à l’usage Les servos d’ailerons vissés dans de petits boitiers en plastique et non pas collés dans l’aile sont très facilement démontables. Les commandes courtes et directes garantissent une précision optimale InstaLLatIon DU PILote Ce cockpit vide ne me plaisant pas, j’ai décidé d’installer un buste de pilote trouvé chez mon détaillant local. J’ai doucement passé une fi ne lame de scalpel entre la verrière et le fuselage et j’ai soigneusement décollé la bulle. Attention, l’opération est délicate mais tout à fait réalisable en procédant avec soin ! Le buste a été recoupé en hauteur pour s’adapter à l’avion et collé avec de la colle Smart Devil de la marque Pichler.
L’articulation des ailerons en demi-rond est superbe et procure une très bonne fluidité aérodynamique retoUCHes De PeIntUre Si un objet griffe la surface du modèle, la peinture rouge a tendance à s’érafl er facilement. J’ai trouvé dans les magasins de loisirs créatifs de la peinture de marque Marabu qui est de la teinte exacte de l’Extra. Elle est vendue en petit pot et permet de faire des retouches invisibles. CHoIx De L’aCCU Multiplex recommande l’utilisation d’accus 4S de 2600 mA mais je n’avais pas ce modèle à ma disposition au moment de l’essai. J’ai utilisé des packs A2Pro 2200 mA dont le poids (228 grammes) et les dimensions conviennent parfaitement. Pour bien maintenir l’accu en place, j’ai ajouté une bande de Velcro collée en haut, devant la trappe. roULette De QUeUe J’ai connu des déboires avec elle : après quelques vols, le palonnier double en plastique un peu trop rigide a cassé. J’en ai fabriqué un nouveau plus souple et plus fi able en insérant en force une bague d’arrêt de 2 mm dans un palonnier de servo Graupner. rÉGLaGes L’avion pèse 1184 grammes à vide et 1412 grammes avec le pack LiPo 4S L’Extra 300S dégage une belle impression de puissance. L’hélice tripale 12x8 spécial électrique est aussi belle qu’efficace. Le cône spécialement conçu pour ce modèle englobe parfaitement les pieds de pales – 2200 mA, ce qui donne une charge alaire de moins de 40 g/dm². C’est excellent pour un modèle de voltige/3D de cette taille. Le centrage à 90 mm préconisé par Multiplex donne un avion neutre sur l’axe de tangage et une commande de profondeur réactive. Vous pourriez être surpris si vous n’êtes pas habitué à ce genre de comportement typique des avions 3D. Dans ce cas, pour les premiers vols, avancez le centrage (en avançant l’accu) et diminuez le débattement de la profondeur. Plus tard, lorsque vous serez habitué, vous pourrez revenir au centrage d’origine. Le fabricant recommande deux types de débattements parfaitement adaptés. Après quelques vols, j’ai remarqué que l’Extra pouvait exécuter des fi gures très serrées. J’ai donc ajouté une troisième condition de vol pour elles et modifi é les deux autres conditions. Le différentiel d’ailerons n’est pas indispensable mais utile si vous voulez tourner des tonneaux bien axés. L’exponentiel est obligatoire si vous utilisez de grands débattements. ConCLUsIon L’Extra 300S de Multiplex m’a fait une très grande impression. D’une part parce qu’il est beau et d’autre part parce que ses qualités de vol sont fabuleuses. C’est un vrai avion de voltige, avec un registre de vol extrêmement étendu, qui va de la voltige classique coulée au vol 3D. L’extrême rapidité de montage est un atout important. L’hélice tripale et les petits détails « maquette » apportent aussi un réel bonus. Bien entendu, ce n’est pas un modèle destiné aux débutants mais aux pilotes qui maîtrisent sans faute un modèle 3 axes et recherchent un avion de voltige facile et rapide à mettre en œuvre pour se rendre au terrain et être prêt à voler sans tarder. L’Extra 300S de Multiplex mérite sans hésiter une mention d’excellence dans sa catégorie. DeBrIefInG extra 300s temps de construction : une à deux soirées maximum Poids annoncé avec accu : 1450 g Poids obtenu sans accu : 1184 g Poids obtenu avec accu 4s 2200 ma : 1412 grammes surface alaire : 37,23 dm² Charge alaire obtenue : 37,93 g/dm² Centrage : 90 mm du bord d’attaque (mesuré près du fuselage) equipements utilisés pour l’essai : accu : LiPo 4s (14,8v) 2200 ma (poids 228 grammes) récepteur : Futaba r617 Fs Débattements (3 conditions de vol) : VoL NorMaL : Profondeur : + ou - 20 mm avec 25% d’exponentiel Direction : + ou – 40 mm avec 20% d’exponentiel ailerons : + 20/– 15 mm avec 25% d’exponentiel VoL aCroBatIQue : Profondeur : + ou - 32 mm avec 30% d’exponentiel Direction : + ou – 60 mm avec 20% d’exponentiel ailerons : + 35/– 27 mm avec 35% d’exponentiel VoL 3D : Profondeur : + ou - 55 mm avec 60% d’exponentiel Direction : + ou – 60 mm avec 20% d’exponentiel ailerons : + 45/– 35 mm avec 60% d’exponentiel oN a aIMe + Kit de grande qualité + Formes très bien respectées + Les détails apparents (rivets lignes de structure, etc...) + Cockpit transparent avec aménagement + accu facilement accessible + Le faible poids + La construction très rapide et plaisante + Les qualités de vol générales + Les équipements installés parfaitement adaptés + L’aile en deux parties + Les pièces détachées disponibles + La forte puissance de la motorisation + L’hélice tripale et le cône maquette oN a MoINs aIMe - L’absence de pilote dans le cockpit - Le plastique un peu trop fragile de la roulette de queue CoNCePtIoN : BoNNe QuaLItÉ Du KIt : BoNNe asseMBLaGe : FaCILe NIVeau De PILotaGe : CoNFIrMÉ aGrÉMeNt De VoL : aGrÉaBLe MRA 838 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 1MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 2-3MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 4-5MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 6-7MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 8-9MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 10-11MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 12-13MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 14-15MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 16-17MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 18-19MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 20-21MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 22-23MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 24-25MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 26-27MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 28-29MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 30-31MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 32-33MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 34-35MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 36-37MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 38-39MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 40-41MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 42-43MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 44-45MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 46-47MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 48-49MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 50-51MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 52-53MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 54-55MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 56-57MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 58-59MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 60-61MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 62-63MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 64-65MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 66-67MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 68-69MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 70-71MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 72-73MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 74-75MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 76-77MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 78-79MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 80-81MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 82-83MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 84-85MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 86-87MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 88-89MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 90-91MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 92-93MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 94-95MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 96-97MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 98-99MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 100-101MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 102-103MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 104-105MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 106-107MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 108-109MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 110-111MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 112-113MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 114-115MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 116-117MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 118-119MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 120