MRA n°838 fév/mar 2014
MRA n°838 fév/mar 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°838 de fév/mar 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 71,9 Mo

  • Dans ce numéro : le Viper Jet de Skymaster.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
ESSAI AVION TEXTE : PASCAL DELANNOY PHOTOS : AUTEUR ET SANDRA L’EvAdER de great planes UN JET EDF VITAMINÉ ! L’Evader est un jet EDF taillé pour la vitesse, très simple à mettre en œuvre à partir de terrains non préparés, sans qu’aucune longue piste ne soit nécessaire. Facile à monter et accessible avec un budget raisonnable, il est rapide et peut parcourir la longueur d’un terrain de football en 2 secondes. Sensations garanties ! Tout un programme que je vous invite à découvrir… L’Evader n’est pas une semi maquette et ressemble beaucoup au très effi cace et populaire Bandit BVM. Cela permet d’optimiser les performances en vol sans être tributaire de la géométrie d’un avion grandeur. Great Planes propose depuis longtemps des modèles appréciés pour leurs prestations. L’Evader est dans la lignée des produits de cette marque américaine : bien dessiné et conçu pour donner beaucoup de plaisir à son pilote. Pour palier à la diffi culté du lancement à la main des jets, toujours riche en péripéties, une catapulte est jointe au kit pour sécuriser le lancé par le pilote qui n’a ainsi pas besoin d’aide extérieure. Un simple pré deviendra un terrain de jeu adapté à L’Evader. On aura ainsi l’embarras du choix du site de vol et l’on pourra s’amuser d’autant plus souvent 30 MRA 838 que la mise en œuvre de cette petite machine est très facile… Découvrons à présent ce kit particulièrement bien pensé. Un kIt CoMPLEt Le couvercle du conditionnement Great Planes donne une idée précise du modèle terminé : le carton en quadrichromie présente le modèle sous tous les angles et en indique les principales caractéristiques. Il ne passera pas inaperçu chez votre détaillant, malgré sa taille moyenne (16x31x89 cm). A l’ouverture, on trouve un joli fuselage moulé en fi bre de verre (199g) parfaitement peint et décoré, la verrière maintenue par des aimants. L’aile (72g) en structure balsa entoilée Monokote est livrée terminée. Le stabilisateur, en structure entoilée également, est léger (16g). L’entoilage est bien posé, il faudra juste retendre quelques zones légèrement plissées. La turbine Hyperfl ow de 56mm est livrée dans le kit, tout comme le moteur Ammo 24-45 3790Kv. On trouve encore quelques pièces en contreplaqué découpé laser, l’accastillage (commandes, velcro, etc.), une planche de stickers adhésifs aux couleurs de l’US Navy et de l’US Air Force. La turbine étant située à l’arrière, trois rallonges à disposer entre le moteur et le contrôleur sont jointes au kit, c’est appréciable et suffi samment rare pour être signalé. Great Planes, ne négligeant aucun détail, fournit aussi la catapulte de lancement et un support d’assemblage pour pouvoir travailler à l’atelier sur l’Evader dans les meilleures conditions. Nous sommes donc en pré-
sence d’un kit très complet, étudié pour les modélistes exigeants. J’ai gardé le meilleur pour la fin : la notice délivre une multitude de conseils. Chaque étape est détaillée par une ou plusieurs photos ; on trouve même les références de l’entoilage utilisé ! En respectant la marche à suivre, on a l’assurance d’obtenir un Jet parfaitement monté et réglé. Nous sommes bien loin des notices génériques des kits d’entrée de gamme… Un grand bravo à Great Planes pour ce beau travail d’information ! Le rapport qualité/prix est attractif, compte tenu du matériel livré et de la préfabrication effectuée en usine. UNE CONCEPTION AXEE SUR LES PERFORMANCES L’Evader est un jet à aile en flèche. Ce type de voilure se caractérise par une aptitude réelle au vol rapide et une bonne stabilité. La grande dérive et le stabilisateur généreux vont participer à la tenue de cap tout en réduisant la légère instabilité en roulis quelquefois constatée sur des avions similaires. Le design épuré, l’aile dotée d’un profil mince (10%ER) sont des atouts pour le vol rapide, sans nécessiter une puissance considérable. La ventilation ainsi que l’alimentation de la turbine sont parfaitement étudiées, les entrées d’air sont généreuses, proportionnées à la FSA. Le contrôleur est disposé derrière une entrée d’air, c’est judicieux quand on sait combien la résistance interne des transistors augmente en chauffant et réduit donc d’autant le régime moteur. L’aile démontable permet un transport facile et le rangement du modèle dans un espace réduit. La verrière, fixée par de puissants aimants, donne un accès immédiat à la batterie de propulsion. UN MONTAGE EN 4 HEURES La turbine J’ai respecté les instructions de la notice, qui préconise de débuter par le montage de la turbine. Pour monter le support de rotor sur l’arbre moteur, un peu de frein-filet servira à assurer le serrage des vis pointeau. Une marque sur le support est conseillée pour retrouver la position du rotor, une fois équilibré, en cas de démontage/remontage. Les conseils sont délivrés par des modélistes expérimentés, on peut suivre la notice les yeux fermés ! On vérifie l’équilibrage du rotor en montant progressivement en régime. Si des vibrations apparaissent, on arrête le moteur puis on dispose un petit morceau de scotch au hasard sur une pale, on procède par tâtonnement jusqu’à obtenir un fonctionnement exempt de vibrations. La turbine du kit de l’essai tournait à la perfection et n’a nécessité aucun équilibrage dynamique. La turbine munie de sa lèvre est introduite dans le fuselage après qu’on ait mis un peu de résine époxy sur le bâti de montage situé sur son arrière. Un pointage à la cyano assure le positionnement définitif, puis on colle le tout avec de l’époxy 15 minutes chargée, si possible, au microballon. C’est robuste et léger. Le fuselage Il est maintenant équipé de la turbine. On présente l’aile après collage du téton de centrage en bois dur, puis on la retire pour travailler sans risques de marquer son bel état de surface. Le contrôleur est fixé au velcro adhésif (fourni), à proximité dans une entrée d’air latérale, et le récepteur 2,4 GHz est positionné derrière le couple, juste derrière la batterie de propulsion, en veillant à disposer ses antennes selon un angle de 90° (si on utilise un récepteur pourvu de 2 antennes). Il reste à monter le stabilisateur en contrôlant la mise en croix (notice page Infokit evader 180 Euros Marque : Great Planes Type de modèle : Jet EDF Niveau de pilotage : expérimenté Profil : biconvexe symétrique Envergure : 675mm Longueur : 775mm Surface : 9,9dm² Corde : 80/210mm Allongement : 5,50 Equipement prévu : Récepteur : 4 voies + 2 servos Fonctions : ailerons, profondeur, moteur MRA 838 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 1MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 2-3MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 4-5MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 6-7MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 8-9MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 10-11MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 12-13MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 14-15MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 16-17MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 18-19MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 20-21MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 22-23MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 24-25MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 26-27MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 28-29MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 30-31MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 32-33MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 34-35MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 36-37MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 38-39MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 40-41MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 42-43MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 44-45MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 46-47MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 48-49MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 50-51MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 52-53MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 54-55MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 56-57MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 58-59MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 60-61MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 62-63MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 64-65MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 66-67MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 68-69MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 70-71MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 72-73MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 74-75MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 76-77MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 78-79MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 80-81MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 82-83MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 84-85MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 86-87MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 88-89MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 90-91MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 92-93MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 94-95MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 96-97MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 98-99MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 100-101MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 102-103MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 104-105MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 106-107MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 108-109MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 110-111MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 112-113MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 114-115MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 116-117MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 118-119MRA numéro 838 fév/mar 2014 Page 120