MRA n°837 déc 13/jan 2014
MRA n°837 déc 13/jan 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°837 de déc 13/jan 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 66,2 Mo

  • Dans ce numéro : P51D, éternel mustang.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
ESSAI AVION TEXTE : MICHEL JOUVELLIER PHOTOS : AUTEUR ET PHILIPPE JAMET LE MIRAGE 2000 ARF DE BMI UN PETIT JET BIEN SYMPATHIQUE ! Héritier direct du célébrissime Mirage III, le Mirage 2000 a été mis en service en 1984 dans notre Armée de l’Air. Il a très vite inspiré les modélistes et les fabricants, et de nombreux plans et kits ont vu le jour. Il faut dire que le design de la bête est fort réussi, comme c’est toujours le cas chez Dassault dont le fondateur a inventé la formule « un bel avion vole bien ». BMI propose donc a notre convoitise le kit en mousse d’un 2000C qui devrait ravir les amateurs de petits jets électriques. LE KIT Le kit, assez complet, comprend tous les éléments en polystyrène déjà peints, la verrière, un pilote « profi l », la visserie, les tringleries et le train tricycle fi xe équipé de roues en mousse. La turbine de 64mm (à installer) fait également partie de la livraison. Le fuselage est livré tout monté, il ne reste que les INFOKIT MIRAGE 2000 ARF 99 EUROS Distributeur : BMI Type de kit : ARTF (préconstruit) Type de fabrication : Polystyrène peint (EPO) Domaine de vol : standard Turbine 64 mm fournie Motorisation : brushless 2040-3900 à 4300 Kv (non fournie) Contrôleur : 25 à 30 Ampères (non fourni) Batterie : LiPo 3S (11,1 volts) 1200 à 1500 Mah Niveau de pilotage requis : pilote intermédiaire Envergure : 632 mm Longueur : 970 mm Surface : 26 dm² Poids : 510 à 530 gr Servos : 3 micro servos 9 gr Récepteur : 4 voies 14 MRA 837 demi – ailes à coller, plus quelques petites pièces en plastique. La voilure delta à cambrure évolutive au profi l légèrement creux fait bonne impression et ses performances seront validées durant les essais. Les élevons sont déjà en places sur les ailes et les guignols de commande sont montés. Globalement, les formes du modèle sont justes, hormis les entrées d’air additionnelles ouvertes situées sur le dessus du fuselage, en arrière des entrées d’air principales. Elles permettent à la turbine de mieux respirer au décollage. Sur l’avion grandeur, ces prises d’air antipompage sont obturées par des trappes qui s’ouvrent et se ferment automatiquement en fonction des besoins du réacteur. Elles sont donc peu visibles. Le modèle de l’essai est peint en gris métal, comme les premiers prototypes lors de leur sortie d’usine et de leurs tous premiers vols. Ceci laisse la possibilité de personnaliser le modèle en améliorant la fi nition selon ses goûts, voire de repeindre entièrement le modèle dans les couleurs gris clair et gris-bleu de son camoufl age opérationnel avec une peinture légère et non agressive pour le polystyrène. Il faudra prévoir des adhésifs pour la décoration car rien n’est livré dans le kit. Notez que ce Mirage existe également avec une décoration noire et rouge (Réf : 12613) se suffi sant à elle même. La notice comportant 8 pages et 19 photos est rédigée en quatre langues dont le Français… Malheureusement, aucune indication sur l’installation radio et la motorisation n’y fi gure. Pas d’informations non plus sur les valeurs de débattement des gouvernes. Le moteur de la turbine n’est pas inclus dans le kit de base, il faudra vous le procurer séparément, tout comme le contrôleur. BMI propose un kit de motorisation Réf : 85888 incluant moteur et contrôleur brushless. MATERIEL COMPLEMENTAIRE Trois servos de 9gr sont nécessaires, deux pour les ailes (avec deux rallonges de 30cm) et un pour la dérive couplée à la roue avant directrice pour le taxiage. Un contrôleur 25 à 30 Ampères avec une rallonge de 15 cm et un moteur brushlessinrunner de diamètre 20 mm et d’un KV compris entre 3900 et 4300 d’une puissance d’environ 165 Watt (ou le kit complet Réf : 85888 de BMI). Notez qu’un moteur brushless outrunner (cage tournante) équipé d’une rallonge - entretoise de 20 mm de diamètre peut
également être monté dans la turbine. Un peu de câble silicone 1,5 mm2, 14 AWG (# 30cm x 2) pour le raccordement du contrôleur à la batterie avec les prises adéquates. Une batterie LiPo 1200 à 1500 mAh (1200 conseillée) 3S 11,1 V. L’ASSEMBLAGE Attention, le polystyrène est fragile et se marque rapidement, il est donc préférable d’étaler un tapis en feutre ou en mousse sur le plan de travail où il ne faudra laisser traîner ni outils, ni petits objets. Voilure Plutôt que de coller directement les demi - ailes sur le fuselage pour terminer l’assemblage, j’ai préféré fi naliser ces sous-ensembles qui sont beaucoup plus faciles à manipuler séparément qu’un avion complet. J’ai donc commencé par la fi xation des servos à l’aide d’adhésif double face puissant et mis en place les tringleries de commande après avoir enlevé les palonniers qui y étaient montés d’origine. C’est à ce stade que les câbles des servos doivent être insérés dans les rainures prévues à cet effet, mais j’ai préféré le faire après l’assemblage fi nal. Des patins en nylon pourront être collés en bout d’aile, ils sont indispensables sur piste en dur. Les trains fi xes équipés de leurs roues sont insérés dans les bases en plastique installées d’origine dans l’aile et verrouillés par les classiques cavaliers plats vissés. Fuselage J’ai commencé par la mise en place du servo de 9 gr pilotant la dérive et le train avant directionnel, après avoir ouvert la trappe sur le dessus du fuselage à l’aide d’un tournevis cruciforme. Le servo est installé dans son logement après avoir pris soin de vérifi er que le palonnier présent d’origine sur la commande est bien compatible avec lui. Si ce n’est pas le cas, il faut récupérer le domino présent sur la tringlerie et le monter sur un palonnier adapté. Le fuselage étant livré terminé et peint, il reste en fait très peu de travail à faire. Les demi - ailes préparées précédemment sont fi xées à la colle blanche sur le fuselage et immobilisées avec de longues épingles. Il ne vaut mieux pas suivre la notice qui préconise de les maintenir en place avec du ruban adhésif durant le séchage. Sur les photos, les pièces ne sont pas peintes, ce qui n’est pas le cas du kit de cet essai, et le retrait des rubans provoquerait l’arrachage Le Mirage 2000 BMI est assez fidèle à l’avion grandeur. Ses qualités sont excellentes dans tout le domaine de vol LE GRANDEUR Indirectement issu du programme ACF, un gros chasseur biréacteur motorisé par des SNECMA M53, lui-même héritier du Mirage G8, le Mirage 2000 est un avion mono réacteur étudié sur fonds propres par Dassault Aviation. Il fut adopté par l’Armée de l’Air lorsque le gouvernement décida l’abandon de l’ACF pour des raisons financières. Bien qu’il ressemble et soit de taille comparable au Mirage III, le Mirage 2000 est un avion entièrement nouveau, naturellement instable, équipé de commandes de vol électriques, d’un système d’armes bien plus perfectionné que celui de son devancier et motorisé par un SNECMA M 53. Mis en service en 1984, il est principalement utilisé par l’Armée de l’Air française qui en a reçu 315 exemplaires en versions différentes. 286 Mirage 2000 ont été exportés vers 8 pays. de la peinture (et peut-être, par voie de conséquence, de vos cheveux). Avant d’entamer les opérations d’encollage, il faut enlever les fi lms de mas- MRA 837 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 1MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 2-3MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 4-5MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 6-7MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 8-9MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 10-11MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 12-13MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 14-15MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 16-17MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 18-19MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 20-21MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 22-23MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 24-25MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 26-27MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 28-29MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 30-31MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 32-33MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 34-35MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 36-37MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 38-39MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 40-41MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 42-43MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 44-45MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 46-47MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 48-49MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 50-51MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 52-53MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 54-55MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 56-57MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 58-59MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 60-61MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 62-63MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 64-65MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 66-67MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 68-69MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 70-71MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 72-73MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 74-75MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 76-77MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 78-79MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 80-81MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 82-83MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 84-85MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 86-87MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 88-89MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 90-91MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 92-93MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 94-95MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 96-97MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 98-99MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 100-101MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 102-103MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 104-105MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 106-107MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 108-109MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 110-111MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 112-113MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 114-115MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 116-117MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 118-119MRA numéro 837 déc 13/jan 2014 Page 120