MRA n°826 fév/mar 2012
MRA n°826 fév/mar 2012
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°826 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 83,9 Mo

  • Dans ce numéro : championnat de France maquettes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
ÉQUIPEMENT STICK M-LINK Cette nouveauté constitue une véritable avancée et permet la pratique de l’écolage dans les meilleures conditions. Le moniteur garde toujours la priorité sur les commandes, mais la liberté de mouvements offerte par l’absence de câble reliant les émetteurs est incomparable. S’éloigner de l’élève pour aller poser un avion sur la piste ou régler un ultime détail se fait maintenant sans avoir à débrancher puis à rebrancher un cordon qui peut toujours être arraché accidentellement. C’est vraiment très utile ! TEXTE PASCAL DELANNOY PHOTOS PASCAL DELANNOY ÉQUIPEMENTS PRATIQUES STICK ECOLAGE SANS FILS 2,4 GHZ M-LINK DE MULTIPLEX APPRENDRE SANS ENTRAVES ! Pour l’écolage en double commande, qui représente la plus sûre manière d’apprendre les rudiments du pilotage, les ensembles RC du moniteur et de l’élève étaient jusqu’à présent reliés par un câble chargé d’acheminer les ordres. Désormais, Mutiplex opte pour la transmission en 2,4GHz. C’est une solution très pratique et fiable, comme nous allons le voir… 106 I FÉV MARS 2012 I MRA 826 LA LIVRAISON Depuis longtemps, Multiplex se singularise à la fois par la qualité de ses produits et le sérieux du mode d’emploi qui les accompagne. Le stick d’écolage et sa notice, bien écrite et comportant toutes les informations indispensables en plusieurs langues, n’échappent pas à la règle. Un sachet référencé 4 5183 constitue le conditionnement. Attention, avant d’acheter ce stick écolage ; sachez que les ensembles RC d’ancienne génération ne pourront pas servir au moniteur (voir plus loin, paragraphe restrictions). LE STICK EN QUELQUES MOTS Une fois le sachet ouvert, on découvre une fi che DIN associée à une minuscule carte époxy chargée de recevoir les ordres de l’émetteur de l’élève en 2,4 GHz. Par conséquent, cette référence n’est compatible qu’avec les derniers émetteurs élève M-Link de la marque, ou avec les émetteurs Graupner/JR
Côté pile et côté face : Une fois son boîtier démonté, le stick affiche une conception à forte intégration des composants. La réalisation est exemplaire, comme toujours chez Multiplex équipés des modules M-Link (consulter la notice). Les dimensions mesurées sont conformes à celles données par la notice ; soit 16 mm de diamètre pour 37 mm de long. Un petit inter poussoir situé à l’arrière du stick permet le binding avec l’émetteur de l’élève. La manipulation du stick écolage est facilitée par le design de son boîtier qui permet une bonne préhension entre le pouce et l’index. La connexion à l’émetteur est suffi samment ferme pour éviter toute perte de l’accessoire en cours d’utilisation. La qualité de fabrication, avec un niveau d’intégration élevé, est comme toujours chez Multiplex, exemplaire. La portée utile, plus que suffi sante, est supérieure à 20m. La consommation est de l’ordre de 30 mAh seulement et ne risque donc pas de vider prématurément la batterie de l’émetteur du moniteur. LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT EST REMARQUABLE L’émetteur du moniteur se comporte en récepteur/émetteur qui retransmet vers le modèle les ordres reçus de l’émetteur élève via le stick écolage. Cette étonnante simplicité fait regretter que l’on n’y ait pas pensé plus tôt depuis que les radios en 2,4 GHz existent ! INFOPRODUIT Prix : 64 euros Type de produit : clé d’écolage Nom : Stick écolage Marque : Multiplex Référence : 4 5183 Transmission : 2,4 GHz FHSS M-Link Dimensions : 16 x 37 mm Poids : 6 g Alimentation : émetteur 7,2 volts ou 2 S Lipo Consommation : 30 mAh Format de la prise : DIN ÉQUIPEMENTS PRATIQUES (ça ne fait pas si longtemps… NDLR) D’autant que la radio du moniteur peut émettre indifféremment en 2,4GHz, 35 ou 41 Mhz… Cela permet donc de faire fonctionner du matériel ancien (en tenant compte des restrictions) sans avoir à acheter un module HF M-Link pour piloter le modèle école. RESTRICTIONS À PENDRE EN COMPTE Les émetteurs Multiplex d’ancienne génération (dont la transmission est en 1,6 ms avec un signal neutre) ne peuvent être utilisés avec un émetteur élève Cockpit SX M-Link ou Royal evo/pro M-Link. Il faut donc impérativement vérifi er la compatibilité de l’ensemble radio que vous comptez utiliser auprès de votre revendeur avant d’envisager l’achat de cet accessoire. SUR LE TERRAIN Il faut juste enfi cher le stick au dos de l’émetteur du moniteur, appuyer avec un stylo ou tout objet pointu assez fi n sur le petit inter poussoir, puis mettre en marche. La LED du stick se met à clignoter. Sa forte puissance la rend visible même l’été, en plein soleil. On lance ensuite la procédure de binging sur l’émetteur de l’élève que l’on allume à proximité de celui du moniteur. Si on s’éloigne trop, la LED clignote plus fortement, indiquant la nécessité de se rapprocher. Il ne reste plus qu’à valider les voies que l’on souhaite transmettre à l’élève. Le menu écolage Multiplex est bien conçu et facile d’emploi. Un inter sera sélectionné pour donner ou retirer les commandes à l’élève. La programmation raisonne en termes de fonctions, de sorte que si votre modèle comporte 2 ou 4 servos d’ailerons (par exemple avec un planeur quadrofl ap), le soft intègre cette particularité. On évite ainsi une longue programmation du modèle école sur l’émetteur de l’élève. Si l’utilisation du M-Link ne pose pas de problème particulier, il faut tout de même manipuler la radio sur laquelle il est connecté avec précautions, le stick dépassant au dos de l’émetteur est exposé aux chocs et mauvais traitements qui peuvent endommager boîtier, circuit imprimé ou connecteurs. EN VOL Le stick permet de s’éloigner largement au delà des 20 m indiqués par la notice, mais le dialogue avec l’élève étant à privilégier, il n’est pas vraiment utile de On enfiche simplement le stick dans la prise DIN au dos de l’émetteur. Attention, cet emplacement peut l’exposer aux chocs et autres mauvais traitements ! Le menu proposé par Multiplex permet un paramétrage de l’écolage en quelques instants, il ne faut toutefois pas oublier de valider un inter pour l’activer ou l’inhiber… mettre cette possibilité à profit. La technologie M-Link est sans faille, les vols se déroulent sans incident avec une rapidité de transmission exemplaire. UNE IDÉE FORTE PRATIQUE À L’USAGE ! La transmission M-Link moniteur/élève sans cordon est remarquable de simplicité. Une fois que l’on a essayé cet accessoire qui n’est pas un gadget, il est diffi cile de revenir en arrière ! Pour encourager une démocratisation de cette technique, un tarif plus raisonnable serait toutefois apprécié… Bons vols à toutes et à tous ! DEBRIEFING ON A AIMÉ + La simplicité de fonctionnement + L’absence de cordon + La fiabilité de la transmission + La qualité de réalisation + Le montage immédiat + La notice explicite ON AURAIT AIMÉ - Un tarif plus doux - Un emplacement moins exposé aux chocs MRA 826 I FÉV MARS 2012 I 107



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 1MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 2-3MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 4-5MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 6-7MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 8-9MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 10-11MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 12-13MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 14-15MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 16-17MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 18-19MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 20-21MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 22-23MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 24-25MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 26-27MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 28-29MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 30-31MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 32-33MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 34-35MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 36-37MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 38-39MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 40-41MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 42-43MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 44-45MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 46-47MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 48-49MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 50-51MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 52-53MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 54-55MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 56-57MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 58-59MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 60-61MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 62-63MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 64-65MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 66-67MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 68-69MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 70-71MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 72-73MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 74-75MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 76-77MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 78-79MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 80-81MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 82-83MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 84-85MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 86-87MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 88-89MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 90-91MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 92-93MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 94-95MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 96-97MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 98-99MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 100-101MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 102-103MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 104-105MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 106-107MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 108-109MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 110-111MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 112-113MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 114-115MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 116-117MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 118-119MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 120