MRA n°826 fév/mar 2012
MRA n°826 fév/mar 2012
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°826 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 83,9 Mo

  • Dans ce numéro : championnat de France maquettes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
ÉQUIPEMENT RADIO FUTUBA T6J La batterie NiMh 6V 1700 mA livrée offre une autonomie bien suffisante pour une séance de vol. Face postérieure démontée, l’émetteur laisse admirer la belle organisation de ses organes internes. Notez que les inters sont fixés sur des platines individuelles. piloter un planeur dont la voilure serait équipée de 10 servos, la petite 6 voies n’y suffi rait pas ! Avec les interrupteurs et le bouton rotatif installés en partie haute de l’émetteur vous pourrez obtenir (avec A pour acro et H pour hélicoptère) : Angle gauche : écolage (A), idleup (H) Façade gauche : (Voie 5) train rentrant (A), Inter gyro (H) Façade centre : commande rotative (voie 6) Volet (A), Pas stationnaire (H) Façade droite : Dual rate profondeur/direction/ailerons Angle droit : Programme mixage (A), Inter maintien des gaz (H) TYPES DE MODÈLES CONCERNÉS Les avions et planeurs dotés d’une voilure conventionnelle avec : 2 ailerons/1 servo 2 ailerons/1 servo et 2 fl aps/1servo Les avions et planeurs dotés d’une voilure conventionnelle, delta ou aile volante avec : 2 ailerons/2 servos, 2 ailerons/2 servos et 2 fl aps/1 servo tout au rien 84 I FÉV MARS 2012 I MRA 826 L’antenne est une simple métallique cintrée implantée en haut du boîtier. Ceci évitera de la détériorer facilement au cours des manipulations. Les modèles à dérive standard L’appareil à stabilisateur : normal, papillon ou « ailevator » (stab faisant fonction d’ailerons) Les hélicoptères à plateaux de type : H-1, HE3, H-3 et HR3 MISE EN ŒUVRE INITIALE Si le mode de l’émetteur vous convient, il ne reste pas grand-chose à faire excepté la charge des deux batteries, émission et réception à l’aide du chargeur mural livré d’origine. Au cas où vous souhaiteriez utiliser votre chargeur habituel, il faudra vous procurer un cordon de charge spécifi que à cette radio et à la Skysport 4YF. Vous pourrez facilement extraire la batterie de l’émetteur, sa prise étant de type « servo » munie de la languette du détrompeur chère à Futaba. Inutile de se préoccuper ici de « l’exception française » en matière de fréquence, Futaba l’a intégrée dans les radios vendues chez nous. L’ÉCRAN D’ACCUEIL Il s’ouvre, comme son nom l’indique, à l’allumage de l’émetteur. On y trouve le nom du dernier modèle utilisé (4 caractères max), son numéro, son type (Acro, ou Heli) représenté par un symbole, et la tension de la batterie. Pour terminer, on trouve au centre de l’écran l’indication du mode de transmission S-FHSS ou FHSS, encadrée et en très petits caractères. LA PROGRAMMATION Le système de programmation de la T6J est fort simple et se pilote via 4 touches disposées à droite et à gauche de l’écran et distribuées comme suit : A Un mécanisme de manche flanqué des deux potentiomètres montés sur des mini platines. gauche, les touches « mode » et « End ». La première permettant l’accès au menu puis la navigation dans celui-ci après un appui prolongé ; la seconde offre la possibilité de revenir en arrière lors de la navigation ou de sortir du menu en maintenant la pression pendant une seconde. En bas à droite se trouve la touche « Select » destinée à la sélection du paramètre à modifi er, tandis que l’inter à bascule est chargé, lui, de la modifi cation du paramètre affi ché. A noter que les inters installés sur cette radio peuvent être affectés librement, selon les préférences de l’utilisateur, à la plupart des fonctions disponibles avec cette radio... LES FONCTIONS OFFERTES Si la dénomination « radio d’entrée de gamme » attribuée à la T6J permet aux modélistes avertis de la situer parmi les ensembles proposés par les différentes marques, il n’en va pas de même pour ceux qui abordent notre hobby. C’est en pensant à eux que j’ai choisi de lister les différentes possibilités de la petite dernière de Futaba. Bien évidement, je ne décrirai pas les actions à mener pour intervenir sur ces différents réglages, la notice étant parfaitement claire à ce sujet. LE RÉCEPTEUR Le récepteur 6 voies R2006GS livré avec la T6J est de type S-FHSS, capable d’accueillir la fonction Fail Safe. Il est doté du système « Diversity » à deux antennes. Chacune d’entre elles mesure 140 mm, dont 30mm de partie active. Ce récepteur, contenu dans un boîtier plastique de 25x43.1x8.8mm a une masse de 8,5g. La réalisation est de qualité : carte époxy double face vernie, soudures irréprochables, CMS. Les deux fils d’antenne sont astucieu-
sement croisés sur la carte offrant ainsi une bonne protection anti-arrachement. Ce récepteur sera alimenté par une batterie de 4,8 à 7.4 V. ASSOCIATION ÉMETTEUR/RÉCEPTEUR Chaque émetteur possédant un code ID unique, il convient d’associer les récepteurs au code ID de l’émetteur que vous allez utiliser, technologie 2,4GHz oblige. Dans le cas de la T6J, le récepteur livré dans la boîte a été appairé en usine. Lors de l’achat d’un récepteur supplémentaire, vous devrez absolument procéder à cette association en vous référant à la notice (voir page 6). L’opération, d’une simplicité enfantine, ne prend que quelques secondes. TEST DE PORTÉE Il se fait en suivant les instructions données par la notice à la page 6. La procédure étant parfaitement décrite dans ce manuel, je n’y reviendrai pas Important : De par leur conception, les récepteurs 2,4GHz sont sensibles aux vibrations et chauffent beaucoup. Il ne faut donc pas les emmailloter dans de la mousse mais plutôt les installer sur des patins en mousse sur des baguettes parallèles pour assurer leur ventilation. LA T6J À L’USAGE Comme prévu, la prise en main de cette radio a été assez rapide, même si l’assimilation du système de programmation a été un peu ralentie par l’interprétation des abréviations des termes anglais désignant les fonctions… (Il ne fallait pas dormir pendant les cours ! NDLR) Les alarmes classiques sur les radios actuelles sont bien présentes ici Choix du mode d’émission S-FHSS (ici) ou FHSS Le type « Acro » concerne les avions et les planeurs ÉQUIPEMENTS PRATIQUES En partie haute du boîtier, Les inters additionnels ainsi que les voies 5 et 6 sont classiquement implantés en partie haute du boîtier, à portée de doigts. Leur manipulation n’imposera donc pas de changer la prise en main de l’emetteur. et il sera impossible de mettre en route l’émetteur si la manette des gaz n’est pas en position plein réduit (Acro) ou si l’inter de mixage est activé (Hélicoptère). Les trims se déplacent sur +/- 120 points par pas de 4 points des deux côtés du neutre. Chaque passage de point étant ponctué par un bip, la position zéro est signalée par un double bip. Lors de l’activation des trims, le n°de la voie concernée et la position du réglage sont affi chés fugitivement, mais l’information disparaît dès que l’on cesse l’action sur le trim. J’avoue regretter de ne pas disposer d’une information permanente sous forme d’indexes, comme sur bon nombre de radios. Mais il ne s’agit là que d’une remarque sans conséquence sur la bonne impression globale que nous inspire cet ensemble. LE BON CHOIX… Futaba avec sa petite dernière offre aux modélistes un matériel sérieux pour un prix raisonnable. Cette radio saura parfaitement accompagner longtemps, des débuts au perfectionnement, les modélistes qui n’ont pas d’autre envie que celle de s’amuser sans « prise de tête » et qui ne veulent pas acheter une radio chère et sophistiquée dont ils n’utiliseront jamais plus de la moitié, voire du quart des possibilités. Pour moins de 200 €, avec la T6J, ils effectueront un achat que l’on pourra qualifi er de « raison » …• Le récepteur ouvert permet de découvrir la platine avec les deux départs d’antenne croisés. Le type « Heli » pour les hélicoptères L’écran d’accueil avec ici, le nom du modèle actif, son numéro et la tension de la batterie. Encadré, en petits caractères : le mode d’émission. DEBRIEFING T6J J’AI AIMÉ + La facilité de programmation. + Le bon choix des fonctions proposées. J’AI MOINS AIMÉ - L’absence d’une info permanente de la position des trims. MRA 826 I FÉV MARS 2012 I 85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 1MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 2-3MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 4-5MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 6-7MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 8-9MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 10-11MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 12-13MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 14-15MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 16-17MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 18-19MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 20-21MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 22-23MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 24-25MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 26-27MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 28-29MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 30-31MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 32-33MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 34-35MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 36-37MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 38-39MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 40-41MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 42-43MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 44-45MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 46-47MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 48-49MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 50-51MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 52-53MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 54-55MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 56-57MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 58-59MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 60-61MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 62-63MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 64-65MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 66-67MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 68-69MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 70-71MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 72-73MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 74-75MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 76-77MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 78-79MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 80-81MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 82-83MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 84-85MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 86-87MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 88-89MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 90-91MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 92-93MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 94-95MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 96-97MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 98-99MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 100-101MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 102-103MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 104-105MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 106-107MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 108-109MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 110-111MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 112-113MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 114-115MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 116-117MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 118-119MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 120