MRA n°826 fév/mar 2012
MRA n°826 fév/mar 2012
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°826 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 83,9 Mo

  • Dans ce numéro : championnat de France maquettes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Essai avion Le compartiment situé derrière la cloison parefeu doit être équipé avant coffrage complet, quand l’accessibilité est optimale. Un soin particulier est apporté au collage des karmans en ABS, qui doivent épouser parfaitement l’extrados de l’aile. Les commémorations et autres anniversaires permettent aux militaires de décorer leurs avions de couleurs chatoyantes inhabituelles. Les modélistes toujours en quête d’une bonne visibilité ne s’en plaindront pas ! 24 I FÉV MARS 2012 I MRA 826 Le dessus et le dessous du fuselage, dont les formes sont non-développables, sont bordés à la manière d’une coque de bateau. La finesse du matériau rend délicat l’assemblage des bidons. Des bandelettes d’ABS facilitent l’opération en augmentant la surface de collage. ce système par des joncs en carbone de 6mm munies à chaque extrémité de tiges filetées sur lesquelles sont vissée des chapes métalliques et leurs contre-écrous. La liaison des deux volets du stabilisateur prévue à l’origine me paraissant trop souple, j’ai changé la commande de profondeur et son unique guignol par un Y constitué de deux tiges filetées attaquant chacun des volets. Cet avion étant capable de voler vite, il subira inévitablement certaines contraintes… Il vaut donc mieux être prudent ! Une fois les équipements installés, testés et parfaitement fonctionnels, il n’y a plus qu’à en terminer avec le recouvrement du reste du fu-
En VOL Le premier vol a fait apparaître que le train avant était un peu trop court et que le poids de l’avion enfonçait l’amortisseur, donnant une assiette légèrement piqueur guère propice à l’accélération et ne facilitant pas le décollage. Après avoir difficilement consenti à quitter le sol à cause de ce défaut et avoir vu caler son moteur à environ 200 m de la piste, le SF 260 a dû effectuer un retour précipité et un atterrissage d’urgence un peu « appuyé » dont le train avant a souffert : Proprement plié… comme les vrais ! Après un passage à l’atelier pour changer le carburateur, réparer et rehausser la jambe de train, tout est rentré dans l’ordre. Le MVVS 77, désormais équipé du carburateur spécial (MVVS 3219) est bien adapté au modèle et assure un vol réaliste, tout en laissant une réserve de puissance sécurisante au pilote. Après le décollage et la rétraction du train, le vol est tendu et stable. Le réalisme est surprenant pour un avion de cette taille. Toute la voltige de base dont le grandeur est capable passe sans réel problème ; les évolutions sont amples et coulées. Seul le vol tranche ne tient pas indéfiniment. Le Marchetti supporte également les manœuvres à faible vitesse et peut engager des virages relativement lents et serrés sans tendance au décrochage. Les débattements préconisés pour les commandes sont parfaitement adaptés. Le modèle est fin et allonge à l’atterrissage, le moteur doit donc avoir un ralenti stable pour que l’hélice puisse jouer le rôle de frein. Le circuit et la selage, réalisé en lattes de balsa à la manière d’une coque de bateau. Les lattes sont ajustées, collées et poncées, puis recouvertes de papier japon et d’enduit nitro-cellulosique. Les surfaces sont égalisées, le cas échéant, à l’enduit léger avant ponçage. Les karmans sont en ABS thermoformé. Ils ont été coupés pour ne conserver que l’extérieur et remplis de mousse polyuréthane, ensuite poncée et recouverte d’un papier enduit de résine époxy. C’est léger, solide et le raccord avec l’aile est plus propre. pente d’approche doivent également être réalistes, ce qui permet de profiter de la lente sortie du train qui n’est pas désagréable à regarder, surtout si l’on utilise un ralentisseur électronique. Sur piste en herbe, le Marchetti est vite freiné après le toucher des roues dont le diamètre est un peu juste pour ce type de terrain. Le poste de pilotage Deux pièces thermoformées sont sensées figurer l’intérieur de la cabine : les sièges et le tableau de bord. Leurs formes et dimensions sont un peu approximatives ; les sièges sont trop en avant et le tableau de bord n’est pas correctement dimensionné. De plus, l’autocollant représentant les instruments est assez sommaire. J’ai donc préféré refaire une nouvelle planche de bord enctp 4/10èmes avec des Le Marchetti montre ses dessous. Les qualités de vol à basse vitesse permettent des virages relativement lents et serrés sans risque de décrochage. instruments collés derrière une feuille d’acétate. Le résultat est tout de même un peu plus ressemblant en dépit de sa simplicité. L’objectif n’étant pas de réaliser une maquette F4C, le poste de pilotage n’est pas muni de tous les détails amoureusement fignolés pendant des heures interminables. Les inters et autres babioles sont réalisés à l’aide de petites pièces métalliques et bouts de plastique issus de la « boîte à rab » que tout bon modéliste se doit de posséder. Le SF 260 grandeur est équipé de trois sièges : deux à l’avant et un à l’ar- MRA 826 I FÉV MARS 2012 I 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 1MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 2-3MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 4-5MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 6-7MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 8-9MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 10-11MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 12-13MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 14-15MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 16-17MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 18-19MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 20-21MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 22-23MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 24-25MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 26-27MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 28-29MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 30-31MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 32-33MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 34-35MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 36-37MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 38-39MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 40-41MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 42-43MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 44-45MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 46-47MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 48-49MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 50-51MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 52-53MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 54-55MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 56-57MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 58-59MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 60-61MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 62-63MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 64-65MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 66-67MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 68-69MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 70-71MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 72-73MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 74-75MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 76-77MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 78-79MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 80-81MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 82-83MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 84-85MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 86-87MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 88-89MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 90-91MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 92-93MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 94-95MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 96-97MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 98-99MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 100-101MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 102-103MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 104-105MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 106-107MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 108-109MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 110-111MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 112-113MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 114-115MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 116-117MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 118-119MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 120