MRA n°826 fév/mar 2012
MRA n°826 fév/mar 2012
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°826 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 83,9 Mo

  • Dans ce numéro : championnat de France maquettes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
présentation maquette Voici comment se présente le P59 Airacomet à l’ouverture de la boîte (à gauche) : Fuselage fibre en deux parties, ailes en polystyrène coffré. C’est un « vrai » kit sur lequel il y a encore beaucoup de travail à faire Au registre des options (à gauche), on trouve le train rentrant, la tuyère et un set de marquages. 16 I FÉV MARS 2012 I MRA 826 Une petite étude préalable m’a décidé à reproduire les volets fonctionnels, leur surface étant plutôt généreuse. Pour faciliter le centrage et les accès, le nez sera coupé et rendu amovible a l’identique de l’avion sujet. Les quelques feux et notamment celui du nez seront fonctionnels. Enfin, les entrées d’air seront travaillées car trop différentes de celles du grandeur. D’autres modifications plus légères seront faites çà et là au fur et à mesure de l’avancement des travaux, que nous détaillerons au fil de cette présentation. En dépit du petit nombre de P59 fabriqués, on trouve plusieurs livrées différentes. Il est possible de reproduire un avion de l’USAF, gris dessous et vert dessus, ou le modèle prêté aux anglais pour évaluation, qui arbore un camouflage RAF classique… Si la version d’entraînement vous attire, votre avion sera « Navy blue » avec une voilure jaune, très visible en vol. La version « drone » sans pilote est intégralement orange. Enfin, nombre d’Airacomet étaient aluminium naturel ; une bonne occasion pour moi de m’essayer au revêtement « flite metal ». LE KIT GRUMANIA Fuselage Le fuselage est livré en 2 parties (avant et arrière incluant le plan fixe vertical). De multiples mèches de carbone judicieusement placées procurent une rigidité suffisante. Il n’y a pas de gelcoat (matériau lourd à l’aspect irréprochable n’ayant aucune tenue mécanique et donc aucune utilité). La dérive reproduit l’aspect d’une gouverne entoilée. Des raidisseurs en Dépron sont posés à l’intérieur lors de la stratification. 2 lèvres et 2 conduits d’entrée d’air. Le capot inférieur, principal accès aux entrailles du fuselage. Le cadre de verrière qui reste à découper. Les fourreaux de clé tubulaire à fixer dans le fuselage. Voilure Les ailes sont en polystyrène coffré samba. Les fourreaux de clé d’aile en composite sont en place. Les logements des mécaniques de train et les puits de servos sont fraisés. Les renforts enctp correspondants sont scotchés en place. Les logements de roue sont tracés et restent à évider. Les ailerons sont articulés au moyen d’un tissu d’arrachage Les couples en Ctp de la partie avant sont à assembler en trois sous-ensembles avant mise en place dans le fuselage.
Une des grosses modifications a consisté à rendre amovible le capot avant pour loger ultérieurement un maximum d’équipements dans cette zone (radio, train etc.). L’insertion de la structure en couples de Ctp s’en trouve grandement facilitée ainsi que l’accès pour les collages. Apres découpe du capot, la matière restante dans la zone est plutôt réduite. Après découpe du capot, il reste assez peu de matière et la rigidité de l’avant du fuselage s’en trouve compromise. Il faut donc faire très attention à ne pas induire de déformation lors de la mise en place et du collage de la structure en bois dans le nez. posé durant le coffrage. C’est discret, robuste et léger. Les volets ne sont pas reproduits. Le plan fixe horizontal et sa gouverne sont en polystyrène coffré balsa. Les fourreaux de clé tubulaire sont en place. L’articulation des gouvernes est réalisée suivant le même principe que celui utilisé pour les ailerons. Accessoires Une multitude de couples enctp léger (hormis les pièces maîtresses enctp de qualité aviation) Clés tubulaire en dural anodisé. Tube carbone destiné à relier les ½ empennages de profondeur et à réaliser la timonerie de profondeur ; tige carbone pour articuler la gouverne de direction. Verrière en rhodoïd 2 réservoirs Kavan de 600 CC La visserie nécessaire, les guignols époxy, prises MPX et le fil torsadé pour câbler les servos des ailes. Une notice succincte expliquant les étapes du montage et un CD de photos prises durant la construction. Globalement, la stratification est à l’européenne ; donc légère avec des renforts seulement là ou c’est nécessaire. Le modèle bénéficie d’une bonne conception générale et de matériaux de qualité, comme la clé d’aile en dural, ou encore les pièces de gouverne de direction allégées d’origine. Lectp est plutôt léger. On est donc loin de certaines productions asiatiques « RTF » ou il y a tant à reprendre. Ce qui est un peu déconcertant, c’est la notice qui appelle à consulter un CD de photos. Là, on trouve pêle-mêle des documents du réel, les clichés de l’assemblage du prototype, d’autres d’un avion présenté dans les colonnes de RC Jet International… Donc bon nombre de choses disparates et pas mal de zones Si l’Airacomet fut un avion nettement sous-motorisé, ce n’est heureusement pas le cas de son petit frère modèle réduit. d’ombre. Ce « e-montage » est un peu confus et il y a fort à parier qu’un modéliste trop peu expérimenté sera dans l’embarras. Il peut ainsi s’avérer nécessaire de procéder à un montage avec le PC allumé a proximité...ce qui n’est pas très pratique et un peu dommage. LES OPTIONS Elles sont au nombre de 3. L’ensemble constitué de la tuyère inox en Y et le nécessaire de fixation. Le train rentrant tricycle. Les mécaniques de train sont des « Jet A1 » de type double effet ; une marque réputée pour la qualité de ses réalisations. Les jambes amorties sont usinées de façon basique. Les roues principales sont légères et baguées laiton. Petite particularité, c’est la roue avant qui est équipée d’un frein unique et pneumatique. Deux enjoliveurs de roue en plastique thermoformé sont fournis. Un set de décalques est également disponible. Il propose les cocardes, les lettrages et tous les stencils portés par cet avion. Fait marquant, la police de caractère est fidèle ; la fabrication vient de chez Taylormade, un spécialiste de ce type de produit. Le matériel de pose fait partie du set. PHOTO MONTAGE Pour les raisons évoquées précédemment, il vaut mieux lire attentivement la notice, parcourir l’ensemble du CD et répertorier les pièces pour se familiariser avec les différentes étapes du montage. Précisons également qu’étant en poste à Dubaï, je ne trouve pas dans ce pays peu bricoleur les produits couramment vendus en france. Le « système D » est donc de rigueur et quelques matériaux utilisés çà et là pourront surprendre. MRA 826 I FÉV mars 2012 I 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 1MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 2-3MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 4-5MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 6-7MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 8-9MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 10-11MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 12-13MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 14-15MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 16-17MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 18-19MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 20-21MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 22-23MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 24-25MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 26-27MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 28-29MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 30-31MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 32-33MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 34-35MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 36-37MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 38-39MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 40-41MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 42-43MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 44-45MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 46-47MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 48-49MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 50-51MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 52-53MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 54-55MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 56-57MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 58-59MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 60-61MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 62-63MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 64-65MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 66-67MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 68-69MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 70-71MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 72-73MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 74-75MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 76-77MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 78-79MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 80-81MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 82-83MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 84-85MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 86-87MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 88-89MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 90-91MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 92-93MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 94-95MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 96-97MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 98-99MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 100-101MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 102-103MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 104-105MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 106-107MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 108-109MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 110-111MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 112-113MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 114-115MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 116-117MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 118-119MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 120