MRA n°826 fév/mar 2012
MRA n°826 fév/mar 2012
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°826 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 83,9 Mo

  • Dans ce numéro : championnat de France maquettes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
Essai planeur mières armes en vol à voile, dont le poste de pilotage était peint ainsi… Equipements Si vous choisissez la version motorisée, je vous conseille le set moteur et contrôleur proposé par Lindinger à un prix correct (cf. Débriefing). Le moteur outrunner est une très belle pièce, mais curieusement, aucune indication concernant ses caractéristiques n’est fournie (Lindinger n’a pas pu nous renseigner à ce sujet). Mais comme nous le verrons plus loin, il est bien dimensionné et remplit sa mission sans problème. L’arbre d’hélice de 5 mm de diamètre traverse un adaptateur muni d’un palier à bille. Le plateau de fixation comporte 4 encoches en forme de baïonnettes. Le contrôleur de 60A comporte, en plus des câbles d’alimentation, une prise d’équilibrage permettant la surveillance en vol de la batterie de propulsion. Il est équipé des prises livrées avec le moteur. La mise en place de ce dernier est une simple formalité : il suffit de présenter les baïonnettes du plateau de fixation en face des vis partiellement vissées dans les écrous noyés du couple moteur et de les engager en tournant d’un dixième de tour avant de serrer les vis, (immobilisées au frein filet). Le contrôleur est fixé contre le flanc droit du fuselage au Velcro, ses câbles bien rangés dans un tronçon de reliure en plastique. Les servos de direction et profondeur sont les Hitec 325 HB conseillés par le fabricant. Ils entraînent des câbles A/R « Pedro », bien sanglé sur son siège attend de prendre son envol vers les z’azurs bleutés… 112 I FÉV MARS 2012 I MRA 826 Propulser ce planeur dans son élément n’est pas bien difficile, la puissance du moteur étant largement suffisante. Mais il vaut mieux faire appel aux services d’un lanceur. Stab et dérive sont articulées au moyen de charnières bâton dont les axes de rotation doivent être alignés entre eux et avec celui de la gouverne. Astuce pour contrôler les alignements : les parties libres doivent être perpendiculaires au volet et toutes les charnières doivent être introduites de la même valeur dans la gouverne.
Le K8B dans son élément Comme c’est devenu une habitude pour moi, les premières séances de vol ont été conduites par mon ami Thierry Le Ralle. Elles se sont déroulées par temps froid, au mois de décembre et ne nous ont bien sûr pas permis d’apprécier l’aptitude du planeur à exploiter les ascendances. Ces tests seront menés dès que possible et nous ne manquerons pas de vous informer des résultats obtenus. A l’arrivée sur le terrain, un premier constat s’impose : la machine, qui a une belle présence avec ses 3m d’envergure, plaît beaucoup. Et comme elle est en plus très réaliste… Par précaution, nous avons toujours fait appel à un lanceur pour mettre le K8B en l’air. Il n’a pas eu à courir ; emmené par le moteur, le planeur s’envole rapidement après une bonne pichenette. La montée s’effectue sous un angle de 30 à 40° selon la force du vent. Il convient alors de pousser un peu le manche de profondeur. Le mixage gaz/profondeur n’est pas indispensable, même s’il faut une action à piquer non négligeable pour remettre le planeur en ligne de vol à la coupure du moteur. La batterie utilisée permet d’effectuer une douzaine de montées. Le moment est venu de profiter du spectacle offert par les évoluions du K8B au dessus du terrain de Melun-Villaroche. La vitesse de vol modérée et l’attitude queue haute sont très réalistes, l’illusion est parfaite. Mais le vol rapide est également possible et sera très utile pour transiter entre deux ascendances… Vivement les beaux jours ! Lors du test de décrochage, l’abattée franche est suivie d’un départ en autorotation qui se rattrape facilement. Cette réaction apparaissant à une vitesse inférieure à celle de l’atterrissage est donc sans danger en vol normal. Le moteur est une belle pièce bien finie. Son plateau de fixation est pratique et ingénieux. Son bâti (à droite) est déjà en place dans le fuselage, évitant au constructeur un ajustage et un collage fastidieux. Comme il fallait s’y attendre, le lacet inverse est très présent et il est pratiquement impossible d’initier un virage aux ailerons seuls, il faut absolument piloter 3 axes. Comme avec tout planeur qui se respecte, il faudra donc croiser les commandes lors des spirales à faible rayon (dérive dans le sens du virage, ailerons à contre). Bien que le planeur réel ne soit pas un voltigeur, il passe néanmoins de jolies boucles et de beaux renversements. On oubliera le vol dos que le profil de l’aile n’aime pas beaucoup. Evidemment, les tonneaux ne sont pas bien jolis… L’atterrissage en lisse est à négocier d’assez loin, car la machine allonge beaucoup. Avec les aérofreins c’est plus confortable. Ils allient efficacité et facilité de dosage, de quoi satisfaire les plus exigeants. A vous les atterrissages de précision ! Il va falloir que je m’entraîne… pour la direction et un tube carbone pour la profondeur. J’aimerais souligner un point important à propos des commandes par câbles : l’entraxe du palonnier de servo doit être égal à celui des guignols de la gouverne (soit 38mm dans le cas du K8), faute de quoi, le câble « poussant » se détend et induit du flou dans la commande. N’ayant pas de palonnier de cette taille, j’ai réalisé une pièce en époxy de 2 mm que j’ai fixée par deux vis sur un palonnier standard. Les chapes métalliques livrées sont montées sur des tiges filetées de 2,7 mm au pas américain. Les queues de chapes sont du type « à œillet » pour les câbles de direction et munies d’embouts moletés pour la profondeur, parfaits pour assurer un bon collage dans le tube carbone. Petit problème : après avoir installé les servos comme in- MRA 826 I FÉV MARS 2012 I 113



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 1MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 2-3MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 4-5MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 6-7MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 8-9MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 10-11MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 12-13MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 14-15MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 16-17MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 18-19MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 20-21MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 22-23MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 24-25MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 26-27MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 28-29MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 30-31MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 32-33MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 34-35MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 36-37MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 38-39MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 40-41MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 42-43MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 44-45MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 46-47MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 48-49MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 50-51MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 52-53MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 54-55MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 56-57MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 58-59MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 60-61MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 62-63MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 64-65MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 66-67MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 68-69MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 70-71MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 72-73MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 74-75MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 76-77MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 78-79MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 80-81MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 82-83MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 84-85MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 86-87MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 88-89MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 90-91MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 92-93MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 94-95MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 96-97MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 98-99MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 100-101MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 102-103MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 104-105MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 106-107MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 108-109MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 110-111MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 112-113MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 114-115MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 116-117MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 118-119MRA numéro 826 fév/mar 2012 Page 120