MRA n°823 aoû/sep 2011
MRA n°823 aoû/sep 2011
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°823 de aoû/sep 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 64,1 Mo

  • Dans ce numéro : « Giant » Corsair, un kit tout bois.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
ESSAI fun Le montage du train d’atterrissage amorti. L’assemblage des « bras » supportant les moteurs à leurs extrémités. La mise en croix. Le QuadFlyer avec moteurs, variateurs, récepteur, et gyroscope 3 axes installés... A noter la flèche rouge sur le boîtier du gyro indiquant le sens du vol choisi, ici, en « X ». Pour une meilleure visibilité en vol, outre la balle de ping-pong orange « réglementaire » sur son arceau, j’ai également opté pour de seyantes hélices d’un magnifique rose fluo à l’avant de la machine... Non, ce n’est pas du luxe ! Quoi que... également), les quatre variateurs afférents, un cordon pour distribuer les électrons de la batterie vers les variateurs et pour terminer un gyroscope trois axes performant. A noter, et c’est le seul manque réel dans la boîte hormis la radiocommande, qu’il vous faudra vous procurer une ou 104 I AOÛT SEPT 2011 I MRA 823
Le(s) Vol(s) : SinguLIER ou pluRIEL ? Les deux bien sûr... Singulier tout d’abord, parce que le vol de cet engin est vraiment singulier, très singulier. Mais, rassurez-vous, après un petit temps d’adaptation, on se fait vite à la physionomie de la machine. Pluriel ensuite, car les vols peuvent être très différents : dynamiques et glissés, lents et stables, à vide ou en charge, avec une batterie LiPo 2 ou 3 éléments... C’est une machine polyvalente qui saura s’adapter à vos envies et à vos besoins. Les premiers réglages en vol ont été effectués avec une batterie LiPo 7,4 V, 2 le quadflyer, un objet volant atypique plusieurs batteries de propulsion LiPo 2S ou 3S 2200 mah, en fonction de vos besoins, et de l’usage que vous comptez faire du QuadFlyer... Le Montage tout d’abord Il s’effectue sans aucune difficulté. Il m’a fallu 3 heures entre l’ouverture de la boîte, l’assemblage, la programmation de la radiocommande et les premiers vols de réglage et de contrôle. Le tout en prenant mon temps ! L’outillage nécessaire se limite à un jeu de tournevis, quelques clefs hexagonales, du frein filet, et de la colle cyanoacrylate... Et c’est tout : aucune éléments de 2200 mAh : le vol est alors calme et extrêmement stable avec les valeurs de réglages adoptées (*). Après les petites actions habituelles sur les trims, on règle le gain du gyroscope. J’ai démarré à 85% de la valeur. Mise en stationnaire de la machine, avec de légers déplacements sur tous les axes et de petites accélérations verticales. Elle tremblote vaguement. Je pose et baisse le gain, puis renouvelle l’exercice jusqu’à trouver la bonne valeur définitive. Dans mon cas 80%. Avec une batterie LiPo 3 éléments, le vol devient soudure nécessaire, sauf si vous décidez de changer la prise du cordon d’alimentation des variateurs. Le montage est aisé, mais demande un peu de minutie... On commence PAR le châSSIS Les habitués de l’ARF ou du RTF vont être déçus, car ici, aucun pré montage d’aucune sorte, même les roues du train sont entièrement à assembler ! Une fois le train monté, on passe aux « bras » au bout desquels sont fixés les moteurs. Les flancs sont vissés sur des entretoises. Les bâtis moteur sont emboîtés et collés aux extrémités des bras. On consolide simplement l’assemblage avec un peu de cyano. En cas de choc, la colle casse, et les bâtis sortent de leurs emplacements servant ainsi de fusible. Le reste de la structure est préservé. La masse obtenue du châssis beaucoup plus dynamique. La réaction du Quadflyer, particulièrement en terme de montée verticale, passe d’indolente à vive, d’un cran de gaz à l’autre. Si votre émetteur le permet, je vous conseille de programmer une phase de vol spécifique pour ce cas de figure, en mettant en œuvre une courbe de gaz assouplie autour du point de stationnaire. Il vous faudra peut-être aussi baisser un peu le gain du gyroscope. Une fois ceci fait, le Quadflyer devient une bombinette très maîtrisable, mais aux accélérations et aux réactions extraordinaires ! Quel punch ! nu est de 122 grammes. Les moteurs doivent ensuite être vissés sur les bâtis au bout des « bras ». Ce sont des moteurs Scorpion d’un KV de 1050, d’une masse de 40 grammes. Les variateurs, eux, sont fixés à l’intérieur des montants des bras. Chaque variateur pèse 8 grammes. Ce sont des Gaui Guec GE010 de 10 ampères. Ils sont prévus pour pouvoir fonctionner avec des batteries LiPo de 2 à 4 éléments. Le crucial cHOIX du sens du VOL Il vous faut maintenant faire le choix du sens de vol : la croix que forme la machine peut avancer en « + » ou « X ». Ce choix se valide en poussant un micro switch sur le dessus du gyroscope 3 axes. Attention, une petite flèche rouge imprimée sur le boîtier désigne l’avant de la machine. Veillez donc bien à le positionner et le fixer MRA 823 I AOÛT SEPT 2011 I 105



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 1MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 2-3MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 4-5MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 6-7MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 8-9MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 10-11MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 12-13MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 14-15MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 16-17MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 18-19MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 20-21MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 22-23MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 24-25MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 26-27MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 28-29MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 30-31MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 32-33MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 34-35MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 36-37MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 38-39MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 40-41MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 42-43MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 44-45MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 46-47MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 48-49MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 50-51MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 52-53MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 54-55MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 56-57MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 58-59MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 60-61MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 62-63MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 64-65MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 66-67MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 68-69MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 70-71MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 72-73MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 74-75MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 76-77MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 78-79MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 80-81MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 82-83MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 84-85MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 86-87MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 88-89MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 90-91MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 92-93MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 94-95MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 96-97MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 98-99MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 100-101MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 102-103MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 104-105MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 106-107MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 108-109MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 110-111MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 112-113MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 114-115MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 116