MRA n°823 aoû/sep 2011
MRA n°823 aoû/sep 2011
  • Prix facial : 6,20 €

  • Parution : n°823 de aoû/sep 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rigel Éditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 64,1 Mo

  • Dans ce numéro : « Giant » Corsair, un kit tout bois.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
/Plan encarté mra n°a823 la bonne largeur, ou encore en utilisant une scie-rasoir. Vous voyez vous n’avez que l’embarras du choix. Lors de la conception j’avais l’idée du short kit et du plan encarté, j’ai donc essayé de faire le nombre d’encoches présentant un bon compromis pour les deux options. Etape 2 Procédez à la découpe de toutes les nervures, dans les épaisseurs mentionnées sur le plan. Là aussi vu le petit nombre d’éléments, il n’y aura pas grand travail à réaliser. Etape 3 On prépare le coffrage de l’intrados, en collant bord à bord deux planchettes de balsa 10/10 en 1m de long. En coupant au milieu, on se retrouve en possession de deux planches de 500x200mm. Sur ces planches, il faut tracer avec 10mm de marge tout le contour de l’aile, et découper en suivant ce trait la planche. Ça rentre tout juste, il y a normalement un petit manque à l’emplanture côté bord d’attaque, gardez les chutes elle vous serviront si besoin à combler les petits manques. Ensuite positionnez le coffrage sur le plan, fixez- le avec des épingles sur le plan de travail et reportez- y les axes des nervures, les traits symbolisant les longerons et les emplacements de la découpe des ailerons. Une fois ce petit travail de dessin effectué, positionnez sous le coffrage la petite cale en « queue de billard » comme indiqué sur le plan. Elle vous permettra de donner le vrillage négatif prévu, ce qui donnera de meilleures caractéristiques de décrochage. 54 I AOÛT SEPT 2011 I MRA 823 Etape 4 Faites un assemblage à sec des pièces constitutives d’une demi aile, nervures et longerons. Ne placez pas à cette étape la nervure d’emplanture. Positionnez l’ensemble sur le coffrage d’intrados. C’est fait, bon on respire un grand coup et on pointe à la cyano le longeron pour l’immobiliser sur le coffrage. (je ne suis pas fan des épingles, et plutôt « cyanomaniaque » ! Il est temps de mettre en place le faux longeron inférieur arrière tiré d’une planchette en 15/10 balsa. Certains qui ont construit ce modèle ne l’ont pas mis, et ne s’en portent pas plus mal. Vous pouvez donc vous épargner cette peine, et réaliser quelques encoches de moins dans les nervures. Ceci fait il faut coller maintenant à la cyano moyenne les nervures au coffrage. J’ai procédé en collant d’abord l’arrière des nervures jusqu’au longeron. Puis fais courir un congé de cyano le long du longeron. Et pour finir j’ai relâché les épingles du coffrage et fini de coller l’avant des nervures en faisant « rouler » les nervures sur le coffrage. Ça à l’air compliqué mais en fait très facile. Ceci fait il faut mettre en place la nervure d’emplanture, en veillant à ce quelle soit bien perpendiculaire vue en plan et bien inclinée comme il faut pour le dièdre. Normalement la découpe du longeron doit vous permettre de bien positionner l’ensemble. À ce stade vous avez sur le plan de travail une demi aile avec son coffrage d’intrados. Etape 5 Il est temps de placer les bords d’attaque. Ceux-ci sont constitués de deux épaisseurs de balsa. Découpez dans du balsa de 50/10 une bande de 500mm de long de 25mm de haut. Lors de cette étape la première épaisseur est collée sur le coffrage d’intrados et les nez de nervures, en veillant à sa rectitude. Une fois collé, vous pouvez araser le haut du BA en positionnant un réglet sur les nervures et faisant passer une grande lame de cutter. Plusieurs passages en douceur valent mieux qu’un travail de brute, prenez votre temps. On finira à la cale à poncer pour être complètement raccord avec les dessus des nervures. A ce stade votre aile commence à être bien rigide. Etape 6. Maintenant, il faut coller, à plat, entre les nervures des ailerons la pièce en balsa 10 mm de large et de 7 mm minimum d’épaisseur qu’il faudra là aussi araser au cutter et poncer gentiment. Avec une chute de balsa épais, confectionnez une queue de nervure aux deux extrémités des ailerons. Etape 7 J’ai renforcé au niveau du fond longeron arrière en mettant une âme en balsa entre la nervure d’emplanture et la seconde nervure. À vous de voir. Bien entendu, ceux qui n’ont pas mis de faux longerons, ne pourront pas le mettre ce renfort !!! Pensez quand même à renforcer avec du balsa dur dans la zone de passage des vis de fixation... On positionne et colle le faux longeron supérieur. Etape 8 Placer les rallonges de servo d’aileron entre l’emplanture et la nervure des ailerons. Un bout de scotch immobilisera le tout. J’ai installé les servos d’aileron à cette étape. Ce sont des 6 grammes à pignon métal, mais des 9 grammes pourront faire l’affaire sous réserve que leur épaisseur leur permette de les intégrer dans l’aile. Les servos sont passés Les nervures en place pour la première phase de construction d’une demi aile, à noter la cale de vrillage en bas de l’image. Le coffrage d’intrados, prêt à recevoir la membrure préparé en première phase. Le traçage est facilité par les prolongations des nervures dessinées sur le plan. Sur cette vue, la première partie du BA est en place, ainsi que les faux longerons et la baguette de 10mm pour les ailerons. Mise en place de la bordure d’extrémité d’un aileron.
/Le coffrage d’extrados en cours de pose. Ouverture de l’accès au servo d’aileron. à travers la nervure et vissés si possible sur des petits renforts. Personnellement, je les ai collés directement sur la nervure, sans renfort particulier. Etape 9 On ferme !... Il faut préparez à nouveau un coffrage en 10/10 sur la même base que précédemment pour l’extrados.. Pour que le coffrage viennent bien finir au bord de fuite, on diminue un peu (sur 10/10, il ne faut pas forcer) l’épaisseur de la zone où les coffrages se rejoignent au bord de fuite. L’aile étant maintenue sur le chantier par des épingles, la petite cale pour le vrillage toujours en place sous le BF on procède d’arrière en avant La structure de base du fuselage. Le première phase du coffrage du fuselage. sur la totalité de la largeur, en enlevant les épingles au fur et à mesure et en maintenant l’aile en pression sur le chantier. Pour cela la cyano lente est parfaite, ou la colle à bois rapide en couche pas trop épaisse pour sécher rapidement. On procède jusqu’au bord d’attaque que l’on recouvre par le coffrage. Étape 10 Pour terminer l’aile, il faut coller la seconde baquette pour le bord d’attaque et la poncer en forme. On assemble à l’époxy les deux demi ailes en se référant au plan, sans oublier d’utiliser la cale qui y est dessinée. En travaillant ainsi, il ne sera pas possible de se rater, enfin presque. Une bande de tissu de verre de 8 cm de large sur l’extrados vient relier et solidifier l’ensemble. Ensuite un peu de travail sur les saumons constitués d’un empilage de pièces collé à la nervure d’extrémité. Un bon coup de cale à poncer et le tour est joué. Il faudra alors séparer les ailerons, après avoir tracé sur l’extrados leur contour. Ponçage en demi rond des bords d’attaque des ailerons en repérant le droit du gauche pour éviter les angoisses lors de l’assemblage final. On découpe les trappes d’accès aux servos et l’on pose les micro-charnières bâton ainsi que le petit téton de centrage. Le fuselage Etape 1 Les couples sont enfilés dans le bon ordre sur l’âme en balsa. Avec les différents redans que comporte cette pièce, vous ne devriez pas commettre d’impair. Pour ma part j’ai collé les couples à cette âme. D’autres qui ont construit le modèle ne s’en s’on servi que pour le montage et l’on enlevée ensuite. À vous de voir. Mon modèle fait 600 grammes en ordre de vol pour info, la chasse au gramme n’est pas trop exigeante. Une fois les couples collés, bien à l’équerre par rapport à l’âme, il faut ajouter les baguettes, puis les renforts d’assise de l’aile. Normalement là aussi l’ensemble s’aligne bien et vous ne devriez pas avoir trop de soucis. Etape 2 On colle les flancs sur la structure et on double l’assise du stabilisateur avec des baguettes 50/10, en veillant à rester bien « flush » avec l’arrière du flanc, pour ne pas modifier le calage du stab. On profite que la structure soit encore ouverte pour installer les gaines de commande de la profondeur et de la dérive. matériel nécessaire Balsa 1x100x1000 : 3 Balsa 1.5x100x1000 : 2 Balsa 2x100x100 : 3 Balsa 3x100x1000 : 4 Balsa 5x100x1000 : 2 Baguette 5x5x1000 : Jonc carbone 3mm : 20 cm Ctp 0.5mm : une feuille 200x500 pour le capot selon méthode. Ctp 3mm : une feuille 200x500. MRA 823 I JAOÛT SEPT 2011 I 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 1MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 2-3MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 4-5MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 6-7MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 8-9MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 10-11MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 12-13MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 14-15MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 16-17MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 18-19MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 20-21MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 22-23MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 24-25MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 26-27MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 28-29MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 30-31MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 32-33MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 34-35MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 36-37MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 38-39MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 40-41MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 42-43MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 44-45MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 46-47MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 48-49MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 50-51MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 52-53MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 54-55MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 56-57MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 58-59MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 60-61MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 62-63MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 64-65MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 66-67MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 68-69MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 70-71MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 72-73MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 74-75MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 76-77MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 78-79MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 80-81MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 82-83MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 84-85MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 86-87MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 88-89MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 90-91MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 92-93MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 94-95MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 96-97MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 98-99MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 100-101MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 102-103MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 104-105MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 106-107MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 108-109MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 110-111MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 112-113MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 114-115MRA numéro 823 aoû/sep 2011 Page 116