Moto Passion n°1 nov/déc 2013
Moto Passion n°1 nov/déc 2013
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°1 de nov/déc 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 70,5 Mo

  • Dans ce numéro : le match... Yamaha V-Max contre Ducati Diavel.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
Comparatif Ducati Diavel VS Yamaha V-Max Vous n'avez rien vu ! Nous non plus ! nous nous sommes amusés à faire quelques départs arrêtés afin de savoir qui avait la plus grosse ! L'exercice est sans suspense car la V- Max s'est montrée la plus rapide dès le premier run, le tout dans une ambiance sonore spécifique, bien rauque et virile. Quoi de plus logique vu la différence de canassons et de couple en plus ! Seulement, par gagner ce duel sans pitié, un bon dosage des gaz est nécessaire si vous ne voulez pas terminer dans le décor… tant le gommard arrière souffre de cette débauche de couple et de puissance. La Ducati s'en sort toutefois très bien et tient l'accélération de la tonitruante V- Max. L'Italienne permet de balancer la sauce sans arrière-pensée, du fait qu'elle est équipée d'un contrôle de traction permettant de ne penser qu'à une chose : se défouler sur la poignée des gaz ! Un réel avantage si la chaussée est humide, là où la V-Max restera scotchée sur place. Si lâcher les chevaux en ligne droite relève plus d'une simple formalité qu'un vrai exercice en soit, le passage en courbe et l'arsouille dans les virolos est une autre histoire. D'ailleurs, si je scrute mes rétroviseurs, quelques fous du guidon se rapprochent… Il y aura de quoi arsouiller ! Deux motos avec autant de chevaux, tant de poids et des pneus si larges, peuvent-elles faire des miracles dans un col ? Et bien franchement, il y a de quoi se faire plaisir ! Les deux muscles bikes en Et bien franchement, il y a de quoi se faire plaisir ! Les deux muscles bikes en offrent pour leur argent. Les accélérations de nos deux modèles lors des relances sont très proches. Ceci dit, la Yamaha mène le bal et sort devant, grâce à son moteur gavé de couple ! Au moment de mettre le couteau entre les dents lors d'un virage serré, la Ducati fonce sur la V-Max avec une aisance impressionnante. Si la Yamaha accélère fort, le freinage n'est pas en adéquation pour une utilisation vraiment sportive. La Ducati sort son épingle du jeu avec un freinage sans défaut ; un simple effleurement du levier de frein vous collera au réservoir. En alternant les deux motos, la différence est vraiment frappante. Les courbes s'enchaînent. La Ducati révèle un tout autre visage et exprime ses origines sportives en offrant une 60/MOTOPASSION ON A MOINS AIMÉ - Les freins un peu lights de la V-Max - La consommation de la V-Max - La position très en avant de la Diavel - Le pneu de 240 mm pas vraiment utile - Budget gommard de la Diavel - Empattement de dragster de la V-Max ON A AIMÉ + La gueule de la V-Max + L'aspect trapu de la Diavel + Le moteur envoûtant de la V-Max + Le freinage de la Diavel + Technologie embarquée de la V-Max + Impression générale de la Diavel + Identité V-Max + Moins cher (Diavel) garde au sol et une agilité plus marquées que le vaisseau amiral japonais. Les virages se négocient avec aisance, mais surtout avec efficacité. L'Italienne met en confiance ! Le pneu de 240 mm ne semble plus être présent tant la moto devient facile. Ce n'est pas pour autant que la V-Max est déméritante, bien au contraire, elle permet également de se faire plaisir malgré son poids bien plus conséquent. Pour les amateurs de sensations, les deux motos sont des monstres dans le genre ! L’attaque en virage se fait tout naturellement, mais le V-Max demande plus d’attention. Vous l'aurez certainement co caractère plus joueur, mais p La moto prend de l'angle facilement, mais les repose-pieds vous rappellent qu'elle est avant tout conçue pour le cruising sportif. D'ailleurs, la large et moelleuse selle qui s'avère très utile lors de franches accélérations rend quelque peu difficile le déhanchement nécessaire au posage du genou. Quoique, avec de longs fémurs, on y parvient ! A la sortie du virage, gare à la remise
Attention à ne pas accélérer trop vite en courbe, il est préférable d’en sortir pour ouvrir la commende de gaz. La Diavel adopte immédiatement une attitude en virage idéale, c’est naturelle chez elle ! des gaz trop prononcée sur la V-Max ! Faute de quoi, vous laisserez, dans le meilleur des cas, une bonne dizaine de mettre de gomme sur l'asphalte (même sur le troisième rapport !) ou alors, une ruade digne des meilleurs rodéos texans ! Avec une certaine maîtrise, l'exercice devient amusant. Cependant, à ce rythme, vous risquez de devenir le meilleur ami de votre marchand de pneus. V-Max – 200 CV – 230 km/h - 22 490 € /Diavel – 162 CV – 250 km/h - 17 490 € mprise, l'Italienne révèle un lus aseptisé que la V-Max. Cette dernière fait dans le brut de fonderie avec une esthétique et un caractère plus trempés qui rappellent la philosophie unique du premier modèle. Du côté des performances, l'Italienne prendra l'avantage (à pilote égal) lors des virées sur route de montagne alors que la V-Max se démarquera sur les tronçons de route présentant de belles et longues courbes grâce à son moteur d'exception. Tout est affaire de compromis. Au bilan final Ces deux motos s'attireront sans aucun doute les faveurs des fans de belles mécaniques et de motos à fort caractère. Pas ou peu de compromis, tout est dans la gueule. Trapue ou massive ! Impossible de rester insensible devant de tels musclebikes. Si je peux vous donner un conseil, passez dans les concessions Ducati et Yamaha et faites votre propre essai ! Pour ma part, je partirais sur la Yamaha pour son moteur et son histoire qui en font une moto magique. La raison me pousserait vers la Ducati car plus facilement exploitable de nos jours. Les deux motos possèdent de forts caractères, c’est pour cela qu’on les aime. TECHNIQUEMENT VOTRE Ducati/Diavel Dark/Cruiser Moteur Type : testastretta 11°, bicylindre enL, distribution Desmodromique, 4 soupapes par cylindre Cylindrée : 1 198,4 cm3 Refroidissement : liquide Alimentation : injection électronique, corps papillon elliptiques avec système Ride-by-wire Performances Puissance max. : 162 CV à 9 500 tr/min Couple max. : 127,5 Nm à 8 000 tr/min Transmission Finale : par chaîne, pignon 15, couronne 43 Boîte : 6 rapports Embrayage : multidisque à bain d'huile avec commande hydraulique, Système as Partie Cycle Châssis : cadre treillis tubulaire en acier Suspension AV : fourche Marzocchi de 50 mmentièrement réglable avec traitement DLC Suspension AR : progressive avec monoamortisseur entièrement réglable. Monobras oscillant en aluminium Pneu AV : 120/70 ZR 17 Pirelli Diablo Rosso II Pneu AR : 240/45 ZR 17 Pirelli Diablo Rosso II Freinage ABS : oui Frein AV : 2 disques semi flottants de 320 mm, étriers Brembo Monobloc à fixation radiale, 4 pistons Frein AR : disque de 265 mm, pince flottante à 2 pistons Dimensions Longueur : 2 235 mm Empattement : 1 590 mm Largeur : 860 mm Hauteur de selle : 770 mm Poids à sec : 210 kg Poids total : 239 kg Réservoir : 17 litres Coloris : noir Mat Tarif : 17 490 € MOTOPASSION/61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 1Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 2-3Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 4-5Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 6-7Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 8-9Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 10-11Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 12-13Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 14-15Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 16-17Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 18-19Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 20-21Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 22-23Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 24-25Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 26-27Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 28-29Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 30-31Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 32-33Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 34-35Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 36-37Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 38-39Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 40-41Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 42-43Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 44-45Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 46-47Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 48-49Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 50-51Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 52-53Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 54-55Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 56-57Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 58-59Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 60-61Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 62-63Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 64-65Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 66-67Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 68-69Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 70-71Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 72-73Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 74-75Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 76-77Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 78-79Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 80-81Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 82-83Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 84-85Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 86-87Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 88-89Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 90-91Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 92-93Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 94-95Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 96-97Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 98-99Moto Passion numéro 1 nov/déc 2013 Page 100