Métro Montréal n°2020-07-02 jeudi
Métro Montréal n°2020-07-02 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-07-02 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : ça déménage à Montréal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n Facebook Q Twitter Linkedin D Instagram stm.info TEL QU'ANNONCÉ MARDI PAR LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC Le port du couvre-visage sera obligatoire dans nos réseaux C'EST UNE DÉCISION QUE NOUS ACCUEILLONS FAVORABLEMENT. Les modalités d'application de cettenouvelle mesure ne sont pas encore arrêtées, mais nous vous en informerons au fur et à mesure dans cette page et sur nos médias sociaux. DISTRIBUTION AU PUBLIC C'est justement pour encourager cette pratique que nous avons déjà distribué, avec les autres sociétés de transport du grand Montréal, près de 300 000 couvre-visages réutilisables. Une seconde vague de distribution est prévue dans notre réseau à compter du lundi 13 juillet. À terme, près de 1,5 million de couvre-visages seront offerts dans la région de Montréal, grâce à l'appui du gouvernement. LE DÉCONFINEMENT SE POURSUIT D'autres mesures liées au déconfinement sont déjà en place. Par exemple, nous maintenons la fréquence accrue de nos opérations de nettoyage. Et de nouvelles dispositions s'en viennent ! Nous installons un panneau de protection pour les chauffeurs de bus, en plus de travailler au déploiement progressif du paiement par débit/crédit dans les loges des agents de station du réseau du métro. De » stm info nouveaux éléments de signalétique seront également déployés au courant de l'été pour favoriser le respect des consignes sanitaires dans les stations. PRENONS DE BONNES HABITUDES Le port du couvre-visage est une précaution supplémentaire dans les lieux publics qui doit obligatoirement s'accompagner des autres mesures de protection applicables (distanciation physique lorsque possible, toux dans le coude, lavage fréquent des mains, rester à la maison si on est malade). Pour faciliter le tout, nous avons mis à votre disposition 224 distributeurs automatiques de gel désinfectant dans l'ensemble des entrées et des accès riverains des stations de métro. MÉDIAS SOCIAUX SUIVEZ-NOUS ! Sur Facebook : www.race000k.com/stminfo Sur Twitter  : @stminfo PROCHAIN CONSEIL D'ADMINISTRATION SIGNALER SES INTENTIONS Le chauffeur peut ainsi anticiper vos mouvements. stm.infoicyclistes PAR WEBDIFFUSION SEULEMENT En raison des circonstances actuelles, la séance sera seulement par web diffusion. Aucun public ne sera admis. Les questions du public pourront être acheminées par voie électronique selon la procédure indiquée sur le site stm.info/ca-participer. DES FAÇONS DE GARDER UNE DISTANCE Dans les escaliers mécaniques Lorsqu'on est pressé, il peut être tentant de vouloir dépasser dans les escaliers mécaniques. S'il vous plait, prenez votre temps, gardez votre droite et restez en file en maintenant une distance appropriée. L'utilisation des escaliers fixes est également une bonne alternative santé. Dans les ascenseurs Il peut être difficile d'y conserver une distanciation physique optimale. Si vous avez à utiliser un ascenseur dans notre réseau, nous vous suggérons d'attendre le prochain passage, ou d'emprunter les escaliers si vous êtes en mesure de le faire.
journalmetro.com métr Week-end 2-6 juillet 2020 3 AC'%Mle Déménagements à gogo sur le Plateau Société. Les voies cyclables et piétonnes complexifient les déménagements dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal en créant de nombreux détours parfois difficiles à déchiffrer, a constaté Métro. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauft@journemetro.com Si le beau temps est au rendezvous en ce ter juillet, les conditions routières sont loin d'être favorables pour les déménageurs qui sillonnent les rues de l'arrondissement en ce grand bal des déménagements. Métro a rencontré plusieurs d'entre eux mercredi avant-midi sur l'avenue du Mont-Royal et ses rues transversales. « Ça peut créer des délais pour se rendre à destination », commente tout en déplaçant des boîtes le déménageur Dominic Perron, rencontré au coin de l'artère commerciale piétonne et de la rue De Lanaudière. Sur plusieurs rues transversales à l'avenue, des Camion de déménagement stationné hier sur l'avenue du Mont-Royal I MÉTRO panneaux de signalisation proposent des détours aux automobilistes, qui ne peuvent plus circuler sur l'artère depuis la mi-juin. Une situation qui peut créer un véritable cassetête pour les déménageurs, souvent pressés par le temps. « Il y a une semaine ou deux, on avait une job à faire et il fallait passer sur Mont- Royal, mais elle était réservée pour les piétons. Il y avait un policier qui barrait la rue et il n'avait même pas une solution à nous donner », raconte M. Perron. Ce dernier a alors dû faire marche arrière sur un demi-kilomètre pour changer de rue. Détours Certains chemins de rechange à l'avenue du Mont-Royal sont d'ailleurs en piètre état, ce qui peut poser problème lorsqu'on doit déménager des objets fragiles dans le secteur, constate pour sa part le Montréalais Camilo Mejia. « Puisque c'est un sens unique en descendant, je dois prendre la rue qui monte remplie de nidsde-poule et de dos d'âne. Donc, je dois rouler super lentement parce que j'ai plein d'objets en verre dans ma van », explique M. Mejia Ce dernier déplore le manque d'indications daims dans les détours proposés par l'arrondissement Ils refusent de partir Le ballet des déménagements a battu son plein hier, et la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (COR- PIQ) a rapporté plusieurs cas de locataires qui auraient informé leur propriétaire de leur intention de continuer d'occuper illégalement leur logement Ce refus de quitter les lieux alors que leur bail est terminé compromettrait ainsi l'emménagement des nou- veaux locataires qui ont signé des baux. « Des propriétaires inquiets nous ont même informés qu'ils conservaient des logements vacants à titre préventif plutôt que de les relouer, puisqu'ils s'attendent à en avoir besoin pour loger temporairement de nouveaux locataires qui ne pourront pas prendre possession de leur logement en raison d'un occupant sans droits », a déclaré Hans Brouillette, di- 5% Selon un sondage réalisé par la CORPIQ du 5 au n juin, 5% des 1 741 propriétaires interrogés ont été prévenus par au moins un locataire qu'il ne comptait pas pouvoir déménager. recteur des affaires publiques de la CORPIQ. Cette situation serait en partie attribuable à la CO- VID-19, selon la CORPIQ. ber » Québec s'engage pour les jeunes en difficulté- Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a annoncé hier l'octroie d'une aide de go M$ pour les jeunes en difficultés et leur famille. Cet argent servira notamment à consolider les équipes de services de protection de la jeunesse et à poursuivre la bonification du soutien clinique offert. ber » « Je trouve ça un peu aberrant. » Dominic Perron, déménageur Avenue du Mont-Royal accessible Contacté par Métro, le cabinet du maire du Plateau-Mont- Royal, Luc Rabouin, assure avoir pris des mesures pour faciliter les déménagements sur l'avenue du Mont-Royal. Des entrées de l'avenue ont ainsi été dégagées dès 7h ce matin et le seront jusqu'à 11h demain « afin de permettre aux camions d'y accéder ». Cette information a notamment été communiquée sur les réseaux sociaux de l'arrondissement. Métro a d'ailleurs croisé hier des déménageurs à l'oeuvre pour déplacer les biens d'un résident emménageant sur l'avenue du Mont-Royal. Hausse des loyers commerciaux Les déménagements n'épargnent pas les locataires commerciaux. Depuis plusieurs années, Martin Beaulieu louait un studio avec trois autres collègues photographes. Or, sans les aviser, le propriétaire leur a imposés, en pleine aise du coronavirus, une hausse de 30% de leur loyer, prétextant des rénovations à venir. Plateau Mont-Royal. Lutte contre les évictions Des centaines de locataires du Plateau-Mont-Royal pressent l'arrondissement d'adopter, comme prévu, un règlement visant à limiter les évictions de locataires de la part de propriétaires qui souhaitent rénover un logement afm d'en modifier la taille. Le quartier compte parmi les huit arrondissements montréalais qui ont entrepris jusqu'à maintenant des démarches afin de mettre en place un règlement pour interdire les travaux de rénovation entraînant une diminution de la superficie d'un logement ou le retrait de celui-ci, sauf exception. Ces arrondissements souhaitent ainsi limiter la possibilité que des propriétaires réclament et obtiennent des permis de rénovation dans le but principal d'évincer un locataire afin d'augmenter ensuite le loyer d'un logement. « Dans les dernières années, on a constaté que les agrandissements et subdivisions ont représenté près du tiers des évictions », souligne à Métro une organisatrice communautaire du Comité logement du Plateau-Mont- Royal, Vicky Langevin. Le 19 mars, les élus du Plateau-Mont-Royal ont adopté ce projet de règlement en première lecture. Une consultation a ensuite eu lieu du 10 au 25 juin. La version finale du règlement ne sera SANTÉ Montréal renouvelle l'état d'urgence Le comité exécutif de la Ville de Montréal a décidé de renouveler l'état d'urgence sur son territoire en vertu de la Loi sur la sécurité civile. Il a pris effet hier et pour une durée de cinq jours. Cette mesure prévoit des pouvoirs exceptionnels avec l'objectif de faire face à la pandémie qui sévit en ce moment MÉTRO - Immeuble du Plateau/MÉTRO 400 Jusqu'à maintenant, plus de 40o citoyens ont signé une pétition initiée par le Comité logement du Plateau-Mont-Royal pour presser l'arrondissement d'adopter rapidement le règlement visant à limiter les évictions. Cette initiative survient alors que la Régie du logement recommence progressivement à rendre des jugements, après avoir temporairement arrêté ses audiences pendant la pandémie. toutefois adoptée par les élus qu'à l'automne, « après compilation et analyse des résultats de la consultation publique », indique l'arrondissement à Métro. D'autre part, le milieu communautaire craint que l'arrondissement plie sous les demandes de promoteurs immobiliers qui s'opposent à ce projet de règlement. ZACHARIE GOUDREAULT CORONAVIRUS Vingt-quatre -léces et 66 cas Hier, le Québec recensait 66 nouveaux cas de coronavirus et 24 décès supplémentaires, dont 17 survenus avant le 23 juin. Depuis le début de la pandémie, il y a eu un total de 55 524 personnes infectées par le coronavirus et 5 527 décès au Québec. Montréal reste la région la plus touchée avec 27 327 cas confirmés de la COVID-19. MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :