Métro Montréal n°2016-10-03 lundi
Métro Montréal n°2016-10-03 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-10-03 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : les employés des centres jeunesse se disent surchargés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ACTUALITÉ Industrie du taxi Appel à la grève Le Front commun du taxi incite tous les chauffeurs et propriétaires de taxi et de limousine à participer à une grève, mercredi prochain, pour contester la mise en œuvre prochaine du projet pilote encadrant les activités du service Uber. Dans un communiqué, le Front commun a annoncé hier qu’il y aurait également ce jour-là des rassemblements dans la région de Montréal. Le ministre des Transports, Laurent Lessard, a publié vendredi dernier un arrêté ministériel dans la Gazette officielle du Québec, ce qui signifie que le projet pilote sur Uber entrera en vigueur le 14 octobre. Dans le cadre du projet pilote d’un an, Uber obtiendra l’équivalent de 300 permis de taxi. La multinationale devra toutefois payer des taxes et des impôts en plus de percevoir la TPS et la TVQ, et de verser des redevances. LA PRESSE CANADIENNE journalmetro.com Lundi 3 octobre 2016 Le recours à l’isolement grimpe en flèche dans les prisons Justice. Les mises en confinement dans les prisons du Québec ont pratiquement doublé de 2009 à 2015. La surpopulation du milieu carcéral serait en cause. DOMINIQUE CAMBRON-GOULET dominique.cambron-goulet@tc.tc Selon des données consultés par TC Media, le nombre de mises en confinement a crû chaque année de 2009-2010 à 2014-2015, passant de 6 690 à 12 919, soit une hausse de 93%. Le constat est le même en ce qui a trait au nombre de jours de mise en confinement, qui est passé de 17 093 à 31 765, une augmentation de 85%. « On voit cette explosion et on voit qu’elle suit la courbe également de la surpopulation à l’intérieur des murs », confirme le président national des agents de la paix en services correctionnels du Québec (SAPSCQ), Mathieu Lavoie. La hausse de la population crée plus de conflits, rappelle le chargé de cours à l’Université Laval spécialisé dans les questions carcérales Jean- Claude Bernheim. « Une des solutions est de séparer les détenus, dit-il. Dès qu’on exclut un détenu, le problème est en partie résolu. » M. Lavoie note qu’autant les confinements disciplinaires – lesquels découlent d’une action qui contrevient au règlement – École publique La FAE dénonce le sous-financement En cette Semaine de l’école publique au Québec, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) déplore le financement inadéquat dont celle-ci dispose. Selon le président de la Fédération, Sylvain Mallette, pour que le réseau des écoles publiques puisse maintenir le même niveau de services qu’il offre actuellement, il faudrait que les budgets accordés par le ministère de l’Éducation soient haussés de 5%. M. Mallette rappelle Le nombre de mises en confinement a crû de 93% au Québec de 2009-2010 à 2014-2015./ARCHIVES MÉTRO que les confinements dits « administratifs » sont en hausse. « Ces mesures sont prises pour la sécurité de tous, expliquet-il. La surpopulation fait que, pour mettre des gens en protection, on doit les mettre en cellule pour assurer leur sécurité face aux autres personnes incarcérées. » Il cite en exemple l’augmentation de détenus issus des gangs de rue, dont les membres rivaux peuvent difficilement cohabiter en prison. « Aujourd’hui, on utilise que le gouvernement cible 3,5%, ce qui est nettement insuffisant, selon lui. Et cette augmentation, ajoute-t-il, ne sert qu’à assurer les services actuels et non à réinvestir pour améliorer la situation. Sylvain Mallette souligne que l’école publique doit accueillir « tous » les élèves, mais qu’on ne lui donne pas toutes les ressources dont elle a besoin. Malgré tout, l’école publique « réussit », conclut Sylvain Mallette. La Semaine de l’école publique mettra l’accent sur « les grandes et les petites réussites quotidiennes » qu’enregistrent les élèves avec un handicap ou avec d’importantes difficultés d’apprentissage, grâce aux enseignants. LA PRESSE CANADIENNE l’isolement à des fins de gestion de la population carcérale, dénonce de son côté M. Bernheim, qui dit que nous sommes dans un « cercle vicieux ». Plus la population augmente, moins il y a de ressources par détenu, et les agents correctionnels ne savent pas vraiment quoi faire. » Le président du SAPSCQ spécifie que, parfois, il n’y a pas d’autre solution que l’isolement. « Quand un secteur déborde et qu’on doit mettre quelqu’un en protection, c’est Course à la vie 17 M$ contre le cancer du sein La Course à la vie CIBC de la Fondation canadienne du cancer du sein a permis d’amasser hier 17 M$. L’événement, qui s’est déroulé dans quatre villes québécoises – Montréal, Québec, Sherbrooke et Val-d’Or –, célébrait cette année ses 20 ans. MÉTRO le seul recours qu’on a, dit-il. On ne peut les amener à la maison. Cela est en lien avec la surpopulation, quand on a des établissements qui roulent à 115, 120, 125% de leur capacité. » Le nombre de détenus ayant des problèmes de santé mentale est aussi en augmentation, constate M. Lavoie. « C’est une clientèle qui ne peut pas être mêlée à tous, souligne-t-il. Ils se font souvent taxer leurs médicaments et ont des réactions imprévisibles parce qu’ils n’ont Compressions « Dans certains éta blissements, on voit un manque de personnel, à cause d’un gel d’embauche dû aux mesures d’austérité du gouvernement, lié à une surpopulation qui a augmenté avec des décisions comme celle de la fermeture de la prison Tanguay. » Mathieu Lavoie, président national des agents de la paix en services correctionnels du Québec (SAPSCQ) pas pris leur médication. » Pour M. Bernheim, le recours à l’isolement pour ces personnes peut avoir de graves conséquences. « Les tentatives de suicide et les mutilations sont plus fréquentes dans les secteurs d’isolement », rappelle-t-il. Le spécialiste soutient aussi que, si la durée maximale de l’isolement était mieux observée, il y aurait moins de confinements. « Il y a une loi qui le limite à cinq ou sept jours, dépendamment des circonstances, mais ce n’est pas respecté et personne n’est blâmé pour ça », indique-t-il. Le protecteur du citoyen a d’ailleurs recommandé, dans son rapport déposé jeudi, d’éviter les confinements de plus d’un mois. Des situations qui ne sont pas « courantes », assure toutefois M. Lavoie. « Ce sont plus des cas de protection demandée par les détenus », dit-il. Fusillade à Côte-des-Neiges Un homme d’une trentaine d’années a été blessé par balle hier soir dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal. L’incident est survenu à l’angle du chemin Queen-Mary et de l’avenue de Westbury, tout près du métro Snowdon. L’individu atteint d’un projectile au haut du corps a été transporté à l’hôpital, où il se trouvait dans un état critique au moment de mettre sous presse. Les policiers ignoraient toujours, hier soir, les motifs de la fusillade./FÉLIX O.J. FOURNIER/TC MEDIA 2
Lisée mise sur Montréal Politique. À quelques jours de l’élection du prochain chef du Parti québécois (PQ), le candidat Jean-François Lisée a présenté son plan pour la métropole montréalaise, fort de nouveaux appuis. î JEFF YATES info@journalmetro.com « À partir de l’élection [provinciale prévue pour le mois] d’octobre 2018, il faudra mettre les bouchées doubles pour relancer la métropole », a lancé Nouveaux appuis Le candidat à la chefferie du PQ Jean-François Lisée a annoncé avoir recueilli de nouveaux appuis auprès de membres du parti. l’auteure et ancienne d’entrée de jeu M. Lisée, avant de présenter les grandes lignes de sa stratégie pour y parvenir. Le candidat à la chefferie propose de construire 1 500 nouveaux logements sociaux par année à Montréal, en plus de faciliter l’acquisition de terrains vagues et excédentaires pour la construction de f 1111), ‘ 7 - candidate du parti Djemila Benhabib, l’ancien maire par intérim de Montréal Laurent Blanchard, l’ancien ministre péquiste Jacques Léonard, ainsi qu’une poignée de présidents d’exécutif de circonscriptions montréalaises. projets d’habitation. Il propose aussi de geler la création de nouvelles garderies privées et de s’assurer que celles qui entendent vendre leur permis de garderie le fassent à un CPE. M. Lisée croit que le nouveau projet de Réseau électrique montréalais (REM) Le parc de Vimy fait place au parc Jacques-Parizeau doit être intégré au réseau de métro, tout comme le maire de Montréal, Denis Coderre. Il pense aussi que le réseau doit être uniformisé pour faciliter l’utilisation de plusieurs formes de transport collectif. Il en a profité pour critiquer le gouvernement du premier ministre Philippe Couillard, qu’il a accusé de « laisser traîner » le projet de prolongement de la ligne bleue. « Ça fait 10 ans qu’on dit tous qu’on doit investir dans la ligne bleue. Là, on a un gouvernement fédéral qui a dit officiellement qu’il était prêt à financer les deux projets, [le REM] et la ligne bleue. On ne comprend pas pourquoi le chèque n’est pas déjà arrivé », s’est-il demandé. L’ancien parc de Vimy, dans l’arrondissement d’Outremont, à Montréal, a été rebaptisé parc Jacques-Parizeau, pour rendre hommage à l’ancien premier ministre du Québec, hier. La cérémonie s’est déroulée en présence des proches de M. Parizeau, décédé le 1er juin 2015, à l’âge de 84 ans. Jacques Parizeau a vécu à Outremont durant de nombreuses années, ayant résidé dans la maison de l’avenue Robert qui se trouve derrière l’enseigne du parc sur notre photo./MARIO BEAUREGARD/MÉTRO ri TLMEP. Les aspirants chefs du PQ toujours divisés Paul St-Pierre Plamondon, Jean-François Lisée, Alexandre Cloutier et Martine Ouellet sur le plateau de Tout le monde en parle/RADIO-CANADA lar Yvon Nadeau La demande d’enquête réitérée La Coalition avenir Québec a réitéré dans une lettre publiée hier sa demande auprès de Québec pour que le vérificateur général enquête sur des aides financières accordées de 2008 à 2016 à des entreprises ou organismes dans lesquels était impliqué Yvon Nadeau, ex-attaché politique et ami de longue date de l’actuel ministre des Transports, Laurent Lessard. LA PRESSE CANADIENNE Adil Charkaoui SALONS DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION CONTINUE RECRUTEURS CHERCHENT SUPER CANDIDATS ! ecarrieres.com Organisé par « Je trouve ça malheureux de parler de lui et de lui faire de la publicité. » Alexandre Cloutier, au sujet de l’appui que l’imam Adil Charkaoui lui aurait donné Tous quatre présents sur le plateau de Tout le monde en parle (TLMEP), hier, les candidats à la chefferie du Parti québécois (PQ) ont une fois de plus montré leurs divergences d’opinions. Le passage d’Alexandre Cloutier, Jean-François Lisée, Martine Ouellet et Paul St- Pierre Plamondon a donné lieu à quelques échanges musclés, notamment sur l’immigration et l’indépendance. M. Cloutier a accusé M. Lisée de « toujours montrer le côté négatif » quand il s’agit d’immigration. « On doit travailler plus fort pour réussir l’immigration, disait le député de Rosemont. Des employeurs engagent des Tremblay, mais pas les gens avec des noms étranges. » M me Ouellet a aussi attaqué M. Lisée, lui reprochant d’entretenir la peur après que celui-ci eut dit que le référendum était « un boulet ». Il a argué que mettre le référendum à l’avant-plan est ce qui avait coulé André Boisclair en 2007. Paul St-Pierre Plamondon, de son côté, s’est voulu rassembleur, dénonçant les attaques personnelles, ce qui lui a valu les applaudissements du public. DOMINIQUE CAMBRON-GOULET/TC MEDIA Politique internationale « Le contexte mondial a subi d’importantes mutations. Il est temps pour nous d’avoir une nouvelle politique internationale. » Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales du Québec, en lançant les consultations sur la nouvelle politique internationale du Québec, à Montréal. Le gouvernement Couillard prévoit présenter au printemps 2017 cette politique qui guidera l’action du Québec à l’étranger. Carrières et développement professionnel (immigration, aide à l’emploi, régions, entrepreneuriat) Banque, finance et assurance – Technologie et ingénierie – Aérospatiale – Formation et éducation aux adultes Mercredi 5 octobre, 12h-19h Jeudi 6 octobre, 10h-18h Entrée gratuite ! Apportez votre CV ! Palais des congrès de Montréal Place d’Armes L'ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 0 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :