Métro Montréal n°2016-05-05 jeudi
Métro Montréal n°2016-05-05 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-05-05 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 10,3 Mo

  • Dans ce numéro : reportage exclusif sur la Drave en plein centre-ville.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Offert exclusivement dans les magasins suivants : MONTRÉAL Quartier chinois 175, René-Lévesque Ouest 514 669-1880 TÉLÉPHONE INCROYABLE, PRIX INCROYABLE 1111, St-Urbain 514-667-0077 Place Alexis Nihon 1500, av. Atwater 514-939-5552 1314, Ste-Catherine Est 514-750-3436 101, av. du Mont-Royal Ouest 514-448-6996 4190, boul. St-Laurent 514-439-9934 Centre d’achat Le Boulevard 4270, Jean-Talon Est 514-887-7784 961, rue Decarie 514-419-8442 LG G4 à 0 $* avec un forfait futé de 2 ans L’écran HD IPS Quantum Quad de 5,5 po Appareil photo de 16 mégapixels 436, rue Jean-Talon Ouest 514-272-2355 Place Forest 10539, boul. Pie-IX 514-325-7100 Centre d’achat Place Bourassa 6000, boul. Henri-Bourassa Est 514-324-3180 680, rue Jarry Est 514-490-0099 Galeries du Parc 3575, avenue du Parc 514-677-8009 Centre Commercial Wilderton 2665, av. Van Horne Montréal, QC 514-739-6838 Galeries des Sources 3237, Boul. Des Sources 514-542-3436 Place Newman 2101, av. Dollard 514-595-7100 RIVE-SUD 3310, boul. Taschereau Greenfield Park 450-465-5757 Mail Montenach 600, boul. Sir Willfried Laurier Beloeil 450-281-3436 Peut être modifiée sans préavis. *Le prix indiqué du téléphone est applicable à une entente Balance24 de 2 ans et un forfait Branché futé. Des frais de résiliation anticipée peuvent s’appliquer. Taxes en sus. Fido et les noms et logos associés sont des marques de commerce utilisées sous licence 2016 Fido
3 La drave s’invite à Montréal Art public. « Réinventer la drave » en plein cœur de Montréal, tel est le défi inédit qu’a relevé l’équipe de la firme d’architecture Kanva dans une œuvre de près de 400 m accessible au public dès aujourd’hui. Contrainte urbaine « Il y a des gens qui ont demandé quand on allait faire couler l’eau. On est en ville, quand même ! » Rami Bedawi, architecte ACTUALITÉ ZACHARIE GOUDREAULT info@journalmetro.com EXCLUSIF « On voulait recréer la drave sur la rue Sainte-Catherine », a indiqué à Métro l’architecte Rami Bedawi, rencontré dans un café de la Place des Arts. « Ce musée à ciel ouvert », qui s’étend des rues De Bleury à Clark, habillera la place publique jusqu’au 29 mai. La création « artistique et historique » est constituée de quelque 1000 billots massifs de chêne, de pruche et de cerisier provenant d’une scierie des Cantons-de-l’Est. Grâce au dénivelé de la rue Sainte- Catherine, les billots de bois, soigneusement disposés, semblent L’installation artistique 560 km est constituée de 1000 billots de bois massifs./CHANTAL LÉVESQUE/MÉTRO Histoire L’œuvre, qui a coûté 65 000 $, est un hommage « poétique » à la drave, une technique de flottage du bois utilisée anciennement par les bûcherons pour mener le bois de la forêt à la scierie. que parcourt du nord au sud la rivière Saint-Maurice, en Mauricie, une région qui est le berceau de la transformation du bois au Québec. déferler sur une rivière, symbolisée par une ligne bleue au sol. Aux extrémités de l’œuvre urbaine, intitulée 560 km, un panneau en bois décrit brièvement l’installation artistique. Se fondant dans le décor, de nombreux bancs stylisés offrent aux passants l’occasion d’« entrer en contact avec le bois et son odeur, avec la nature », a précisé, souriante, la scénographe Laurence Boutin-Laperrière. « Dans les grandes villes, c’est [le règne de] la technologie. On est déconnectés de la nature qui nous entoure. On doit apprendre d’où viennent nos produits », a soutenu M. Bedawi. Lorsque les premiers camions ont déchargé leurs billots de bois lundi, les citoyens se sont rapidement « intéressés » au projet, s’est réjouie la scénographe. « On voyait les gens compter les années des billots », a-t-elle ajouté. Les jeunes seront « émerveillés » par l’ampleur de l’installation, et les personnes plus âgées seront heureuses « de se rappeler des souvenirs » d’une autre époque, a indiqué M. Bedawi. Quant à l’aspect écologique, M. Bedawi précise que le bois, fraîchement coupé, sera renvoyé à la scierie dès la fin de l’exposition. « Au lieu de sécher à la scierie, il va sécher sur la rue Sainte-Catherine », a-t-il lancé, en indiquant du doigt son imposante création. Les ingénieurs de la Ville en grève dès le 17 mai La grève pourrait freiner les travaux sur les chantiers cet été./ARCHIVES MÉTRO LAURENCE HOUDE-ROY laurence.houde-roy @journalmetro.com À l’approche de la saison des chantiers de construction, le syndicat des ingénieurs de la Ville de Montréal amorcera une grève illimitée dès le 17 mai. La grève des membres du Syndicat professionnel des scientifiques à pratique exclusive de Montréal (SPSPEM), qui assurent notamment la surveillance et le contrôle de qualité des chantiers de la Ville, pourrait avoir pour effet de mettre ces chantiers sur pause. « On va bloquer ces chantiers, on va être présents, assure le président, André Émond. Nos membres sont toutefois navrés de l’impact que ça aura Sans convention 6 Le syndicat entame sa sixième année sans convention collective. Il déplore des demandes de réduction de salaire « déraisonnables » de l’employeur. sur la circulation. Nos ingénieurs aimeraient bien mieux faire fonctionner ces chantiers que faire du piquetage. » Les 440 membres du SPSPEM, qui représente les 410 ingénieurs de la Ville ainsi que les arpenteurs-géomètres, les chimistes et les médecins vétérinaires à l’emploi de la Ville, avaient voté à 92% pour le renouvellement d’un mandat de grève au début du mois d’avril. Commission sur le racisme Un appui de Ferrandez Projet Montréal réclame la création d’une commission sur le racisme systémique, appuyant ainsi une proposition formulée par des organismes de Montréal-Nord et soutenue par près de 130 citoyens, dont de nombreuses personnalités influentes. Luc Ferrandez (photo), le chef du parti d’opposition, appuie les signataires d’une lettre ouverte sommant le gouvernement Couillard de mettre en place une telle commission. Un appel déjà lancé le 20 avril par les organismes Montréal-Noir à la suite du décès de Jean-Pierre Bony, abattu lors d’une intervention policière dans Montréal-Nord. TC MEDIA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :