Métro Montréal n°2015-12-24 jeudi
Métro Montréal n°2015-12-24 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-12-24 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : la vie à 4 pieds de hauteur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
1599 99 Du 24 décembre 2015 au 7 janvier 2016 GRATUIT POIGNÉE D’ALIMENTATION MB-D14 ET PILE EN-EL15 Valeur de 480 $ 99 Rég. 2099 99 ÉPARGNEZ D610 Boîtier 500 $ Bogue Photo (Hawkesbury) 613 632-2382/boguephoto.zoneimage.ca Camtec Photo (Montréal) 514 875-5110/camtecphoto.com Centre Japonais de la Photo (Chicoutimi) 418 543-0490/centrejaponais.qc.ca Côté Caméra (Châteauguay) 450 691-8533/cotecamera.com Capteur format FX 24,3 MP Prise de vue en continu 6 ips Vidéo HD 1080p à 30/25/24p AF-S 40mm Micro f/2.8G Objectif macro compact Excellent pour le travail de copie Ratio de 1:1 Rég. 299 99 ÉPARGNEZ 60 $ D3300/18-55mm VR II + 55-200mm VR II 579 99 Rég. 769 99 ÉPARGNEZ 190 $ 239 99 AF-S FX 85mm f/1.8G Objectif rapide et compact Excellent pour le portrait Fonctionnement rapide du système AF 489 99 Rég. 579 99 ÉPARGNEZ 90 $ AF-S FX 24-70mm f/2.8G ED Ouverture fixe et rapide de f/2.8 Autofocus silencieux ‘’SWM » 1929 99 Rég. 2199 99 ÉPARGNEZ 270 $ GRATUIT CARTE 16 GO, SAC ET CONTRÔLEÀ DISTANCE ML-L3 Valeur de 58 $ Revêtement antireflet (nanocristal) 350 $ DISPONIBLE CHEZ LES DÉTAILLANTS PARTICIPANTS Photo CDM (St-Jérôme) 450 432-3030/photocdm.com Photo Gariépy (Sorel-Tracy) 450 742-0907/photogariepy.com Galerie de la photo (Alma) 418 668-2471/galeriedelaphoto.com Golden Image (Bathurst) 506 548-0088/golden-image.zoneimage.ca Lord Photo (St-Jean-sur-Richelieu) 450 348-7569/lordphoto.ca Photo J (Joliette) 450 759-6956/photoj.ca Photo Michel Fortin (Rouyn-Noranda) 819 762-6761/photomichelfortin.com Prac Photo (Beloeil) 450 464-3662/prac.ca D5300/18-55mm VR II + 55-300mm VR Capteur CMOS 24,2 MP Écran ACL orientable de 3,2 » ISO 100-12800 extensible jusqu’à 25600 899 99 Rég. 1149 99 ÉPARGNEZ 250 $ 244949 99 Rég. 2799 99 ÉPARGNEZ GRATUIT CARTE 64 GO, SAC ET CONTRÔLEÀ DISTANCE ML-L3 Valeur de 90 $ AF-S FX 70-200mm f/2.8G ED VR II Technologies AF-S « Silent Wave Motor » Réduction de vibration (VR) Idéal pour la photographie animale ou le portrait Zone Image Estrie (Sherbrooke) 819 565-0000/zoneimageestrie.com Zone Image Valleyfield 450 373-2777/zoneimagevalleyfield.ca Zone Image Val d’Or 819 825-2300/zoneimagevaldor.com Zone 5 Photo et Leclerc Caméra (Québec) 418 650-4445 et 418 621-0142/zone5photo.ca
Les cols bleus demandaient de faire cesser les suspensions jusqu’à ce que la Ville communique un échéancier « qui respecte les services »./ARCHIVES TC MEDIA La CRT rejette la requête des cols bleus Montréal. La Commission des relations du travail (CRT) a rejeté hier la requête du Syndicat des cols bleus, qui souhaitait faire cesser temporairement des suspensions imposées à 2 000 cols bleus. LAURENCE HOUDE-ROY laurence.houde-roy @journalmetro.com Selon la décision de la CRT, la Ville utilise son droit de gérance en imposant des suspensions. Les parties s’étaient rencontrées hier matin pour une audience qui a duré Pression sur les services psychiatriques Selon des intervenants en santé mentale, il manque de liens entre les ressources d’aide./MÉTRO moins de deux heures. Le syndicat contestait les suspensions qui ont été imposées par la Ville de Montréal après que 2 000 cols bleus se furent présentés à une assemblée syndicale le 8 décembre pendant les heures normales de travail. Puisque la convention collective des cols bleus est en vigueur jusqu’en 2017, le rassemblement avait été déclaré illégal. Montréal a donc imposé des suspensions de cinq jours sans solde aux syndiqués qui étaient présents au rassemblement et de deux mois sans solde aux dirigeants syndicaux. Les avocats du syndicat avaient fait valoir hier matin devant un commissaire de la CRT que le tiers des sanctions, qui a déjà été imposé, avait « vraisemblablement » privé les citoyens de l’intégralité des ROXANE LÉOUZON roxane.leouzon@journalmetro.com L’histoire de Danielle Paquette- Harvey est loin d’être unique, selon divers organismes et intervenants en santé mentale (voir une). Le cas de cette mère renvoyée chez elle de façon trop précoce et sans suivi n’étonne pas Nicole Turenne, directrice de Relax Action, un organisme du quartier Ahuntsic qui offre une aide à domicile aux patients avec des Suspensions 28 Dans l’arrondissement du Sud-Ouest, 28 cols bleus de la section voirie étaient suspendus jeudi dernier sur les 52 qui sont normalement en service de jour. troubles mentaux. « Quand on connaît la personne, on appelle parfois à l’hôpital et on insiste pour qu’elle soit gardée plus longtemps », a souligné M me Turenne. « Trop de monde passe par l’urgence. Les médecins gardent les cas les plus désorganisés et renvoient les gens dans la communauté dès qu’ils semblent un peu mieux », a pour sa part commenté Daniel Latulippe, directeur général intérimaire du Réseau alternatif et communautaire des organismes en santé mentale services auxquels ils ont droit. Ils ont rapporté que jeudi dernier, près de 50% des cols bleus dans certains arrondissements étaient suspendus. Le syndicat a expliqué que normalement, on accepte seulement qu’il y ait de 20% à 25% des employés cols bleus en vacances le même jour. Les avocats du syndicat ont affirmé qu’il pouvait y avoir préjudice aux citoyens, qui ne peuvent recevoir l’intégralité des services auxquels ils ont droit. Dans un communiqué expliquant sa décision, la CRT a affirmé qu’elle « doit avoir la preuve que ces actions concertées portent préjudice ou sont vraisemblablement susceptibles de causer préjudice à la population en la privant d’un service auquel elle a droit ». Selon la CRT, « la preuve ne démontre aucune action concertée de la part de la Ville avec qui que ce soit. » La CRT a ainsi donné raison à l’employeur, la Ville de Montréal, dont les avocats affirmaient qu’il n’y avait pas de preuve de préjudice direct pour les citoyens. Plus tôt hier, ils ont insisté sur le fait que le syndicat n’avait pas montré « d’exemple de rues non déblayées, de bris d’aqueduc non réparés ou de rues mal nettoyées ». Problème « Le problème des services psychiatriques hospitaliers est que la pression est forte pour sortir les gens. » Daniel Latulippe, directeur général intérimaire au RACOR Fédération de la santé L’entente entre le Front commun et Québec refusée Insatisfaite des offres de Québec, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) a recommandé à ses membres de rejeter l’entente de principe intervenue entre le Front commun syndical et le gouvernement la semaine dernière, dans le cadre des négociations du secteur public. Et cela, même si le Front commun – dont la FSSS fait partie – a recommandé d’accepter les offres. Les 600 délégués de la FSSS-CSN ont pris cette décision hier alors qu’ils étaient réunis en conseil de négociation. LA PRESSE CANADIENNE Hôpitaux 3 Compressions au CUSM Seulement huit mois après son ouverture, le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) doit composer avec des compressions, selon ce qu’a appris le quotidien The Gazette. En raison d’une directive du gouvernement québécois, le CUSM jongle avec des scénarios combinant des fermetures de lits et des compressions de personnel au sein même du superhôpital (site Glen dans Notre-Damede-Grâce), mais aussi à l’Hôpital général de Montréal, à celui de Lachine, et à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal. On ignore encore le nombre de lits en moins que comptera le CUSM. LA PRESSE CANADIENNE de l’île de Montréal (RACOR). Par ailleurs, quand une personne ayant un problème de santé mentale obtient son congé de l’hôpital, il est nécessaire de faire le lien avec les services disponibles dans la communauté, pour s’assurer qu’elle sera prise en charge. « Ce lien ne se fait pas toujours. On essaie depuis plusieurs années de travailler aux partenariats avec les intervenants des hôpitaux pour faciliter la transition. Mais avec la réorganisation dans le réseau, ces partenariats sont plutôt morts », estime M me Turenne. De son côté, M. Latulippe estime que la fluidité entre les différentes composantes du réseau n’est pas atteinte, mais que les choses évoluent. ACTUALITÉ Temps des Fêtes Métro revient lundi Ne manquez pas l’édition spéciale Rétrospective 2015 de Métro, le lundi 28 décembre ! Vous y trouverez nos traditionnels prix Métro d’or, qui soulignent les moments forts de l’année, nos entrevues avec diverses personnalités marquantes de 2015 en plus de nos coups de cœur et coups de gueule de l’année. Le journal régulier sera de retour le lundi 4 janvier 2016. Toute l’équipe de Métro vous souhaite un joyeux temps des Fêtes ! MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :