Métro Montréal n°2015-07-28 mardi
Métro Montréal n°2015-07-28 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-07-28 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : une nouvelle école primaire à Verdun en 2017.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Ouvrez un compte avec opérations illimitées. Changez pour la TD et recevez GRATUITEMENT la dernière tablette Samsung Tab A 8 po 1. Pour une durée limitée, ouvrez un compte tout compris ou illimité et recevez GRATUITEMENT la dernière tablette Samsung Tab A 8 po 1. Profitez dès aujourd’hui de services bancaires confortables. Passez en succursale ou visitez tdcanadatrust.com/changer Des services bancaires confortables. 1 L’offre est valable jusqu’au 31 juillet 2015, mais elle peut être modifiée, prolongée ou retirée en tout temps, sans préavis. Des conditions s’appliquent. Venez nous voir pour en savoir plus. Samsung et Samsung Galaxy Tab sont des marques de commerce enregistrées de Samsung Electronics Co., Ltd., utilisées avec permission. Images d’écran simulées. Le produit peut différer de l’image. MD Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion.
03 De nouveaux critères pour les voitures en libre-service Transport. Les critères techniques que devront respecter les entreprises d’autos électriques en libre-service à Montréal pourraient évoluer, clame la Ville, qui nie vouloir favoriser l’entreprise française Bolloré. MATHIAS MARCHAL mathias.marchal@journalmetro.com Vignettes Pour mettre en place le réseau de voitures en libre-service, la Ville devra rapatrier la responsabilité de l’émission des vignettes universelles de stationnement, qui est actuellement une compétence d’arrondissement. pourrait édicter les critères permettant aux entreprises intéressées d’obtenir les vignettes pour garer les autos dans presque tous les secteurs non tarifés de l’île. Dans l’appel d’intérêt international présenté il y a trois semaines, la Ville indiquait que le modèle privilégié impliquait des véhicules ayant une autonomie de 150 km l’été, disposant de quatre places et proposant un système compatible avec la carte OPUS. Or, l’entreprise car2go, déjà présente sur le marché, ne répond à aucune de ces conditions et ne propose pas de Smart électriques à Montréal parmi ses voitures. Elle a d’ailleurs embauché un lobbyiste la semaine dernière pour tenter de faire plier la ville. En conférence de presse hier, le responsable des transports Aref Salem, a précisé que « ces critères servaient de base aux discussions et que ça pourrait évoluer ». L’élu indique néanmoins que l’autonomie des batteries demandée a été évaluée pour permettre à tous les résidants, dont ceux du bout de l’île, de pouvoir bénéficier du service. L’utilisation du véhicule grâce à un téléphone mobile pourrait aussi remplacer l’utilisation de la carte OPUS. L’opposition officielle continue de son côté à clamer que le maire Denis Coderre tente de favoriser l’entreprise française Bolloré, qui est derrière le Bluecar. « Les critères établis éliminent les autos des deux tiers de fabricants, a déclaré l’élu de Projet Montréal Guillaume Lavoie. Le Bluecar est en cours d’homologation par Transports Canada et ne satisfait donc pas pour l’instant aux critères énoncés par la Ville. La mise en place du futur réseau débutera avec l’implantation de 500 véhicules électriques en 2016 et 2017 et de 500 autres en 2018 et 2019. La ville-centre piloterait en parallèle l’installation de bornes de recharge accessibles à tous. Rivière-des-Prairies. Plus d’un mois de retard pour un feu de circulation « Feux en service 22-06-15 » : c’est ce qu’annoncent des panneaux jaunes placés à une intersection de Rivière-des-Prairies. Or, plus d’un mois plus tard, ce sont toujours des arrêts obligatoires qui s’y trouvent. Les écriteaux erronés, eux, sont toujours en place. Les employés chargés de la mise ont actuellement une charge de travail « très élevée », selon l’arrondissement de Rivière-des-Prairies– Pointe-aux-Trembles. JEAN-MARC GILBERT/TC MEDIA ARR ET Les feux sont situés à l’intersection du boulevard Maurice-Duplessis et de l’avenue Pierre-Baillargeon./JEAN-MARC GILBERT/TC MEDIA « Si le maire Coderre croyait vraiment à l’autopartage, il aurait autorisé les véhicules en libre-service [AutoMobile et car2go] au centre-ville », a clamé l’élu de Projet Montréal Guillaume Lavoie./GETTY Montréal Un cycliste frappé par la foudre Un homme de 32 ans se trouvait dans un état critique hier soir après avoir été frappé par la foudre alors qu’il se déplaçait en vélo à Montréal. Urgences-santé a indiqué à plusieurs médias que l’incident serait survenu à l’intersection de l’avenue Jeanne-D’Arc et du boulevard Saint-Joseph Est vers 18h. Des témoins auraient rapporté avoir vu l’homme être frappé par la foudre sur le côté de la tête. Les ambulanciers l’ont trouvé inconscient, mais l’ont réanimé avant de le transporter à l’hôpital. MÉTRO SPVM. Un sergentdétective coupable de conduite dérogatoire Le sergent-détective du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) Daniel Thiffault a été reconnu coupable par le Comité de déontologie policière d’avoir intimidé une dame et de lui avoir manqué de respect. Les faits remontent à 2012, alors que le sergent-détective enquêtait sur une histoire de voies de fait contre deux policiers. L’enquêteur avait convoqué la dame en question au poste de quartier 21 et lui avait proposé de présenter des excuses à deux policiers, en échange de quoi, ils abandonneraient les plaintes à Intimidation « Non seulement les propos du policier étaient irrespectueux, ils étaient également intimidants. » Extrait de la décision son endroit. Le Comité a indiqué qu’un agent n’a pas de « pouvoir discrétionnaire » lorsqu’il y a eu une infraction au Code criminel, et ne peut pas promettre de retirer une infraction ou menacer de ne pas la retirer. JEFF YATES Élections fédérales Lebel prévoit une longue campagne Le ministre conservateur Denis Lebel souhaite une longue campagne électorale fédérale. En point de presse, M. Lebel n’a pas écarté la possibilité d’un déclenchement hâtif de la campagne afin d’éviter certains problèmes survenus en 2011. « La dernière campagne fédérale au Québec ne nous a peut-être pas laissé le temps de tout dire ce que M. Layton avait à offrir », a-t-il dit au sujet de la montée fulgurante du Nouveau Parti démocratique (NPD) dirigé par feu Jack Layton. Le ministre de l’Infrastructure était de passage à Québec, hier, pour annoncer la prolongation d’une entente Canada-Québec sur le logement social comprenant un investissement conjoint de 577 M$ sur cinq ans. LA PRESSE CANADIENNE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :