Métro Montréal n°2015-02-23 lundi
Métro Montréal n°2015-02-23 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-02-23 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : un ex-étudiant poursuit le Cégep et son association.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
UNE OFFRE QUI RÉCHAUFFE OBTENEZ 100$ 1 DE RABAIS INSTANTANÉ SUR LES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS SAMSUNG GALAXY NOTE 4 ET SAMSUNG GALAXY S5 LORS DE LA MISE EN SERVICE D’UN FORFAIT PARTAGEZ TOUT MC. MAGASINS PARTICIPANTS MONTRÉAL PLAZA ALEXIS-NIHON 514 865-9949 1500, Atwater, #Gk-05 ATWATER PLACE BOURASSA 6000, boul. Henri-Bourassa E. 514 324-3180 9012, boul. l’Acadie 514 387-9999 7166, St-Laurent 514 262-6666 DE CASTELNAU WESTMOUNT 1, Westmount Square, CK-01 514 933-8000 ATWATER SAINT-LAURENT 2100, boul. Marcel-Laurin 514 856-1884 959, boul. Décarie 514 419-6622 POINTE-CLAIRE 950, boul. St. Jean, #5 514 426-9999 VAUDREUIL-DORION 64, boul. Harwood, #101 450 424-7082 POINTE-AUX-TREMBLES CARREFOUR DE LA POINTE 12675, Sherbrooke Est 514 642-6334 DELSON 28d, Marie-Victorin 450 444-2100 LAVAL CENTRE LAVAL 1600, boul. Le Corbusier 450 978-1081 1807, boul. St-Martin Ouest 450 682-2640 MONTMORENCY 1273, boul. Curé-Labelle 450 680-1234 TERREBONNE 1270, boul. Moody 450 964-1964 ROSEMÈRE 135, boul. Curé-Labelle 450 419-7630 JOLIETTE 517, St-Charles Borromée N. 450 755-5000 HULL 442, boul. St-Joseph 819 776-4377 GATINEAU 360, boul. Maloney O. 819 663-8580 L’offre prend fin le 8 mars 2015 et peut être modifiée sans préavis. Des frais de récupération des économies réalisées sur l’appareil et (ou) des frais d’annulation de service (le cas échéant) s’appliquent conformément à votre entente de service. Le solde de votre FLEXIbalance correspond à la somme des frais de récupération des économies réalisées sur l’appareil et des frais de récupération des économies additionnelles réalisées sur l’appareil. Des frais de connexion de 20 $ par ligne sont également exigibles (sur la première facture ; ils s’appliquent uniquement à une nouvelle ligne/un nouvel appareil) afin que le service soit activé sur le réseau de Rogers. Des frais mensuels exigés par le gouvernement pour le service d’urgence 9-1-1 peuvent s’appliquer : 0,62 $ en Saskatchewan, 0,40 $ au Québec, 0,43 $ en Nouvelle-Écosse, 0,53 $ au Nouveau-Brunswick, 0,70 $ à l’Île-du-Prince-Édouard et 0,44 $ en Alberta (à compter du 1er février 2014). Toutefois, il n’y a aucuns frais de temps d’antenne pour les appels au 9-1-1 à partir d’un appareil sans fil de Rogers. 1 Offre en vigueur uniquement dans les magasins Planète Mobile participants. L’offre comprend un rabais instantané de 100$. Dans le cadre d’un nouvel abonnement de deux ans à un forfait Partagez tout assorti de frais de service mensuels d’au moins 75 $. L’offre prend fin le 8/03/2015. MC Rogers et les noms et logos associés sont des marques de commerce, ou utilisées sous licence, de Rogers Communications inc. ou d’une société de son groupe. 2015
L’open data pour améliorer le transport et la sécurité Technologie. La Ville présentera en mars une nouvelle stratégie de libération de données municipales (open data) pour stimuler la création d’applications informatiques facilitant le transport, la sécurité publique et la supervision des contrats. MATHIAS MARCHAL mathias.marchal@journalmetro.com Dans la foulée de la Journée internationale des données ouvertes, qui avait lieu samedi, l’élu responsable de la ville intelligente, Harout Chitilian, a présenté à Métro les grandes lignes et certains aspects particuliers de la future stratégie open data de la ville qui date de 2011. En libérant publiquement des données municipales, l’administration Coderre veut ainsi favoriser la transparence et le déploiement d’une information plus pointue. Par exemple, dans le domaine de la sécurité publique, la Ville relâchera des données permettant à des développeurs informatiques ou à des chercheurs de créer une cartographie des accidents de la route, des incendies ou même des infractions. « On veut aussi faire un pas important dans le domaine du transport. Ça prend un leadership pour que les acteurs du transport mettent en commun leurs données dans des formats similaires pour qu’elles La Ville souhaite notamment favoriser la création d’une application donnant en temps réel (bouchons et entraves compris) le temps de parcours d’un point A à un point B selon le mode de transport./ARCHIVES MÉTRO soient compilées ensemble », a déclaré Harout Chitilian. Grâce aux données de l’achalandage des artères, à celles de la localisation des bus en temps réel (projet iBus de la STM), des données de Bixi, de l’AMT et même de Stationnement Montréal, la Ville souhaite favoriser la création d’une application donnant en temps réel (bouchons et entraves compris) le temps de parcours d’un point A à un point B selon le mode de transport. Bref, du Google Maps ou Google Waze dopé aux hormones ! Plus techniquement, la Ville veut aussi développer des API simplifiant le travail des développeurs. « Avec les données en temps réel comme celles du transport, par exemple, ce sont des gigaoctets de données qui rentrent. On veut créer un système qui facilite leur nettoyage et leur utilisation », indique M. Chitilian. Du côté de la gouvernance des données ouvertes, la Ville veut créer un meilleur suivi des suggestions déjà faites par des élus ou des citoyens. L’élu de Projet Montréal Sylvain Ouellet signalait ainsi 03 Soumissionnaires 13 Pas moins de 13 entreprises ont soumissionné en janvier pour remporter le contrat de création d’un outil de visua lisation des contrats. C’est Nord Ouvert et FFunction qui l’ont remporté. récemment qu’il avait déposé une quarantaine de requêtes d’ouverture qui étaient restées lettre morte. « En tant qu’élu, les données ouvertes facilitent mon travail de vérification et de proposition. J’y ai recours au moins une fois par semaine. Libérer des données publiques, ça devrait être la norme, pas l’exception », souligne M. Ouellet, qui ajoute que la Ville doit être plus proactive. M. Chitilian est resté plus évasif quant à la divulgation détaillée de l’agenda du maire, comme cela se fait à Calgary. Le maire Coderre s’est récemment fait taper sur les doigts par le Commissaire au lobbyisme pour avoir rencontré en France le président de l’entreprise d’autos électriques en libre-service derrière Autolib, alors qu’il bloque l’installation de ce service au centre-ville à deux entreprises déjà présentes sur le territoire : Auto- Mobile et Car2go. Quant à cartographier les logements insalubres (comme à Vancouver) ou les commerces épinglés pour manque d’hygiène, l’idée se heurterait à la réglementation provinciale. « Ce n’est pas facile de rendre les données ouvertes. Chaque domaine a ses particularités techniques ou légales », conclut M. Chitilian, qui présentera sa stratégie d’ici la fin mars. Bloc québécois Denis Trudel candidat Le comédien Denis Trudel a été choisi dimanche comme candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Longueuil–Saint-Hubert en vue des prochaines élections fédérales, qui devraient se tenir en octobre. Défenseur de la langue française, M. Trudel est porte-parole du Mouvement Montréal Français depuis plusieurs années. Il a fait partie de la distribution de nombreux films québécois, dont Octobre, 15 février 1839 etC.R.A.Z.Y. LA PRESSE CANADIENNE *, * Ne s’applique pas aux autres boissons McCafé, aux Trios ni aux produits du Menu McValeur MD. Limite d’un café par client/e, par visite. Dans les restaurants McDonald’s du Canada participants 2015, McDonald’s



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :