Métro Montréal n°2014-12-04 jeudi
Métro Montréal n°2014-12-04 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-12-04 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : un plastique toxique utilisé dans les hôpitaux du Québec.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
umprix lesfêtes Votre destination-cadeau E RIER BEAUTÉ pour m i vernis à ongles CALEND 1 24 min top tendance ST ATI ON BEAUTÉ 2 Pratique miroir portatif avec lumières DEL PALETTE DEMAQUILLAGE 3 80 teintes éclatantes pour toutet occasion ! VIC HY 4 PUR ETÉ THERMALE Nettoyants et démaquillants pour peaux sensibles OSCAR DE LA RENTA 5 Pour elle Eau de toilette Vapo, 30 ml CABOTINE DE GRÈS 6 Coffret deux produits Pour elle Eau de toilette Vapo, 100 ml Lotion corps, 200 ml RALPH LAUREN 7 POLO RED Pour lui Eau de toilette Vapo, 30 ml RALPH LAUREN 8 MIDNIGHT ROMANCE Pour elle Eau de parfum Vapo, 30 ml LACOSTE 9 JOY OF PINK Pour elle Eau de toilette Vapo, 50 ml PUMA 10 URB AN MOTION Pour elle et lui Eau de toilette Vapo, 60 ml MK0031817_2_EVumprix NOUVEAU ! EXCLUSIF NOUVEAU ! EXCLUSIF [7 29 99 [2 [1 [3 34 99 34 99 [8 Prix en vigueur du 4 au 10 déc embre 2014. Produits offerts dans les succursales cur s Uniprix participantes seulement. Ces offres spéciales sont valides au comptoir seulement et jusqu’à épuisement des sst stocks. Les sd descriptions prévalent sur les illustrations en tout temps et les prix annoncés n’incluent pas les taxes. Nous nous réservons le edr droit de limiter les quantitéés de certains produits à 3 par client. CH. Du 4 au 7 décembre 2014 Obtenez CH. CH. 29 99 10 $ une carte-cadeau Uniprix de CH. [4 12 99 CH. EXCLUSIF [5 [6 29 99 CH. [9 [10 39 99 carte-cadeau (§) CH. 24 99 29 99 CH. CH. 29 99 * Cette offre ne peut être jumelée à aucune autre offre promotionnelle. Montant avant taxes. À l’exception des médicaments d’ordonnance et en vente libre distribués exclusivement par un pharmacien, l’achat de cartes-cadeaux, billets de loterie, titres de transport, billets Admission ainsi que les achats au comptoir postal et au comptoir Sears. CH. p ar tranche d’achat de 50 $ de produits admissibles*
Les autorités ont trop tardé lors du grabuge au conseil Montréal. Le sérieux de la manifestation du 18 août dernier à l’hôtel de ville a été « sous-estimé », et les prises de décision des hauts officiers ont tardé, révèle le rapport de la police rendu public hier. LAURENCE HOUDE-ROY laurence.houde-roy @journalmetro.com Des solutions de rechange au plastique toxique Plusieurs établissements de santé dans le monde ont banni les objets de plastique contenant des produits chimiques nocifs./MÉTRO ROXANE LÉOUZON roxane.leouzon@journalmetro.com Sanctionnés 8 Huit employés du SPVM ont été sanctionnés après l’enquête disciplinaire qui a suivi les événements, dont quatre cadres et quatre employés syndiqués. Dans ce rapport, déposé hier à la Commission de la sécurité publique, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) retrace le fil des événements de cette manifestation qui a tourné au vinaigre et met en relief, entre autres, « une absence de décisions opérationnelles terrain ». Le 18 août en fin de journée, des centaines d’employés municipaux, en rogne contre le projet de loi 3, ont fait irruption dans l’hôtel de ville de Montréal pendant la pause du conseil municipal. Dans les journées qui ont précédé, le SPVM avait évalué que l’événement « représentait un risque faible ». Ce n’est que le jour même, après avoir reçu des informations supplémentaires, que le commandement des actions a été confié au Centre de commandement et de traitement de l’information (CCTI). Lorsque les manifestants tentent d’entrer à l’intérieur de l’hôtel de ville après un rassemblement sur la place publique, les agents sur le terrain proposent au CCTI de poster plus de policiers à l’intérieur. Le CCTI refuse « afin d’éviter d’envenimer la situation », indique le rapport. Quelques minutes plus tard, les agents de terrain estiment que trop de manifestants sont entrés et demandent de l’aide, mais le CCTI ne revient pas sur sa décision. Ce n’est qu’à 18 h 51, lorsqu’on dit de fermer les portes de la salle du conseil, qui a été envahie par les manifestants, que le CCTI décide d’envoyer plus de policiers à l’intérieur. Dix minutes plus tard, les agents obtiennent l’ordre de procéder à des arrestations si nécessaire. Mais « à ce moment, les manifestants sont déjà tous en train de ressortir », indique le rapport. Les élus de la Ville de Montréal ne commenteront ce rapport que la semaine prochaine. Il existe des solutions de rechange aux dispositifs médicaux en plastique contenant des phtalates, qui comporteraient des risques pour la santé. Une longue liste de tubes, masques, sacs, gants et autres dispositifs médicaux sans phtalates est recensée par la Health Care Without Harm, une coalition internationale d’hôpitaux, de systèmes de santé, de professionnels et d’autres acteurs du milieu de la santé. Plusieurs établissements partout dans le monde ont d’ailleurs adopté des politiques pour bannir ces produits chimiques de leurs murs, comme l’Association hospitalière de Vienne, en Autriche. Pour l’instant, l’Institut national de santé publique du Québec ne formule pas de recommandation en ce sens, pas plus que l’Agence de la santé et des services sociaux de Mont réal. C’est toutefois une préoccupation des établissements de santé, selon Sigma Santé, l’organisme responsable des processus d’appels d’offres pour l’approvisionnement des hôpitaux de Montréal. François C1 C1G7 Vêtements d'importation pour dames Jusqu'à O d'escompte k J O sur des marques reconnues FERMETURE DE SAISON. TOUT DOIT ETRE VENDU ! ARGENT COMPTANT L l:0 Dans son rapport sur le grabuge du 18 août, le SPVM reconnaît qu’il a mal évalué l’ampleur de la situation, mais il n’était pas de connivence avec les manifestants, dit-il./ARCHIVES MÉTRO Pour la population « Les établissements de santé soignent la population, et c’est la moindre des choses qu’ils n’apportent pas d’élément négatif à sa santé. » Farid El Hadj Moussa, conseiller en environnement Lemoyne, directeur général de Sigma Santé, assure que la présence de DEHP est un critère d’exclusion de certains articles de leur approvisionnement. Il 03 n’a toutefois pas été en mesure de spécifier de quels articles il s’agit. Il est difficile pour les malades de savoir s’ils sont en contact avec des phtalates à l’hôpital, puisque les hôpitaux mont réalais ne font pas nécessairement l’inventaire des dispositifs qui en contiennent. En 2015, l’Hôpital Jean-Talon compte répertorier les produits qui contiennent des substances nocives pour la santé, dont le DEHP, dans l’objectif de les éliminer subséquemment. L’hôpital aurait aussi opté pour des tubulures sans DEHP depuis 18 mois. Poursuite en diffamation Entente hors cour Le blogueur Gab Roy et la comédienne Mariloup Wolfe ont mis fin à leur bataille judi - ciaire hier grâce à une entente hors cour. La poursuite en diffamation intentée en début d’année par Mariloup Wolfe concernait un billet publié sur le web dans lequel Gab Roy imaginait le viol de la comédienne. Le blogueur controversé devra maintenant effectuer 500 heures de travaux communautaires auprès d’organismes venant en aide aux femmes et ne pourra exprimer d’opinion sur l’internet pendant trois ans. MÉTRO jours seulement 5 décembre 10h à 19h & 6 décembre 9h à 15h 555 ChabaneÎ, 12 12,kage, Suite 1205



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 1Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 2-3Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 4-5Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 6-7Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 8-9Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 10-11Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 12-13Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 14-15Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 16-17Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 18-19Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 20-21Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 22-23Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 24-25Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 26-27Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 28-29Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 30-31Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 32-33Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 34-35Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 36-37Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 38-39Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 40-41Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 42-43Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 44-45Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 46-47Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 48-49Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 50-51Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 52-53Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 54-55Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 56-57Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 58-59Métro Montréal numéro 2014-12-04 jeudi Page 60