Métro Montréal n°2014-11-13 jeudi
Métro Montréal n°2014-11-13 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-11-13 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 43,4 Mo

  • Dans ce numéro : le projet iBus opérationnel en 2016.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
LE MONT-JACOB Fromagerie Blackburn LE BOCKÉ La Fromagerie Champêtre LE CHÈVRE NOIR VIEILLI Agropur PACIFIC ROCK La Fromagerie Alexis de Port-Neuf REBELLION 1837 Fromagerie Montebello LE CALUMET Fromagerie Bergeron ALFRED LE FERMIER Fromagerie La Station from age L’Ar tisan Oka 13,56 lb/100g ZACHARIE CLOUTIER Fromagerie Nouvelle France Émérite et Or Prix en vigueur du jeudi 13 au mercredi 19 novembre 2014 Obtenez à l’achat de 15 $ de fromages fins **Détails en circulaire POUR L'AMOUR DU GOÛT † Échange minimum de 20 000 points. Afin d’accumuler les points indiqués, vous devez dépenser un total de 100 $ en magasin avant les taxes applicables et après la déduction de tout bon-rabais, rabais ou échange de points Marques PC, en de une commerce seule transaction, de Loblaws inc. dans Loblaws les magasins inc. 2014. participants Tous droits réservés. (à l’exception des produits du tabac, de l’alcool, des médicaments sur ordonnance, des cartes-cadeaux, des cartes d’appel, des billets de loterie, de tous les services de tiers [services postaux, essence, nettoyeur à sec, etc.] et de tout autre produit sous réglementation provinciale). La disponibilité des produits peut différer d’un magasin à l’autre. Nous nous réservons le droit de limiter les quantités. Nous ne sommes pas dans l’obligati on d’accorder des points qui ont fait l’objet d’erreurs ou d’erreurs typographiques. p Offre en vigueur du jeudi 23 octobre au mercredi 29 octobre 2014.
03 L’industrie du taxi veut s’ajuster à UberX Transport. Taxi Diamond, un des gros joueurs de l’industrie du taxi, prend une série de mesures pour s’ajuster à l’arrivée d’UberX. Au premier chef, tous les chauffeurs de l’entreprise devront obligatoirement fournir à compter de janvier prochain une Attestation de vérification des antécédents judiciaires, fournie par la Sûreté du Québec. C’est semblable à ce que l’entreprise Uber demande de ses chauffeurs. De plus, toutes les voitures qui s’ajouteront à la flotte devront avoir moins de 3 ans, alors que la norme exigée par la Ville de Montréal est de moins de 5 ans et celle d’UberX est de moins de 10 ans. Diamond prévoit aussi investir dans les nouvelles technologies, notamment pour offrir le paiement par mobile, et est en négociation avec un concessionnaire en vue de faciliter pour ses chauffeurs l’accès à des véhicules hybrides. Le service de taxi citoyen UberX permet à des automobilistes d’offrir des courses au rabais dans leur voiture privée. Investissement 1 M$ La compagnie Diamond, qui regroupe plus de 1 100 voitures, annonce un investissement de plus de 1 M$ dans l’amélioration de ses services. « Uber bouscule l’industrie du taxi dans toutes les grandes villes du monde, et Montréal n’y échappe pas », peut-on lire dans un communiqué de Taxi Diamond. « Comme industrie, je pense que nous devons avoir le courage de nous questionner sur les raisons pour lesquelles Uber connaît un tel succès planétaire, affirme Dominique Roy, présidentdirecteur général de Taxi Diamond. Pourquoi tant de gens adhèrent-ils à ce service ? Il serait trop facile de nous cacher derrière l’injustice, même si c’en est une, pour justifier notre inaction. » M. Roy souhaite tout de même que les autorités municipale et provinciale sévissent contre Uber. Le service UberX, lancé fin octobre, a été vivement dénoncé par le maire de Montréal, Denis Coderre, qui considère qu’il constitue du « transport illégal ». LA PRESSE CANADIENNE/MÉTRO Taxi Diamond dit vouloir investir pour contrer l’engouement pour UberX./ARCHIVES MÉTRO Le logement social dans la mire de Ferrandez LAURENCE HOUDE-ROY laurence.houde-roy @journalmetro.com Luc Ferrandez, chef intérimaire de Projet Montréal/ARCHIVES MÉTRO Les élus de Projet Montréal préviennent l’administration Coderre  : ils voteront contre le Programme triennal d’immobilisations (PTI) qui doit être adopté aujourd’hui par les élus à l’hôtel de ville, à moins qu’une majorité de l’assemblée consente à adopter les amendements qu’ils proposent. La stratégie que propose le chef intérimaire de Projet Montréal, Luc Ferrandez, est de prendre la somme de 13,5 M$ déjà accordée pour 2017 au projet de raccordement du boulevard Cavendish, qu’il juge moins prioritaire, et de l’injecter plutôt dans le programme d’acquisition de terrains à des fins de logement social pour l’an 2017. M. Ferrandez estime que le montant d’1 M$ par année accordé entre 2015 et 2017 à ce programme dans le PTI n’est pas suffisant, et souhaite que la Ville soit plus « proactive » pour augmenter l’offre de logements. « Assurer l’accès de la population montréalaise à un logement est un enjeu prioritaire pour Montréal, pourtant le PTI Priorités Montréal a choisi de miser sur son réseau routier dans l’élaboration de son PTI 2015-2017 et compte rattraper son retard. au total près de 1,4 G$ entre 2015 et 2017 dans son réseau routier, soit une augmentation de plus de 465 M$ par rapport au PTI précédent. ne le reflète pas », estime-t-il. Après la présentation du PTI, à la fin octobre, Projet Montréal avait aussi critiqué le manque d’investissement en transport en commun dans ce document ainsi qu’une absence de « projets structurants ». Procès Magnotta. La Courronne mine le témoignage de la psychiatre La Couronne s’est appliquée hier à miner le témoignage de la psychiatre appelée à la barre par l’avocat de Luka Rocco Magnotta pour démontrer qu’il ne pouvait être tenu criminellement responsable du meurtre prémédité et du démembrement de Jun Lin en mai 2012. Selon le procureur Louis Bouthillier, la psychiatre Marie-Frédérique Allard, qui soutient que Magnotta souffre de schizophrénie et qu’il n’est pas responsable de ses actes, avait omis d’inclure plusieurs éléments d’information dans son rapport de 127 pages sur l’état mental de Magnotta. Par exemple, il a remarqué que la valise dans laquelle avait été placé le torse de la victime ne s’était pas retrouvée dans les notes de la psychiatre. Il a rappelé que Magnotta Psychologie « [Magnotta] a menti à un psychiatre pour ne pas aller à l’hôpital. Il aurait bien pu mentir pour éviter la prison. » M e Louis Bouthillier, procureur de la Courronne avait menti en 2011 et en 2012, quelques mois avant son crime, pour ne pas être hospitalisé. La Couronne a aussi relevé des divergences entre la version que Magnotta a donnée à la docteure Allard et celle qu’il a livrée à un autre psychiatre, qui doit aussi témoigner plus tard pour la défense. LA PRESSE CANADIENNE Déléguée à New York Dominique Poirier rapatriée La purge libérale se poursuit dans les délégations du Québec à l’étranger, avec le départ de Dominique Poirier, qui doit quitter ses fonctions à la tête de la Délégation générale du Québec à New York. Elle y aura été en poste moins d’un an. Son départ forcé s’inscrit dans une série de changements survenus au cours des derniers mois dans le réseau de représentation du Québec à l’étranger, que ce soit à Londres, Boston ou Mexico, où le gouvernement a placé des gens plus proches des libéraux. Le successeur de M me Poirier s’appelle Jean- Claude Lauzon. Il s’agit d’un chasseur de têtes, psychologue de formation, âgé de 65 ans. LA PRESSE CANADIENNE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :