Métro Montréal n°2014-11-10 lundi
Métro Montréal n°2014-11-10 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-11-10 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : les Catalans votent à 80% en faveur de l'indépendance.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
CONDOS 41/z SITUAS À VILLERAY AU COEUR DE MONTRÉAL PHASE I VENDU Â 75% PRÊT POUR OCCUPATION IMMÉD PHASE Il DISPONIBLE ÉTÉ 2015 - I. EVENEMEN` PORTES OUVERTES du 13 au 17 novembre 2014 PRIX RÉDUITS DE 10% Une économie réelle de 25 000$ ! GROUPE D'INCLUSIONS DE LUXE SANS FRAIS JUSQU'AU 20 NOVEMBRE + Nous payons pour vous la mise de fond de 13 500$- + Qualifiez-vous pour Accès Montréal, remise jusqu'â 5 000$ + Remboursement des droits de mutation + Édifice de qualité 100% neuf RBQ 2524-HB5s-34 S.- -01"40- - 209 900$ A 277 700$ txs incl. N Y4 9 I T/, 7 1 O14 L RRN.ORRnlLCB111 s f A 5 minutes du métro Jarry Près du marchè Jean-Talon Accès direct au Parc environnemental St-Michel Voisin de la SAO, Canadian Tire el Maxi accesBORDEAUX 514-729-5867 8150 rue de Bordeaux, Montréal H2E 2N6
Rassemblés contre la fin du tarif unique CPE. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté hier, à la place des Festivals, contre l’intention du gouvernement de mettre fin au tarif unique en garderie. LAURENCE HOUDE-ROY laurence.houde-roy @journalmetro.com « La démocratie, ça ne s’exerce pas juste le jour des élections, a déclaré Louis Senécal, président de l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE), qui a organisé la manifestation d’hier. J’espère que notre premier ministre va être à l’écoute de sa population et comprendre que la direction qu’il compte prendre n’est pas la bonne. » Le quotidien Le Devoir a rapporté la semaine dernière que le gouvernement du Québec souhaiterait moduler les frais de garde selon les revenus des parents. À partir du 1er avril, le tarif journalier passerait à 8 $ et des frais supplémentaires de 1 $ à 12 $ seraient imposés. La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, n’a pas voulu confirmer cette nouvelle grille tarifaire, mais le premier ministre, Philippe Couillard, a évoqué la fin du tarif unique des garderies pendant les débats à l’Assemblée nationale. Plusieurs parents, enfants et responsables de centres de la petite enfance (CPE) ont vivement exprimé leur opposition à cette mesure hier lors de ce rassemblement. De nombreux parents accompagnés de leurs enfants ont exprimé leurs inquiétudes face à la volonté du gouvernement Couillard de moduler les tarifs en garderie en fonction des revenus./YVES PROVENCHER/MÉTRO Pétition 29 000 Une pétition, parrainée par Mathieu Traversy, porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, est en ligne sur le site de l’Assemblée nationale pour réclamer la sauvegarde de la politique familiale au Québec. Elle comptait plus de 29 000 signataires au moment de mettre sous presse. « J’ai l’impression que cette mesure touchera principalement la classe moyenne, il n’y aura pas d’équité dans ce format », a affirmé à Métro Brigitte, une mère également éducatrice en CPE. « On avait atteint une certaine stabilité, mais avec toutes ces coupes, j’ai l’impression qu’on fait un bond en arrière », a poursuivi sa collègue Lucie. Les deux femmes sont inquiètes pour la conciliation travail-famille. « J’ai l’impression qu’on veut ramener les femmes au foyer », s’est exclamée Brigitte. « Il y a des gens, dans la classe moyenne, qui pourraient décider de ne pas faire un deuxième ou un troisième enfant », a pour sa part indiqué Marie-Claude, une autre mère rencontrée par Métro. Cette dernière estime que la modulation des tarifs ne devrait pas être une pratique en vigueur dans les services publics. « Je n’ai pas de problème à payer en fonction de mon salaire, mais ça doit passer par l’impôt qui, lui, finance le système social [de façon équitable] », a-t-elle précisé. AVEC MARIE-ÈVE SHAFFER Austérité 03 D’autres actions militantes à venir La grogne contre les mesures d’austérité du gouvernement Couillard ne diminue pas. Deux autres manifestations seront tenues le 29 novembre, à Montréal et Québec. La présidente du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN, Dominique Daigneault, affirme que d’autres « moyens d’action » sont en préparation pour sensibiliser la population, mais surtout pour faire fléchir le gouvernement. Elle précise que le Conseil central a adopté un plan d’action et de mobilisation, qui comprendra entre autres la tenue d’une journée de perturbations. LA PRESSE CANADIENNE Université de Sherbrooke Les chargés de cours pourraient débrayer À moins d’un développement majeur en conciliation, les chargés de cours de l’Université de Sherbrooke déclencheront un arrêt de travail illimité à compter de vendredi. Assumant la moitié des cours offerts à l’université, les 900 chargés de cours pourrait mettre en péril la session d’automne des étudiants en entamant une grève illimitée. En lançant un ultimatum, le Syndicat des chargés de cours, affilié à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), exige des gains majeurs à la table de négociation pour le renouvellement de la convention de travail de ses membres. LA PRESSE CANADIENNE Rue du Petit-Champlain La plus belle rue piétonne du Canada La rue du Petit-Champlain, à Québec, a été déclarée plus belle rue piétonne au Canada dans le cadre d’un concours organisé par l’Institut canadien des urbanistes. L’artère très fréquentée par les touristes a remporté à la fois le prix du jury et celui du public. Pas moins de 14 500 Canadiens ont voté pour l’un ou l’autre des 32 lieux qui étaient en lice. LA PRESSE CANADIENNE ONGLES épaissis et déformés ? La solution : le TRAITEMENT AU LASER www.drdupied AVANT APRÈS J



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :