Métro Montréal n°2014-07-29 mardi
Métro Montréal n°2014-07-29 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-07-29 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : bonne saison touristique en vue à Montréal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
journalmetro.com mardi 29 juillet 2014 10 Kiev intensifie se www.johnscottisubaru.com ROULEZ EN TOUTE CONFIANCE ! 7100 Boul. Métropolitain Est (514) 725-6777 2,9 Autom omatique Automatique VIN : 4S4BRGBC0B3417162 No d’inventaire : P10-335 Vin : JF2SHCBC3BH753747 No d’inventaire : P10-317 Subaru Outback 2.5l 2011 19 980$ 73 668 km Sièges électriques, chauffants, jantes 17po, groupe électrique complet, bluetooth mains-libres Subaru Forester X Convenience 2011 18 980$ 77 661 km Groupe électrique complet, Mags 16po, sièges chauffants, sièges électriques Automatique Manuelle VIN : JF2SH6DC1AH788705 No d’inventaire : P10-320 Vin : JF1GR8G68CL219651 No d’inventaire : CP10-304 Subaru Forester Limited 2010 18 980$ 82 738 km Groupe Limited, Cuir/Toit ouvrant panoramique, sièges chauffants, Mags Subaru Impreza WRX STI 2012 31 977$ 54 977 km Entretien complet au concessionnaire, freins neufs, Mags 18 pouces, différentiel ajustable, équipement complet Des policiers de la République populaire de Donetsk, autoproclamée par les insurgés prorusses, regardaient hier un tir de missiles sur Le Liberia prend des mesures drastiques pour freiner l’Ebola VIN : JF2SH6CC2AH795812 Aut omatiqique No d’inventaire : CP10-341 Subaru Forester Sport Tech 2010 18 980$ 59 855 km Toit ouvrant, GPS, groupe électrique complet, Mags 17 po VIN : JF1GV7F67CG013785 Man uel le No d’inventaire : CP10-338 Subaru Impreza WRX Limited 2012 26 980$ 39 199 km Ensemble Limited, intérieur en cuir, toit ouvrant, 265 HP turbo Le Liberia ne laissera que trois postes frontaliers ouverts, en plus de limiter les rassemblements publics et de placer en quarantaine les communautés durement touchées par l’épidémie de virus d’Ebola au pays, a annoncé la présidente Ellen Johnson Sirleaf tard dimanche soir, au terme de la première rencontre d’un groupe de travail dont la tâche est de freiner la propagation de la maladie. M me Sirleaf a annoncé que tous les postes frontaliers du pays seraient fermés, à l’exception de trois – soit Victimes 670 La fièvre Ebola a fait plus de 670 morts en Afrique de l’Ouest, ce qui fait de cette épidémie la plus meurtrière depuis que le virus a été découvert, en 1976. un qui relie le Liberia à la Sierra Leone, un qui le relie à la Guinée et un qui le relie à ces deux pays. L’aéroport international Roberts, près de Monrovia, et l’aéroport James Spriggs Payne, dans la capitale, demeureront ouverts. Des centres de dépistage seront installés dans ces aéroports et aux postes frontaliers ouverts, a dit M me Sirleaf. Des restrictions sévères ont été imposées aux manifestations, tandis que les restaurants et autres endroits publics devront présenter un film de cinq minutes sur l’Ebola. La présidente a enfin autorisé les forces de l’ordre à saisir des véhicules pour aider à la réponse de santé publique, et leur a ordonné de faire respecter les nouvelles règles. ASSOCIATED PRESS
11 s frappes à l’est Chakhtarsk. Des combats intenses faisaient rage hier autour du champ ukrainien où s’est abîmé un appareil du transporteur Malaysia Airlines, ce qui a de nouveau empêché les enquêteurs de se rendre sur place. La délégation internationale d’experts australiens et néerlandais s’est arrêtée hier à Chakhtarsk, une ville située à environ 30 km du champ où le Boeing 777 a été abattu. « Nous en avons assez d’être interrompus par des combats, alors même que nous nous sommes entendus sur un cessez-le-feu », a affirmé hier Alexander Hug, le directeur adjoint d’une équipe de l’Organisation pour le sécurité et la coopération en Europe. Le son de bombardements soutenus était toujours audible depuis Chakhtarsk hier, et plusieurs résidants ont choisi de fuir les combats. Le ministère ukrainien de la Défense a indiqué que des soldats sont entrés dans Chakhtarsk, mais des postes de contrôle à l’extrémité ouest de la ville étaient toujours aux mains des insurgés. Des combats se dérouleraient aussi à Bilan à la hausse Au moins 1 129 personnes ont été tuées entre la mi-avril, quand les combats ont éclaté, et le 26 juillet, a indiqué le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés hier. 3 442 blessés et de plus de 100 000 personnes chassées de chez elles. unies estimaient que les combats avaient fait 356 morts. Snizhne, directement au sud du site de l’écrasement, et dans d’autres villes de l’est du pays. L’Ukraine accuse les rebelles d’avoir altéré des éléments de preuve sur les lieux de la catastrophe pour tenter de camoufler leur rôle présumé dans cette affaire. Les séparatistes nient toute implication dans la destruction de l’appareil et la mort des 298 personnes qui se trouvaient à bord. Un responsable ukrainien a déclaré hier que les données des enregistreurs de bord de l’avion démontrent que le vol 17 a été détruit par une décompression explosive massive, après avoir été criblé d’éclats de métal. L’ONU a par ailleurs indiqué que la destruction de l’avion pourrait constituer un crime de guerre. ASSOCIATED PRESS Nouvelles sanctions occidentales un immeuble résidentiel de Chakhtarsk./AP Syrie 2 000 morts en deux semaines Plus de 2 000 Syriens – dont près de la moitié étaient des membres des forces progouvernementales – ont été tués en un peu plus de deux semaines en Syrie, marquant un des bilans les plus meurtriers en trois ans de guerre civile, a affirmé hier l’Observatoire syrien des droits de l’Homme basé à Londres. La montée en puissance du groupe intégriste État islamique, qui tente de consolider son territoire en Syrie, expliquerait ce bilan meurtrier. ASSOCIATED PRESS « Nous nous accordons sur l’importance d’imposer de nouvelles sanctions à la Russie [...] jusqu’à ce qu’elle cesse de déstabiliser l’Ukraine. » Antony J. Blinken, conseiller du président américain Barack Obama, confirmant la volonté de Paris, de Berlin, de Londres, de Rome et de Washington d’accroître la pression sur Moscou Kano. Une autre kamikaze nigériane se fait exploser Une femme s’est fait exploser dans une station d’essence dans le nord du Nigeria hier, tuant trois personnes dans cette troisième attaque-suicide perpétrée par une femme à Kano en deux jours, a indiqué la police. Dimanche, une adolescente de 15 ans s’est fait exploser près d’une université, sans faire de victimes. Cinq autres personnes ont été tuées dans une explosion dans une église le même jour, et une troisième bombe a été découverte près d’une mosquée. Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a accusé le Arrestations 3 Trois militants présumés du groupe Boko Haram ont été arrêtés après l’explosion dans l’église catholique Saint Charles hier. groupe intégriste Boko Haram d’être derrière les attentats. Même si les kamikazes féminines sont rares au Nigeria, les femmes jouent un rôle de plus en plus important dans le conflit depuis l’enlèvement de 200 adolescentes en avril. AP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :