Métro Montréal n°2014-05-06 mardi
Métro Montréal n°2014-05-06 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-05-06 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : les ambiances vaporeuses de Lana Del Rey au Centre Bell.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
•R6eervezd'lcl 23 h 59 heure de l'Est le 2 mol 2014. Voyagez d'ici le 5 octobre 2014. Le rabais ne s'applique poadu 16 au 19 mol, du ZT Juin au 1• Julllet, du 1•au 4 ao01etdu29ao01au1•sept.mbre2014. Porter peut exiger un aohatJusqu'à 21 jours à l'avance. Lea tllrifa les plu a b1111 aont an vigueur le11 mardi, marcradi et aamadi. les tarifa aont fonction da la disponibilité 9t pauvant na pu être diaponibla& pendant toute la période de voyage. Le rabais s'applique au tmif da basa sans frais ni tax&s. Deacr1ptlon dét11116& des tarifs pour tous les ltln6ndrea sur nyportar.com. Tar1ts Blier slmple en cluae Fixe au départ de la v111e. Les tartf& à destination de la v111e peuvent Mre dlfMrents. Nouvelles réservations seulement. L88 tarifa incluant la taxes goLN&mamantalaa et lm frai a obligataires, qui peLNSnt atteindre 150 S par aller simple B&lon la dmitimrtion. Les taxes étrangènaa'fluctuant salon la taux da change an vigueur. Las fnlia pour des sarviCH optionnala, tels quo les changements d'ldn6ralre, les bagages suppl6mentalres, la préselectlon de sl&ge ou d'outresdernandes sp6cloles, peuvent s'ajouter au montant total. Tarlhl non remboursables. Il est possible do changer d'ldnéralre moyennant de& frai• allant jusqu'à200 $par penionna et par trajet, plua 1oute difffirance de tarif. D'autre& conditions (comme des fnli• da 2.5 $ pour l'enregistrement d'un premier bagage et da 35 S pour un deuxième aur les vola à destination ou en provenance deo.-U., des frais de 20 $ pour l'enreglslrBment d'un deuxième bag1111e sur les vols ou Canada et des frala pour bagages axc6dentolres et/ou trop lourds) peuvent 6tre modlft6es sans préavls et no sont garanties qu'à 1'6mlaslon du billat. Pour an 1111VOir plu•, allazll 11yporter.cam. En caa da divergence entre le tarif de nm annonca et le tarif irtfiché sur natra site lntam&t au moment da la réservation, ca damier prévaudra.
03 Projet pilote pour réaménager la Plaza Urbanisme. L’arrondissement de Rosemont– La Petite-Patrie investira plus de 150 000 $ pour la mise sur pied d’un projet pilote de réaménage ment de la Plaza Saint-Hubert. LAURENCE HOUDE-ROY laurence.houde-roy@journalmetro.com L’administration a officiellement alloué cette somme au projet hier, lors du conseil d’arrondissement. La rue Saint-Hubert, de Bellechasse à Jean-Talon, sera ainsi transformée dès la mijuillet, après la vente trottoir, en un secteur plus convivial pour les piétons. L’artère n’offrira plus qu’une seule voie de circulation aux voitures. La voie de circulation est de la Plaza sera fermée et réservée à l’aménagement d’aires de repos et de terrasses. Du marquage au sol et des bollards délimiteront la chaussée et agrandiront la largeur des trottoirs, et des secteurs de débarcadère seront aménagés pour accommoder les commerçants et les consommateurs. « Ça diminuera le bruit, augmentera le sentiment de sécurité et bonifiera l’expérience commerciale », a exposé à Métro le maire de Rosemont, François Croteau. Le projet devrait s’étendre jusqu’à la fin de l’été, après quoi l’arrondissement et la Société de développement (SDC) de la Plaza Saint-Hubert décideront s’ils étendent la durée du projet. Toutefois, le directeur général de la SDC croit déjà que ce nouvel aménagement devrait être mis à l’épreuve « durant les quatre saisons ». Car le but de ce projet pilote La Plaza Saint-Hubert ne disposera plus que d’une voie de circulation automobile durant le projet pilote estival. Des bacs à fleurs, de la verdure, des tables et des chaises seront aménagés sur les aires de repos qui s’ajouteront dans le secteur. Les commerçants auront aussi la possibilité d’installer des terrasses devant leur immeuble./YVES PROVENCHER/MÉTRO Par amour pour la marquise Le toit qui protège les trottoirs de la rue Saint-Hubert ne sera pas touché par le réaménagement de la rue. est principalement de prouver à la ville centre que cet aménagement est profitable pour le secteur, et ce, avant la réalisation des travaux d’infrastructure souterrains qui doivent être faits d’ici 2015-2016. « Tant qu’à faire des travaux, aussi bien faire des travaux pour bonifier la Plaza Saint- Hubert a réalisé un sondage auprès de la clientèle, des commerçants et des propriétaires en 2012 sur le sujet. C’est le souhait de plus de 90% de la population », a indiqué Mike Parente, directeur général de la SDC, selon les résultats de ce sondage. Hubert. On est même prêt, comme arrondissement, à payer le projet pilote pour convaincre la Ville du bien-fondé d’un projet de réaménagement de la rue », a précisé M. Croteau. Le maire de Rosemont n’a surtout pas envie de voir se reproduire le scénario de la rue Saint-Laurent lors des travaux achevés en 2008. « On a ouvert la rue et on l’a refaite telle quelle. À quoi est-ce que ça a servi pour les commerçants, qui ont perdu des mois de revenus, de refaire la rue sans la bonifier ? » ajoute-t-il. Si ce projet pilote porte fruit, l’arrondissement et la SDC demanderont donc à l’administration du maire Coderre de réaménager de façon permanente la structure de la rue, après les travaux d’infrastructure qui exigeront d’ouvrir complètement l’asphalte. « C’est essentiel. Si on veut favoriser le commerce de proximité, il faut que l’expérience commerciale soit agréable. Sinon, aussi bien aller dans un centre d’achats », conclut le maire Croteau. Sécurité à la STM Coderre appuie les chauffeurs Le maire de Montréal, Denis Coderre, a appuyé hier la campagne du syndicat des chauffeurs d’autobus de la Société de transport de Mont réal (STM) en faveur d’une amélioration des mesures de sécurité dans les autobus. M. Coderre a d’ailleurs enfilé le chandail de la campagne des syndiqués au cours du Congrès du travail canadien qui se tient à Montréal. « [Le maire] appuie notre campagne, qui demande à la Chambre des communes d’amender le Code criminel pour prévoir des peines plus sévères à l’encontre des agresseurs », a affirmé par communiqué Renato Carlone, le président du syndicat. MÉTRO Rosemont casse la croûte Six emplacements de cuisine de rue sont maintenant à la disposition des citoyens de Rosemont– La Petite-Patrie, du lundi au vendredi de 11 h 30 à 14 h 30, et du jeudi au samedi de 17 h à 23h./YVES PROVENCHER/MÉTRO 1ACTUALITÉ Jeremy Searle Congé suggéré Dans une lettre rendue publique par certains médias hier, le maire de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre- Dame-de-Grâce, Russell Copeman, a invité le controversé conseiller municipal Jeremy Searle (photo) à prendre congé « pour mettre de l’ordre dans sa vie ». Bien qu’il ait admis avoir un problème d’alcool, M. Searle ne compte pas quitter ses fonctions de conseiller indépendant. Jeremy Searle a semé la controverse dernièrement après avoir comparé les souverainistes à des parasites et avoir demandé au maire Denis Coderre s’il avait un problème au cerveau. MÉTRO RÈGLEMENT SUR L’USAGE DE L’EAU Un nouveau règlement sur l’usage de l’eau est en vigueur dans tous les arrondissements de Montréal. L’arrosage est permis pour les adresses paires aux dates paires, et pour les adresses impaires aux dates impaires. S’il ne pleut pas, vous pouvez arroser : 311. Les bonnes pratiques deviennent la règle !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :