Métro Montréal n°2014-04-16 mercredi
Métro Montréal n°2014-04-16 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-04-16 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : les dépenses de Jocelyn Dupuis sous la loupe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Nos comptes bancaires tout compris incluent même un iPad mini*. MC Obtenez gratuitement un iPad mini lorsque vous ouvrez un nouveau compte bancaire tout compris. C’est toute une offre ! Devenez client de RBC et obtenez gratuitement une tablette iPad mini d’Apple. Et ce n’est pas tout. Vous profiterez également d’un compte bancaire RBC tout compris, qui offre un remboursement des frais d’accès aux guichets automatiques d’autres institutions +, des opérations Virement Interac gratuites + et bien plus encore ! Devenir client de RBC est rapide et facile. Ne tardez pas ! Cette offre prend fin le 31 juillet 2014. DEVENEZ CLIENT DE RBC DÈS AUJOURD’HUI ! PASSEZ À UNE SUCCURSALE 1 866 719-2878 | rbc.com/obteniripadmini *Des conditions s’appliquent. Pour obtenir un iPad mini, vous devez être un nouveau particulier client de RBC admissible, ouvrir l’un des comptes de dépôt de particulier admissibles à RBC durant la période de promotion et répondre aux critères. Les clients existants qui étaient titulaires d’un compte de dépôt personnel RBC Banque Royale avant le 14 avril 2014 ne sont pas admissibles à l’offre. L’offre sera en vigueur du 14 avril au 31 juillet 2014, mais elle peut être modifiée, prolongée ou retirée à tout moment sans préavis. + Pour connaître tous les détails, allez àrbc.com/encoreplus/conditions./MC Marque(s) de commerce de la Banque Royale du Canada. RBC et Banque Royale sont des marques déposées de la Banque Royale du Canada.
03 Repenser le stationnement Urbanisme. Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE- Montréal) invite les décideurs à repenser la gestion de l’offre de stationnement en milieu urbain. Ville intelligente La Ville de Montréal travaille actuellement sur une stratégie de ville intelligente qui devrait intégrer le stationnement, le vélo et le déneigement, indique Sabrina Williams, attachée de presse d’Harout Chitilian, responsable de la ville intelligente au comité exécutif. 1ACTUALITÉ LAURENCE HOUDE-ROY laurence.houde-roy@journalmetro.com ments devraient être dévoilés la semaine prochaine, ajoute-t-elle. L’organisme a lancé hier son guide sur le stationnement qui tente de présenter ces espaces pour automobiles comme un « outil incontournable d’aménagement durable ». « On dit souvent qu’il manque de stationnement, donc on en ajoute. Mais on ne sait pas vraiment combien il y en a ni comment on le gère, soutient Félix Gravel, du CRE- Montréal. Au CRE, on croit plutôt qu’il faudrait changer les habitudes [pour avoir] une meilleure utilisation du stationnement. » Les initiatives en cogestion de stationnement en sont de bons exemples. L’AMT possède déjà certaines ententes avec des cinémas pour que ses clients utilisent le stationnement de ceux-ci pendant le jour. « Pourquoi une tour de bureaux du centre-ville n’offrirait-elle pas la même chose aux clients de la Place des Arts le soir, par exemple ? » avance M. Gravel. Avant d’entreprendre la construction d’une nouvelle tour au centre-ville, M. Gravel croit que les promoteurs devraient prendre conscience de l’offre de stationnement dans les environs. « On ne le fait pas parce qu’on n’a pas encore développé l’idée de partager le stationnement entre différents acteurs », regrette-t-il. Mais repenser le stationnement, c’est aussi, pour le CRE-Montréal, une manière de « changer la mobilité des gens pour mieux investir dans les transports en commun et les transports actifs ». M. Gravel souhaite notamment que les sommes amassées grâce aux stationnements municipaux Le guide du CRE-Montréal insiste notamment sur l’élimination des normes minimales de stationnement dans les nouveaux bâtiments, mais propose aussi de faire mieux avec l’offre existante en identifiant les usagers à privilégier./YVES PROVENCHER/MÉTRO soient dédiées à l’amélioration du transport en commun. Il explique également que la Californie oblige maintenant les employeurs qui offrent gratuitement une place de stationnement à leurs employés à leur offrir le choix d’investir cette somme ailleurs, si l’employé laisse cette place vacante. « On ne propose pas de ne plus du tout utiliser l’automobile. On propose que ce soit pour un usage utile, comme pour faire des courses. Les déplacements du quotidien, vers le travail, doivent être repensés », précise M. Gravel. Remboursements douteux Le parti de Mélanie Joly recule Carte Opus La STM offrira la recharge à distance d’ici un an Les usagers du transport en commun pourront recharger leur carte Opus en ligne d’ici moins d’un an. « On vise la fin de 2014 ou le début de 2015 », a indiqué hier la porte-parole de la Société de transport de Montréal (STM), Amélie Régis. L’an passé, la STM prévoyait offrir ce service vers la fin de l’année 2013, mais l’échéancier a été révisé pour assurer que le projet soit bien ficelé lorsqu’il sera offert au public, a expliqué M me Régis. Ce projet, appelé Solution Opus en ligne, permettra l’achat de titres de transport au moyen d’internet et le téléchargement sur la carte Opus à l’aide d’un lecteur USB. À terme, les 18 sociétés de transport dont les usagers utilisent des cartes Opus pourront offrir la recharge à distance. Toutes les modalités du service n’ont pas encore été décidées. Par exemple, la STM n’a pas encore statué si le lecteur USB sera donné, loué ou vendu. MARIE-EVE SHAFFER 375 e de Montréal Le NPD presse Ottawa d’investir Le député fédéral néodémocrate de Rosemont–La Petite Patrie, Alexandre Boulerice, presse Ottawa d’investir dans les infrastructures montréalaises en vue du 375 e anniversaire de la métropole, en 2017. Durant le conseil général de la section Québec du Nouveau Parti démocratique (NPD), qui a eu lieu ce weekend, les militants et les députés québécois ont adopté une motion pour s’assurer qu’Ottawa offre un legs aux Montréalais. « Les militants ont lancé un appel clair à Stephen Harper ; il faut qu’il reste quelque chose de plus que des feux d’artifice, quelque chose de concret », a affirmé hier M. Boulerice. DAPHNÉE HACKER-B. Le parti de Mélanie Joly, Vrai Changement pour Montréal, a déclaré hier qu’il compte retirer de sa réclamation de remboursement les dépenses ne pouvant être admises par le Directeur général des élections du Québec (DGEG), dont celles liées à des achats d’alcool et de certificats pour des massages dans un spa. C’est à la suite d’un reportage de TVA, qui faisait état de dépenses électorales douteuses, que le parti de M me Joly a décidé de faire marche arrière. DAPHNÉE HACKER-B. Amérikologie CE SOIR | 19 H 30 SPÉCIAL BRÉSIL AVEC LUIS OLIVA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :