Métro Montréal n°2014-01-17 week-end
Métro Montréal n°2014-01-17 week-end
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2014-01-17 de week-end

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 14,4 Mo

  • Dans ce numéro : la vedette du Salon de l'Auto est québecoise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOLDE SAISONNIER 17 AU 19 JANVIER 199,99 $ 29,99 $ 19,99 $ TOUS LES COMPLETS GRIFFÉS Alfred Sung, Andrew Fezza, Guy Laroche, Jhane Barnes et Louis Feraud TOUTES LES CHEMISES HABILLÉES Pronto Uomo TOUTES LES CRAVATES D’autres restrictions s’appliquent. Exclut les articles en liquidation, les éléments de complet et les articles à prix réduit tous les jours. Un supplément est demandé pour les chemises à poignets mousquetaires, les complets avec gilet et les grandes tailles. Le rabais ne peut être combiné à l’offre 2 pour 1. OFFRE 2 POUR 1 SUR PRESQUE TOUT EN MAGASIN Achetez n’importe quel article au prix orinaire et obtenez-en un deuxième gratuitement, de valeur égale ou inférieure à l’article acheté. Exclut les chaussures, les articles en liquidation, les offres de solde saisonnier et les articles à prix réduit tous les jours. D’autres restrictions s’appliquent. Pour trouver un magasin près de chez vous, allez à mooresclothing.com 132407MO_V3
Les chiffres officiels reflètent mal l’agitation dans les bars Étude. Les bars de Montréal sont plus mouvementés que les statistiques officielles le laissent entendre. LAURENCE HOUDE-ROY laurence.houde-roy@journalmetro.com Frédéric Ouellet, SteveGeoffrion et Rémi Boivin, de l’École de criminologie de l’Université de Montréal, soutiennent dans une étude publiée récemment dans le Journal of Substance Use et réalisée dans un bar de Montréal, que les chiffres de la police de Mont réal sur le nombre d’altercations dans les bars occultent l’ambiance réelle qui règne dans ces lieux. Pour la première fois, selon l’auteur principal de la recherche, Rémi Boivin, un bar de Montréal a fait l’objet d’une observation quotidienne par des chercheurs durant toute une année afin d’évaluer la nature et la variation des incidents qui s’y produisent. Sur près de 800 incidents répertoriés par les videurs, les policiers ont été appelés sur les lieux en seulement deux occasions. « Les statistiques de la police ne permettent pas d’évaluer si le bar est dangereux ou non. C’est plus risqué qu’on pourrait le croire », affirme M. Boivin. Il reconnaît toutefois que « bien des personnes s’en doutaient, mais personne n’avait les données pour le confirmer ». Il s’agit de la première étude qui fournit des données empiriques sur le sujet. M. Boivin affirme que cette situation s’explique notamment par le dilemme auquel font face les videurs des bars. « Ils sont là pour s’assurer que le bar soit sécuritaire, mais ils sont également là pour faire de l’argent. En appelant la police, ils font fuir la clientèle. Tant qu’ils sont capables de gérer la situation, ils n’appellent pas la police », mentionne le chercheur. Trois chercheurs en criminologie de l’Université de Montréal ont compilé quotidiennement, pendant un an, le nombre et la nature des altercations dans un bar de Montréal./MÉTRO Peter Sergakis, président de l’Union des tenanciers de bars du Québec, confirme cette affirmation. Il soutient que les policiers sont systématiquement appelés si les videurs ne sont plus en mesure de maîtriser la situation, 03 comme lorsqu’un client fait des menaces aux employés. « S’il y a un danger majeur, je crois fortement que tous les tenanciers font appel à la police. Mais elle n’est pas là pour gérer nos établissements. On a la responsabilité de sécuriser notre clientèle. Ce n’est pas le travail d’un policier de venir cinq fois dans un même établissement chaque soir », remarque M. Sergakis. Le Service de police de la Ville de Montréal n’a pas donné suite à notre requête. Le prolongement de la ligne bleue chemine Cinq stations additionnelles sont prévues sur la ligne bleue du métro à l’est de la station Saint-Michel./YVES PROVENCHER/MÉTRO Recyc-Québec Agressions 242 En tout, près de 800 incidents ont été répertoriés par les videurs, soit 242 agressions verbales ou physiques et 547 incivilités non menaçantes pour les autres clients, mais jugées répréhensibles. Ces chiffres ne figurent dans aucun rapport officiel. Josée Duplessis devient présidente L’ancienne présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, Josée Duplessis, sera à la tête de Recyc-Québec. Le conseil des ministres a entériné, mercredi, sa nomination à titre de présidente du conseil d’administration de la société québécoise de récupération et de recyclage. « C’est un engagement bénévole », a précisé d’emblée l’ancienne responsable de l’environnement et du développement durable de Montréal. Elle consacrera une vingtaine d’heures par mois à la société d’État. Métro s’est entretenu avec l’expoliticienne à l’aube de ce nouveau défi. ENTREVUE COMPLÈTE À LIRE À JOURNALMETRO.COM Josée Duplessis/ARCHIVES MÉTRO Achat L’AMT achètera la voie ferrée du Canadien national (CN) sur laquelle circulent les trains de la ligne Deux-Montagnes. Québec a autorisé mercredi, par décret, l’achat du tronçon de 33,5 km. Le métro ne se rendra pas demain matin à Anjou, mais le projet de prolongement de la ligne bleue progresse. L’Agence métropolitaine de transport (AMT) a lancé il y a moins d’une semaine un appel d’offres pour trouver une firme spécialisée dans les études géotechniques, hydrogéologiques et géo-environnementales. Le contrat vise essentiellement à obtenir des données sur le sol où seront construits les tunnels et les stations de métro. « Ces études de sol vont nous permettre de déterminer les emplacements exacts [des tunnels et des stations de métro], a expliqué la porte-parole de l’AMT, Claudia Martin. Nous avons déjà sélectionné un corridor optimal selon les connaissances que nous avions, mais ce n’est pas coulé dans le béton. » Le tracé envisagé longe la rue Jean-Talon jusqu’aux Galeries d’Anjou. Cinq stations sont prévues, dont quatre qui se situeraient près des intersections avec les boulevards Pie-IX, Viau, Lacordaire et Langelier. Fraudes de parcomètres Les suspects comparaissent Sept personnes ont comparu hier en lien avec des fraudes menées à partir de bornes de parcomètres de la Ville de Montréal. Les policiers tentent maintenant de savoir si les fraudeurs faisaient partie d’un même réseau. Les suspects ont été arrêtés mercredi, lors Le bureau de projet mis en place pour le prolongement de la ligne bleue se servira de ces études pour élaborer un plan d’affaires. Celui-ci devrait être remis au gouvernement en 2015. En septembre dernier, Québec avait annoncé la création d’un bureau de projet pour évaluer les modes de réalisation et de financement du prolongement de la ligne bleue vers l’est. Son budget s’élève à 38,8 M$ et ses travaux dureront 2 ans. Le métro devrait se rendre à l’arrondissement d’Anjou au début des années 2020. Le coût estimé du projet est d’environ 1,5 G$. Le nouveau tronçon pourrait être utilisé par près de 84 000 usagers, d’après les estimations du gouvernement. MARIE-ÈVE SHAFFER de deux frappes distinctes, dont une non planifiée. Selon la police, ces quatre personnes auraient détourné plusieurs dizaines de milliers de dollars grâce à leur stratagème. Le SPVM estime que plus de 100 personnes ont été victimes de ce réseau, qui installait des dispositifs sur les bornes de stationnement afin de capter les renseignements des cartes bancaires. LA PRESSE CANADIENNE La Romaine-2 Pylônes mal assemblés Près de 20% des pylônes de la toute nouvelle ligne de transmission qui relie la centrale de la Romaine-2 au poste Arnaud auraient été mal assemblés, selon ce que rapporte Radio-Canada. C’est que, selon Aecom, le concepteur de la ligne, des boulons et des plaque métalliques auraient été « forcés lors de leur mise en place » et auraient « subi des dommages importants », peut-on lire dans une lettre de la compagnie d’ingénierie américaine obtenue par Radio-Canada. Aecom recommande donc de remplacer toutes les pièces mal installées. MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :