Maxi Basket n°36H octobre 2011
Maxi Basket n°36H octobre 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°36H de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Tomar Presse

  • Format : (210 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 19,0 Mo

  • Dans ce numéro : Pro A, Pro B... le guide de la saison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
PRO A SAISON 2011-2012 LE CLUB Nom du club : POITIERS BASKET 86 Adresse : 32 rue de la Ganterie – 86000 Poitiers Tel : 05.49.62.56.99 Fax : 05.49.11.52.84 Site Internet : www.pb86.com E-mail : information@pb86.fr Salles : Saint-Éloi et Les Arènes Capacité : 2.650 et 4.700 places Prix des places : de 6 à 24 euros Prix des abonnements : de 90 à 360 euros Président : Alain Baudier (55 ans) General Manager : - Coach : Ruddy Nelhomme (39 ans, 123v-88d) Assistant coach : Antoine Brault (30 ans) et Andrew Thornton Jones (31 ans) Palmarès : Champion de France N1 06, Champion de France Pro B 09 Bilan LNB : 27v-33d en Pro A, 63v-39d en Pro B 50 MAXI-BASKET SAISON 2011-2012 2010-2011 Classement : 14 e de Pro A (12v-18d) Playoffs : - Top scoreur : Rasheed Wright (11,8 pts) Top rebondeur : Kenny Younger (6,3 rbds) Top passeur : CarlOna Embo (3,0 pds) Coupe d’Europe : - Coupe de France : 1/8 e de finale (Bourg) Affluence : 3.131 (10 e de Pro A) 2011-2012 Entrées : J.J. Miller (Leuven, Belgique) Départs : Guillaume Costentin (Évreux, Pro B), CarlOna Embo (Cholet), Tommy GunnSponsors maillot : Crédit Mutuel, Spie, Leader Price, Médiascop, SatecoBudget prévisionnel : 2,85 millions d’euros (1,085 de masse salariale brute) POITIERS 7D/T/ERS L’ANNÉE FOURNIER ? Par Florent de LAMBERTERIE Evan Fournier Promu en Pro A pour la première fois de son histoire en 2009-10, le PB86 s’était brillamment dépucelé en obtenant une place en playoffs dès sa première saison. L’année dernière en revanche, et malgré une continuité dans l’effectif qui est sa marque de fabrique et le symbole de sa réussite, Poitiers avait beaucoup souffert pour obtenir son maintien. Si bien que pour sa 3 e saison dans l’élite, le club avance prudemment. « On aimerait se rapprocher de ce qu’on a fait la première saison », espère Ruddy Nelhomme. « On sait que ça va être difficile, que la dynamique n’est pas de notre côté mais ce groupe a déjà relevé pas mal de challenges. » Un groupe une nouvelle fois reconduit dans sa majorité mais qui, sur le papier semble affaibli par rapport à la dernière saison puisque les trois départs (Gunn, Ona Embo, Costentin) n’ont été compensés que par une seule arrivée – même si dans les faits Guillaume Costentin ne jouait déjà quasiment plus. La nouvelle recrue a d’ailleurs tout d’une bonne pioche puisque J.J. Miller connaît bien la division et y a réalisé de bonnes choses par le passé. Son apport offensif et sa maîtrise des fins de matches apporteront plus de garanties et de sûreté que l’an dernier, où le jeune CarlOna Embo avait certes du talent mais aussi du déchet. Pour le reste en revanche, peu de chance de croire que cet effectif vieillissant puisse faire beaucoup mieux que l’année passée. À l’exception, bien sûr, d’Evan Fournier, sans doute le Français le plus talentueux de sa tranche d’âge. À même pas 19 ans, l’ancien de l’INSEP et de Nanterre est toujours un jeune homme mais il a désormais une saison complète en Pro A derrière lui. Après une première moitié compliquée, il a franchi un vrai palier sur la deuxième moitié de saison (10,3 pts et 9,2 d’éval sur les 13 dernières journées contre 3,3 pts et 3,1 d’éval avant cela). Désormais, l’heure est venue d’exploser. « Quand on est coach d’un joueur comme ça, on est toujours réservé », tempère Nelhomme. « Ce qu’il a fait l’année dernière était très bien alors j’espère qu’il va nous apporter beaucoup, que ça va être une année pleine pour lui parce que c’est important dans notre dispositif, l’équipe est faite aussi de cette façon. Maintenant, je ne veux pas lui mettre de pression en disant qu’il est obligé de faire ça, il y a des joueurs autour qui sont capables d’assumer quelque chose, on n’a pas une Evan dépendance non plus. » On contredira tout de même le coach sur ce point. Avec une raquette inchangée, un Wright sur le déclin et un Grant précieux mais limité, le salut ne peut passer que par la prise de pouvoir de Fournier, qui se trouve dans la configuration idéale pour le faire. S’il y parvient, Poitiers vivra une saison sereine. S’il échoue, pas sûr que le PB86 ne survive à la Pro A. ■ LES DIX DERNIÈRES SAISONS Saison Niveau G-P Place Playoffs Top scoreur français Top scoreur 2001-02 N2B 21-5 1er Finaliste - - 2002-03 N1 15-15 10 e - Sylvain Rosnet (12,8) Piotr Karolak (10,1) 2003-04 N1 14-16 11 e - Robert Michalski (13,6) Mike Wallace (16,7) 2004-05 N1 21-13 5 e - Pierre-Yves Guillard (11,7) Mike Wallace (16,7) 2005-06 N1 30-4 1er - Sylvain Maynier (14,2) Mike Wallace (19,0) 2006-07 Pro B 15-19 13 e - Sylvain Maynier (10,6) Martan Freeman (14,8) 2007-08 Pro B 22-12 3 e Finaliste Pierre-Yves Guillard (11,3) Kenny Younger (16,2) 2008-09 Pro B 26-8 2 e Champion Pierre-Yves Guillard (11,4) Kenny Younger (17,2) 2009-10 Pro A 15-15 8 e Quarts Pape Badiane (9,8) Rasheed Wright (14,6) 2010-11 Pro A 12-18 14 e - Pierre-Yves Guillard (9,1) Rasheed Wright (11,8) Pascal Allée/Hot Sports
L’EFFECTIF 4 J.J. MILLER 5 Retour en Pro A pour « James Junior «, qui avait déjà porté le maillot du Havre il y a deux ans après deux passages en Pro B. Meneur de petite taille, plus scoreur que passeur dans l’âme, il jouit d’une bonne réputation auprès des coaches. Le premier poste 1 américain de Poitiers depuis l’accès du club en LNB. Possède son propre site web, jj-miller.net. Né le 23/08/79 1,80 Poste 1 USA (non-JFL) Saison LNB 3 Leuven (Belgique)’11 15,1 pts, 2,7 pds, 46,8% aux tirs (33 min/m) 7 PAPE BADIANE Le plus grand joueur de l’équipe par la taille. Champion de France 2007 avec Roanne et sélectionné en équipe de France pour l’Euro 2007 dans la foulée. A eu du mal par la suite au Mans avant de se revitaliser à Poitiers. Formé aux États-Unis à Cleveland, il a joué contre LeBron James avant que ce dernier ne devienne la star d’aujourd’hui. Très à l’aise en interview. Né le 10/02/80 2,07 Poste 5 FRA (JFL) Saison LNB 8 Poitiers’11 7,7 pts, 5,6 rbds, 48,0% aux tirs (23 min/m) 10 EVAN FOURNIER JEFFREY DALMAT L’une des plus belles pépites du basket français qui a débuté en Pro B avec Nanterre à 16 ans. Un joueur complet, capable de tout faire sur un terrain même si c’est un fort talent offensif avant tout. Topscoreur de l’équipe de France médaillée de bronze l’été dernier en moins de 20 ans et sélectionné au dernier Hoop Summit. A toutes les cartes en main pour exploser cette année. Né le 29/10/92 1,98 Poste 2-3 FRA (JFL) Saison LNB 2 Poitiers’11 6,4 pts, 2,0 rbds, 44,6% aux tirs (14 min/m) 12 CÉDRIC GOMEZ 7 e saison consécutive au PB86 pour Cédric Gomez. Monté de la N3 à la Pro A avec le club, cet Ariégeois de naissance avait très bien réussi son entrée dans l’élite en qualité de meneur numéro 1. Sa saison dernière en revanche fut tout près d’être catastrophique et il doit donc démontrer cette année qu’il a réellement le niveau. Gros déconneur en dehors du terrain. Né le 30/07/83 1,88 Poste 1 FRA (JFL) Saison LNB 9 Poitiers’11 2,1 pts, 2,2 pds, 29,9% aux tirs (17 min/m) 15 YANN DEVEHAT Une institution, présente à Poitiers depuis douze ans. C’est d’ailleurs grâce à cette fidélité qu’il doit sa présence à ce niveau car dans le jeu, son rayonnement est plus que limité. Déjà faiblard ces dernières saisons, il a carrément sombré l’an dernier malgré une condition physique meilleure que par le passé. Seulement quatre matches à dix minutes et plus en 2010-11. Né le 19/03/80 2,05 Poste 5 FRA (JFL) Saison LNB 6 Poitiers’11 1,4 pt, 0,9 rbd, 50,0% aux tirs (5 min/m) 20 ANTONIO GRANT Un joueur que Ruddy Nelhomme connait bien pour l’avoir déjà eu sous ses ordres à Cholet. Signé en tant que pigiste l’année dernière, il a rempilé tardivement avec le club poitevin. Pas un grand shooteur extérieur mais un bon slasheur, qui a rendu de précieux services dans l’optique du maintien. Vainqueur du concours de dunks au All-Star Game lituanien 2005. Né le 02/02/76 1,98 Poste 3 USA (non-JFL) Saison LNB 5 Poitiers’11 8,6 pts, 3,7 rbds, 47,3% aux tirs (20 min/m) POITIERS RASHEED WRIGHT Un gros shooteur qui a effectué toute sa carrière pro en France, de la N1 à la Pro A et qui attaque sa 4 e saison consécutive avec Poitiers. Réputé gros croqueur, il est capable de renverser un match à lui tout seul mais sort de sa plus mauvaise saison statistique depuis son arrivée dans l’élite. Un ambianceur de vestiaire, reconnaissable sur le terrain à son bandeau. Né me 27/12/80 1,96 Poste 2-3 USA (non-JFL) Saison LNB 5 Poitiers’11 11,8 pts, 3,0 rbds, 37,6% aux tirs (28 min/m) 9 Un shooteur présent au club depuis longtemps et qui a effectué dix apparitions en Pro B avant de mettre sa carrière en retrait pour privilégier ses études. Bachelier avec un an d’avance, il a obtenu son DUT en gestion d’entreprise l’année dernière, tout en continuant de s’entraîner avec les pros. Pas forcément le plus talentueux de sa génération mais sérieux et appliqué. Né le 23/04/91 1,92 Poste 2 FRA (JFL) Saison LNB - Poitiers (Espoirs)’11 11,6 pts, 3,3 rbds, 41,2% aux tirs (21 min/m) 11 PIERRE-YVES GUILLARD POITIERS KÉVIN HARLEY Un poste 4 shooteur capable de se décaler en 5 voire même en 3 par séquence. MVP de la finale de Pro B 2009, celle qui envoya Poitiers en Pro A, Guillard est un pur produit local. Pas très loquace en dehors des parquets mais expressif sur le terrain. Un gros bosseur, qui progresse année après année mais qui étrangement, demeure très faible aux lancers-francs. Né le 27/05/1984 2,01 Poste 4 FRA (JFL) Saison LNB 6 Poitiers’11 9,1 pts, 5,6 rbds, 45,6% aux tirs (25 min/m) 14 KENNY YOUNGER Homme de base de la raquette poitevine, Kenny est l’un des joueurs les plus sous-estimés du championnat. Du shoot, du jeu en post-up, du maniement de balle et même de la passe. C’est lui qui a tenu la baraque en début de saison dernière quand Poitiers pointait à 2v-8d. Passé par la Finlande, la Hongrie et le Portugal avant la France, il attaque sa 5 e année avec le PB. Né le 21/10/77 2,03 Poste 4-5 USA (non-JFL) Saison LNB 5 Poitiers’11 10,9 pts, 6,3 rbds, 49,0% aux tirs (28 min/m) 16 Un très jeune joueur qui a l’âge d’être en cadet mais qui va s’entraîner avec les pros cette saison. Meneur de formation, il a basculé sur le poste d’arrière shooteur mais peut toujours assurer quelques remontées de balle. Du talent mais un manque d’agressivité logique eu égard à son jeune âge. Sans doute trop tendre encore aujourd’hui mais Ruddy Nelhomme croit en lui. Né le 20/04/94 1,98 Poste 2-1 FRA (JFL) Saison LNB - Poitiers (Espoirs)’11 6,4 pts, 2,4 rbds, 41,8% aux tirs (19 min/m) LE COACH RUDDY NELHOMME Élu entraîneur de l’année en 2010, le Guadeloupéen a connu une deuxième saison difficile parmi l’élite mais a finalement réussi le job : sauver le club en Pro A. Un historique de Poitiers, revenu au bercail en 2007 après un passage à Cholet qui s’est mal terminé. Assistant de Vincent Collet en équipe de France depuis deux ans, donc médaillé d’argent en Lituanie lui aussi. Né le 15/03/72 FRA Saison LNB 6 MAXI-BASKET 51 Photos : Hervé Bellenger/IS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 1Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 2-3Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 4-5Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 6-7Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 8-9Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 10-11Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 12-13Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 14-15Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 16-17Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 18-19Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 20-21Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 22-23Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 24-25Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 26-27Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 28-29Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 30-31Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 32-33Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 34-35Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 36-37Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 38-39Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 40-41Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 42-43Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 44-45Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 46-47Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 48-49Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 50-51Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 52-53Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 54-55Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 56-57Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 58-59Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 60-61Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 62-63Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 64-65Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 66-67Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 68-69Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 70-71Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 72-73Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 74-75Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 76-77Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 78-79Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 80-81Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 82-83Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 84-85Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 86-87Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 88-89Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 90-91Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 92-93Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 94-95Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 96-97Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 98-99Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 100