Maxi Basket n°36H octobre 2011
Maxi Basket n°36H octobre 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°36H de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Tomar Presse

  • Format : (210 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 19,0 Mo

  • Dans ce numéro : Pro A, Pro B... le guide de la saison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
PRO A 48 MAXI-BASKET SAISON 2011-2012 LE CLUB Nom du club : ÉLAN BÉARNAIS PAU-LACQ-ORTHEZ Adresse : Palais des Sports– Avenue Suzanne Bacarisse – BP 1163 – 64011 Pau Cedex Tel. : 05.59.80.01.22 Fax : 05.59.30.15.13 Site Internet : www.elan-bearnais.fr E-mail : contact@elan-bearnais.fr Salle : Palais des Sports de Pau Capacité : 7.502 places Prix des places : de 6 à 30 euros Prix des abonnements : de 75 à 450 euros Président : Mahed Abid (48 ans) General Manager : Didier Gadou (46 ans) Coach : Didier Dobbels (57 ans) Assistant Coach : Paco Laulhé (42 ans) Palmarès : Champion de France 1986-87- 92-96-98-99-01-03-04, Coupe de France 2002-03-07, Semaine des As 1991-92-93-03, Champion de France Pro B 2010 Bilan LNB : 480v-1n-217d en Pro A, 28v-6d en Pro B 2010-2011 Classement : 9 e (13v-17d) Playoffs : - Top-scoreur : Teddy Gipson (13,5 pts) Top-rebondeur : Junior Elonu (6,5 rbds) Top-passeur : Teddy Gipson (5,9 pds) Coupe d’Europe : - Coupe de France : 1/16 e finale (ASVEL) Affluence : 5.235 (1 er) 2011-2012 Entrées : Moustapha Diarra (San Francisco, NCAA), Mustafa Shakur (Washington Wizards, NBA). Départs : Demetric Bennett, Travon Bryant (Budivelnik, Ukraine), Georgi Joseph (Orléans), Frédéric Moncade (Dax-Gamarde, N2). Sponsors maillot : E.LECLERC, PAU UNIVERSITÉ, QUICK Budget prévisionnel : 4,64 millions d’euros (1,38 million de masse salariale brute) PAU. O gi14° PAU - ORTHEZ SEREINS BÉARNAIS Par Antoine LESSARD Antoine Mendy Cinq années consécutives sans playoffs, cela commence à faire long pour le club le plus titré de l’histoire de la ligue. Revenu aux affaires de belle manière (9 e) après un passage par la case Pro B, l’Élan veut grimper une marche supplémentaire dans la hiérarchie. A priori, l’objectif est raisonnable pour une équipe reconduite à 80%. Ce n’est pas forcément du goût de Didier Dobbels. « Je pense que c’est trop haut, c’est mettre trop de pression sur nos jeunes. Il ne faut pas s’éparpiller. Je préfère attendre de voir comment va répondre l’équipe. » À bien y regarder, l’Élan a nettement rajeuni son roster. La saison dernière, Dobbels comptait 8 pros d’expérience pour entourer ses jeunes pousses. Ils ne sont plus que 6 cadres cette année : les cinq étrangers ainsi qu’Antoine Mendy. Si bien que le banc palois figure parmi les plus jeunes de l’élite avec 22 ans de moyenne. Les cousins Lesca, Morency, Var seront plus responsabilisés. « Ce ne seront pas des faire-valoir. Ce sont vraiment des jeunes pros. Aucun ne va jouer en Espoirs », précise Dobbels, qui s’appuiera sur un groupe de 11 pros pour concilier championnat et EuroChallenge. Car nouveauté, l’Elan Béarnais retrouve la coupe d’Europe. Même si ses futurs adversaires seront nettement moins prestigieux qu’à la grande époque, cette participation à la « C3 » constitue un pas important dans la progression du club. Une progression mesurée, maîtrisée. Sereine. À la manière de l’autre Élan (chalonnais), l’effectif a été très peu modifié. Une large ossature de l’équipe championne de Pro B en 2010 (Gipson-Rimac- Mendy-Maravic) est encore présente. Les deux seules retouches concernent la ligne arrière, avec Mustafa Shakur, et le poste de pivot où Moustapha Diarra remplace Georgi Joseph. Pour ces deux-là, la patience est de rigueur. « Shakur a beaucoup joué dans un style NBA. Là, on lui demande plus un jeu de passes. Il faut lui donner du temps pour retrouver une forme acceptable, mais il est intelligent et il sait où il veut aller (..) Diarra montre de l’ambition et une grosse envie, mais ce n’est pas en un mois et demi qu’il va tout apprendre. » Autre nouveauté, l’Élan Béarnais a été épargné par les blessures lors de la pré-saison. L’an passé, à pareille époque, Dobbels rafistolait sans cesse et naviguait à vue. Cette année, sans pépin notable, son collectif est beaucoup plus en place. Sauf accidents de dernière minute, les Palois seront à l’abri de sévères déculotées en ouverture du championnat comme cela fut le cas en 2010. Cela peut compter sur la ligne d’arrivée pour décrocher une place en playoffs. ■ LES DIX DERNIÈRES = SAISONS Saison Niveau G-P Place Playoffs Top scoreur français Top scoreur 2001-02 Pro A 24-6 1er Finaliste Boris Diaw (7,8) Rod Sellers (14,1) 2002-03 Pro A 27-3 1er Champion Cyril Julian (11,1) Dragan Lukovski (14,1) 2003-04 Pro A 26-8 2 e Champion Cyril Julian (13,2) Cyril Julian (13,2) 2004-05 Pro A 21-13 6 e Quarts Thierry Rupert (10,1) Mire Chatman (15,6) 2005-06 Pro A 26-8 1er Demi-finale Thierry Rupert (7,2) Hiram Fuller (12,8) 2006-07 Pro A 18-16 9e - Ian Mahinmi (4,3) Michael Wright (16,6) Arthur Lee (14,2) 2007-08 Pro A 13-17 9 e - Ludovic Vaty (7,1) Antonio Graves (20,4) 2008-09 Pro A 7-23 16 e - Ludovic Vaty (11,6) Andre Emmett (23,0) 2009-10 Pro B 28-6 1er Champion Antoine Mendy (13,0) Teddy Gipson (16,3) 2010-11 Pro A 13-17 9 e - Antoine Mendy (12,7) Teddy Gipson (13,5) JF Molliere par Agenzia Ciamillo-Castoria
L’EFFECTIF 4 RÉMI LESCA 5 Ce régional de l’étape, né à Dax, a participé à la montée de Pau-Nord-Est en Nationale 2 il y a deux ans avec son cousin Florian et Jean-Frédéric Morency. Ce meneur de petite taille, vaillant, n’est jamais aussi à l’aise que lorsque le jeu s’emballe. De bonnes capacités à trois-points (20/56 en espoirs’11). Il vient de signer son premier contrat pro. Né le 19/11/90 1,80 Poste 1 FRA (JFL) Saison LNB 1 Pau-Lacq-Orthez’11 0,7 pt, 0,3 pd, 20,0% aux tirs (3 min/m) 7 FLORIAN LESCA Leader de l’équipe de Nationale 2 l’an passé, Florian a signé son premier contrat pro en février. Léger physiquement, il compense par de bonnes qualités athlétiques et un vrai sens du panier. En progrès sur son tir (17 pts à 5/8 à 3-pts contre Bordeaux en préparation), le jeune ailier a un vraie opportunité à saisir dans le roster palois. Né le 08/10/89 1,97 Poste 2-3 FRA (JFL) Saison LNB 2 Pau-Lacq-Orthez’11 4,3 pts, 1,4 pd, 50,0% aux tirs (12 min/m) 9 MOUSTAPHA DIARRA I Pas facile de remplacer Georgi Joseph et de se mettre au diapason de la Pro A. C’est pourtant ce qui est demandé à ce rookie, tout juste sorti d’une petite université américaine. En NCAA, Diarra avait pour lui sa présence physique, sa capacité de dissuasion (0,9 contre en 16 minutes). En Pro A, tout va monter d’un cran. Mais l’homme est travailleur... MU-ORTHEZ IA offensif ont énormément apporté au promu. Avec 55,8% à Il 2-pts, 40,0% à 3-pts, 84,3% aux LF, l’ancien international croate n’a pratiquement rien gâché. Une assurance tout risque et un guide parfait pour les jeunes pousses paloises.• Né le 17/06/87 2,04 Poste 5-4 FRA (JFL) Né le 19/12/74 1,95 Poste 2-3 CRO (non JFL) Saison LNB - San Francisco (NCAA)’11 7,8pts, 3,5rbds, 49,8% aux tirs (16 min/m) Saison LNB 4 Pau-Lacq-Orthez (Pro A)’11 12,0pts, 2,3pds, 49,2% aux tirs (24 min/m) 12 CHINEMELU ELONU 13 MARKO MARAVIC Jim « Junior » a posé ses valises au mois de janvier dernier, en tant Longtemps blessé au dos l’an passé, le guerrier slovène a que pigiste médical de Travon Bryant. Il n’est jamais reparti. Son volume physique, sa dureté, ses dunks fracassants ont immédiatement séduit le staff et le public palois. 59 e choix de la draft 2009, ce pivot mastoc est passé par l’Espagne (Saragosse) et la Grèce (Panionios). Né le 11/03/87 2,06 Poste 5 USA-NGR (non JFL) Saison LNB 1 Pau-Lacq-Orthez’11 9,9 pts, 6,5 rbds, 64,8% aux tirs (22 min/m) 14 MUSTAFA SHAKUR 17 matches d’Euroleague avec Prokom Sopot puis Vitoria. Des perfs à 19 points contre le CSKA et 16 points contre Olympiakos. 22 matches NBA au printemps dernier…Shakur possède un CV rare à l’échelle de la Pro A. Balle en main, le garçon possède un talent indéniable. Son implication collective sera-t-elle à la hauteur de ses énormes moyens ? Né le 18/08/84 1,90 Poste 1-2 US (non JFL) Saison LNB - Washington (NBA)’11 2,3 pts, 1,1 pd, 35,6% aux tirs (7 min/m) 20 JEAN-FRÉDÉRIC MORENCY Le plus abouti des quatre jeunes pros de l’Élan. Qualités physiques et athlétiques supérieures, drive, tir extérieur, Morency a tout ce qu’il faut en magasin pour s’imposer à ce niveau. Si son futur se situe au poste 3, il devrait encore une fois être utilisé indifféremment à l’extérieur ou à l’intérieur. Né le 30/05/89 1,99 Poste 3-4 FRA (JFL) Saison LNB 3 Pau-Lacq-Orthez’11 4,9pts, 2,1rbds, 48,6% aux tirs (14 min/m) PAU - ORTHEZ TEDDY GIPSON Un artisan majeur de la montée en 2010. Passée une suspension pour avoir aider un ex-coéquipier à passer un contrôle anti-dopage, l’Américain est revenu faire admirer toute sa classe dans le Béarn. À l’aise sur les deux postes arrière, tour à tour scoreur ou créateur, sa seule limite est son shoot à trois-points, pas toujours fiable. Un artiste. Né le 15/02/80 1,90 Poste 2-1 US (non JFL) Saison LNB 2 Pau-Lacq-Orthez’11 13,5 pts, 5,9 pds, 41,5% aux tirs (35 min/m) 8 ANTOINE MENDY Après avoir testé le marché cet été, Antoine a finalement choisi de rempiler à Pau pour une cinquième saison consécutive. Une excellente nouvelle pour l’Élan tant sa dernière saison fut remarquable. Troisième meilleur scoreur français de Pro A, ce dévoreur d’espace a surtout franchi un cap dans la dureté. Candidat crédible au titre de MVP français. Né le 16/08/83 1,98 Poste 3 FRA-SÉN (JFL) Saison LNB 5 Pau-Lacq-Orthez’11 12,7 pts, 4,5 rbds, 49,3% aux tirs (29 min/m) 11 SLAVEN RIMAC À 36 ans, Rimac a livré une saison en tous points admirable. Sa science du jeu, sa stabilité émotionnelle et son talent raté la moitié de la saison. Sans confirmer totalement la superbe impression produite en Pro B. Ce n’est que partie remise. Comme son compère Rimac, ce faux intérieur présente une sûreté de tir et une justesse de jeu bien supérieures à la moyenne. Un pilier de l’équipe. Né le 26/06/79 2,01 Poste 4-3 SLO (non JFL) Saison LNB 2 Pau-Lacq-Orthez’11 8,3 pts, 3,1 rbds, 49,5% aux tirs (28 min/m) 15 MICKAËL VAR I Le jeune intérieur réunionnais se fait tranquillement sa place en Pro A. L’an passé, Var a rarement déçu Didier Dobbels lors de sa quinzaine d’apparitions en championnat. Très mobile, léger, opportuniste, ses qualités propres et sa morphologie l’orientent vers un poste d’ailier-fort. Doit encore s’acheter un shoot extérieur pour franchir un cap. Né le 08/12/90 2,05 Poste 4 FRA (JFL) Saison LNB 2 Pau-Lacq-Orthez’11 3,5 pts, 2,3 rbds, 46,9% aux tirs (10 min/m) LE COACH DIDIER DOBBELS Ex-international (61 sélections), il fut de la belle épopée de Berck, champion en 1973 et 1974 et deux fois demi-finaliste de la coupe des clubs champions. Après avoir œuvré dans l’ombre de Maljkovic à Limoges, et de Jacky Renaud au PSG Racing, Dobbels est reparti au CSP œuvrer en tant que coach et GM. Depuis son arrivée à Pau en 2009, son bilan est largement positif. Né le 02/08/54 FRA Saison LNB 7 MAXI-BASKET 49 Photos : Hervé Bellenger/IS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 1Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 2-3Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 4-5Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 6-7Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 8-9Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 10-11Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 12-13Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 14-15Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 16-17Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 18-19Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 20-21Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 22-23Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 24-25Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 26-27Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 28-29Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 30-31Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 32-33Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 34-35Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 36-37Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 38-39Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 40-41Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 42-43Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 44-45Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 46-47Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 48-49Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 50-51Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 52-53Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 54-55Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 56-57Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 58-59Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 60-61Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 62-63Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 64-65Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 66-67Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 68-69Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 70-71Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 72-73Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 74-75Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 76-77Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 78-79Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 80-81Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 82-83Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 84-85Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 86-87Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 88-89Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 90-91Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 92-93Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 94-95Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 96-97Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 98-99Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 100