Maxi Basket n°36H octobre 2011
Maxi Basket n°36H octobre 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°36H de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Tomar Presse

  • Format : (210 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 19,0 Mo

  • Dans ce numéro : Pro A, Pro B... le guide de la saison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
PRO A PARIS LEYALLOIS SAISON 2011-2012 LE CLUB LE CLUB Nom du club : PARIS LEVALLOIS Adresse : 141 rue Danton – 92300 Levallois Tel : 01.46.17.06.30 Fax : 01.46.17.06.39 Site Internet : www.parislevallois.com E-mail : tbeaury@parislevallois.com Salles : Palais des Sports Marcel Cerdan (Levallois) et Stade Pierre de Coubertin (Paris) Capacité : 3.000 et 4.800 places Prix des places : de 8 à 15 euros Prix des abonnements : de 75 à 199 euros Président : Francis Flamme (63 ans) Directeur Exécutif : Yvon Picard (54 ans) General Manager : Vincent Fontaine (48 ans) Coach : Christophe Denis (38 ans, 8v-9d) Assistant coach : Ron Stewart (48 ans) et Thomas Drouot (28 ans) Palmarès : Champion de France 1951-53-54 (Racing Club de France) et 1997 (PSG Racing) Bilan LNB : 37v-53d en Pro A, 28v-6d en Pro B 46 MAXI-BASKET SAISON 2011-2012 2010-2011 Classement : 10 e de Pro A (12v-18d) Playoffs : - Top scoreur : Lamont Hamilton (15,5 pts) Top rebondeur : Vasco Evtimov (6,8 rbds) Top passeur : Andrew Albicy (4,5 pds) Coupe d’Europe : EuroChallenge (Tour préliminaire) Coupe de France : 1/8 e de finale (Vichy) Affluence : 2.557 (13 e de Pro A) 2011-2012 Entrées : Trenton Meacham (Goettingen, Allemagne), Philippe Da Silva (Évreux, Pro B), Jawad Williams (Hapoel Jérusalem, Israël), Vincent Masingue (Hyères-Toulon) Départs : Andrew Albicy (Gravelines-DK,), Jimmal Ball (Saint-Quentin, N1), Wilfrid Aka (Vichy, Pro B), Marcellus Sommerville (Le Mans), Vasco Evtimov (Levski Sofia, Bulgarie) Jonathan Leria Sponsors maillot : Sepur, Business et Décision Budget prévisionnel : 3,8 millions d’euros (1,225 million d’euros de masse salariale brute)/ALLO/S PARIS LEVALLOIS TOURNER LA PAGE Par Florent de LAMBERTERIE Michel Morandais Après une dernière saison cauchemardesque marquée par de nombreuses blessures, une série de huit défaites consécutives, une éviction de coach et un dangereux flirt avec la relégation, le Paris Levallois va tenter de tirer un trait sur cet épisode et reprendre sa marche en avant amorcée depuis la montée de Pro B. Un temps pressenti pour reprendre le flambeau, Laurent Sciarra n’est finalement pas de la partie et c’est Christophe Denis, l’intérimaire de la saison dernière, qui a été conservé après avoir réussi son difficile baptême du feu. Avec une marge de manœuvre assez réduite l’année passée, le néo coach a finalement rebâti une équipe pas si différente de la version 2011 avec tout de même quelques recrutements a priori bien sentis. À la mène, le duo Ball-Albicy en vigueur depuis trois ans a cédé sa place à un tandem Meacham-Da Silva, sans doute moins flashy mais plus académique que son prédécesseur. Davantage expérimenté, le nouvel attelage devrait éviter à Paris les nombreuses erreurs en fin de match de la saison dernière qui ont coûté un bon paquet de victoires. Dans la raquette, outre les jeunes pousses locales qui viendront donner des coups de main, le PL – échaudé par les fiascos Wyatte et surtout Yango – a préféré miser sur des valeurs sûres. Seulement trois véritables pros mais une association équilibrée : Hamilton pour le scoring, Williams et Masingue pour la dureté et le travail de rebond. L’ancien de Hyères- Toulon a également la mission de pousser Hamilton aux entraînements, trop souvent installé dans une zone de confort par le passé. Paradoxalement, c’est sur les postes extérieurs que la différence devrait être la plus notable, alors que les mêmes hommes sont toujours en place. Construite autour de son poste 3, l’équipe parisienne avait énormément souffert de la perte de David Noel, son volume de jeu, sa densité et la pression qu’il exerçait sur les défenses adverses en faisaient d’ailleurs l’arme numéro un du club parisien, qui comptait 4 victoires en cinq matches avant de perdre son ailier. Si les problèmes physiques de Noel sont vraiment derrière lui, le PL peut voir venir. Car à ses côtés, la doublette Chartfield/Morandais peut faire du dégât. Le premier est un vrai cerveau sur le terrain, un joueur de prise d’intervalle, un tempérament sain et il a la totale adhésion de son coach qui l’apprécie beaucoup. Le second n’est plus le joueur dominant en Euroleague qu’il a été mais son coup de poignet et ses qualités de course en contre-attaque peuvent créer le danger, pour peu qu’on les utilise à bon escient. Sur le papier, cette équipe a donc tout pour faire mieux que l’an dernier. Mais on sait aussi que traditionnellement, les saisons du Paris Levallois sont assez mouvementées. ■ LES DIX DERNIÈRES SAISONS Saison Niveau G-P Place Playoffs Top scoreur français Top scoreur 2001-02 - - - - - - 2002-03 - - - - - - 2003-04 - - - - - - 2004-05 - - - - - - 2005-06 - - - - - - 2006-07 - - - - - - 2007-08 Pro A 10-20 15 e - Cyril Akpomedah (9,0) Je’Kel Foster (14,5) 2008-09 Pro B 28-6 1 e Demi-finales Joachim Ekanga (12,2) Rodney Elliot (13,0) 2009-10 Pro A 15-15 7 e Quarts Michel Jean-Baptiste Adolphe (8,0) Angel Daniel Vassallo (17,8) 2010-11 Pro A 12-18 10 e - Andrew Albicy (11,1) Lamont Hamilton (15,5) Pascal Allée/Hot Sports
L’EFFECTIF 4 ERIC CHATFIELD 5 Un joueur désormais connu du championnat de France. Meneur très scoreur à Dijon en 2009, il jouait principalement au poste 2 l’an dernier où il a amené de la stabilité au PL. Bon shooteur, fort en sortie d’écran. Passé par des ligues mineures (Qatar, Liban, Syrie), il a aussi évolué en première division turque et allemande, chaque fois avec succès. Né le 07/12/79 1,91 Poste 2 USA (non JFL) Saison LNB 3 Paris Levallois’11 11,2 pts, 2,5 rbds, 38,5% aux tirs (31 min/m) 8 MICHEL MORANDAIS Sans club en début de saison dernière, Paris l’avait signé pour pallier la blessure de David Noel avant de le prolonger dans la foulée. Davantage arrière que poste 3, Morandais est avant toute chose un shooteur extérieur. Formé aux États-Unis et passé brièvement par l’équipe de France, ce Guadeloupéen a connu l’Euroleague avec Naples et Barcelone, avant de baisser de standing par la suite. Né le 10/01/79 1,96 Poste 2-3 FRA (JFL) Saison LNB 2 Paris Levallois’11 8,3 pts, 3,7 rbds, 43,4% aux tirs (26 min/m) 10 DAVID NOEL Appelé à être le leader du PL après une très bonne première saison à Roanne, l’ailier s’est blessé au bout de 6 matches, ratant plus de la moitié de la campagne 2011. Quasiment imbattable avant sa blessure, le PL avait sombré en son absence. Gros bosseur et fort défenseur, Noel a pris exactement autant de tir à 2 qu’à 3-pts l’an dernier. Un des plus beaux physiques de la Pro A. Né le 27/02/84 2,00 Poste 3 USA (non JFL) Saison LNB 2 Paris Levallois’11 9,5 pts, 3,8 rbds, 48,4% aux tirs (27 min/m) 12 LAMONT HAMILTON L’un des meilleurs pivots de la ligue ces deux dernières saisons. Costaud, technique et malin en attaque, un joueur qui aime le ballon, quitte à aller le chercher au-delà de la ligne des trois-points pour balancer de loin (37,8%). En défense, son investissement est nettement moins important même si son vice et ses coups parfois limite peuvent faire de l’effet. Aime chambrer. Né le 06/04/84 2,07 Poste 5 USA (non JFL) Saison LNB 2 Paris Levallois’11 15,5 pts, 6,2 rbds, 52,6% aux tirs (27 min/m) 14 VINCENT MASINGUE Formé à Levallois, « Bang-Bang » est de retour à la maison après 12 ans d’exil. L’un des derniers représentants des fameux « Cardiac Kids «. Autrefois dominant en Pro A, il vient de connaître deux saisons où son rôle avait nettement décru à Hyères-Toulon. Aura la lourde tâche de frictionner Hamilton à l’entraînement. L’une des plus grandes gueules du basket français. Né le 31/01/76 2,05 Poste 5 FRA (JFL) Saison LNB 17 Hyères-Toulon’11 6,4 pts, 5,9 rbds, 56,5% aux tirs (22 min/m) 17 MALELA MUTUALE Le leader de l’équipe espoir championne de France et sans doute aussi le plus talentueux de tous. Un bon dribble, de bonnes cannes mais un shoot extérieur suspect pour un meneur de jeu. Passé par toutes les équipes de France de jeunes et comptant déjà 10 apparitions en Pro, pas sûr qu’il joue beaucoup cependant cette saison. Né le 18/06/91 1,88 Poste 1 FRA (JFL) Saison LNB 2 Paris Levallois’11 0,8 pts, 0,6 pd, 25,0% aux tirs (3 min/m) PARIS LEVALLOI5 PARIS LEVALLOIS GIOVAN ONIANGUE ■A L’un des joueurs majeurs de l’équipe espoir du PL championne de France et qui compte déjà 12 apparitions avec les pros (9 l’an dernier, 3 l’année précédente) En peu de minutes, il n’a forcément pas pu démontrer grand-chose mais on note déjà une absence de timidité intéressante pour un jeune. Natif du Congo, à ne pas confondre avec la République démocratique du Congo. Né le 22/04/91 1,96 Poste 3 CON-FRA (JFL) Saison LNB 2 Paris Levallois’11 1,0 pt, 0,2 rbd, 66,7% aux tirs (3 min/m) 9 PHILIPPE DA SILVA Retour aux sources pour le Franco-Portugais qui avait débuté sa carrière avec le PSG Racing. MVP français de Pro B la saison dernière, ce meneur de grande taille sait gérer une équipe et passer la balle (meilleur passeur de Pro B l’an dernier.) Sélectionné en équipe du Portugal, il compte déjà deux Euro à son actif (2007 et 2011), à chaque fois avec un vrai rôle. Né le 30/11/79 1,93 Poste 1 FRA-POR (JFL) Saison LNB 6 Évreux (Pro B)’11 9,8 pts, 8,4 pds, 43,2% aux tirs (32 min/m) 11 TRENTON MEACHAM Un vrai bon joueur du championnat allemand qui a également bien marché en Eurocup. Combo davantage porté sur la mène que sur le shoot extérieur, même s’il sait scorer régulièrement et réaliser quelques véritables cartons (31 pts contre Besiktas en coupe d’Europe, 28 pts contre Hagen en Bundesliga.) Formé à l’université d’Illinois, un prestigieux programme en NCAA. Né le 16/06/79 1,92 Poste 1-2 USA (non-JFL) Saison LNB - Goettingen (Allemagne)’11 11,3 pts, 2,9 pds, 41,9% aux tirs (26 min/m) 13 LANDING SANE Un autre rejeton de l’équipe espoir, passé par le Centre Fédéral avant cela. Pas un grand scoreur mais un bon défenseur, fort au contre et à l’interception. Grand et délié, il doit encore prendre de la caisse pour lutter dans les raquettes professionnelles. Passé par les équipes de France junior et espoir. Deux apparitions en Pro A l’an dernier. Né le 19/12/90 2,07 Poste 4-5 FRA (JFL) Saison LNB 1 Paris Levallois (Espoirs)’11 8,1 pts, 5,8 rbds, 42,5% aux tirs (21 min/m) 15 JAWAD WILIAMS Un intérieur formé à North Carolina où il a notamment joué avec David Noel. Champion NCAA en 2005, il a beaucoup bourlingué depuis. De nombreux essais en NBA pour seulement 90 matches au final avec Cleveland. Gros scoreur en ligue japonaise en 2007- 08, nettement moins lors de ses passages en Espagne et Israël. Fort rebondeur et excellent sur la ligne des lancers-francs. Né le 19/02/83 2,04 Poste 4 USA (non-JFL) Saison LNB - Hapoel Jérusalem (Israël)’11 7,7 pts, 1,7 rbd, 52,8% aux tirs (14 min/m) LE COACH CHRISTOPHE DENIS Première vraie saison pour l’ancien assistant qui a succédé à Jean- Marc Dupraz en cours de saison dernière. A réussi à redresser une situation bien mal embarquée pour finalement ne terminer qu’à deux victoires des playoffs. Fils de Francis Denis – ancien coach fédéral –, il a été coéquipier de Laurent Foirest durant sa formation à Antibes et de Laurent Sciarra en sélection régionale. Né le 05/01/73 FRA Saison LNB 1 MAXI-BASKET 47 Photos : Hervé Bellenger/IS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 1Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 2-3Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 4-5Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 6-7Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 8-9Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 10-11Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 12-13Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 14-15Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 16-17Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 18-19Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 20-21Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 22-23Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 24-25Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 26-27Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 28-29Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 30-31Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 32-33Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 34-35Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 36-37Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 38-39Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 40-41Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 42-43Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 44-45Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 46-47Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 48-49Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 50-51Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 52-53Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 54-55Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 56-57Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 58-59Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 60-61Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 62-63Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 64-65Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 66-67Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 68-69Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 70-71Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 72-73Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 74-75Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 76-77Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 78-79Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 80-81Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 82-83Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 84-85Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 86-87Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 88-89Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 90-91Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 92-93Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 94-95Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 96-97Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 98-99Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 100