Maxi Basket n°36H octobre 2011
Maxi Basket n°36H octobre 2011
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°36H de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Tomar Presse

  • Format : (210 x 296) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 19,0 Mo

  • Dans ce numéro : Pro A, Pro B... le guide de la saison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
PRO A II 1 I 24 MAXI-BASKET SAISON 2011-2012 LE CLUB Nom du club : JEANNE D’ARC DIJON BASKET Adresse : 36 avenue Franklin D. Roosevelt – 21000 Dijon Tel. : 03.80.28.85.10 Fax : 03.80.73.21.46 Site Internet : www.jdadijon.com E-mail : bisabelle@jdadijon.com Salle : Palais des Sports – 17 rue Léon Maurice – 21000 Dijon Capacité : 4.628 places Prix des places : de 5 à 25 euros Prix des abonnements : de 65 à 350 euros Président : Michel Renault (68 ans) Directeur exécutif : Olivier Meunier (43 ans) Coach : Jean-Louis Borg (47 ans, 291v-237d) Assistant Coach : Julien Mahé (28 ans) Palmarès : Coupe de France’06, Semaine des As’04, Coupe de la Ligue‘93 Bilan LNB : 261v-234d en Pro A, 56v-32d en Pro B 2010-2011 Classement : 2 e de Pro B (23v-11d) Playoffs : Finaliste (Nanterre, 60-73) Top-scoreur : Jérémy Leloup (14,1 pts) Top-rebondeur : Erroyl Bing (9,1 rbds) Top-passeur : Erric Craven (4,6 pds) Coupe d’Europe : - Coupe de France : 1/16 e (Poitiers) Affluence : 3.138 (1er en Pro B) 2011-2012 Entrées : Bobby Dixon (Brindisi, Italie), Andre Harris (Lille, Pro B), Rob Lewin (Le Mans), Sean Marshall (Pinar Karsiyaka, Turquie) Départs : Erroyl Bing (Genève, Suisse), Errick Craven (?), Benjamin Monclar (Antibes, Pro B), Ferdinand Prenom (Antibes, Pro B, prêt), Jonathan Tornato (Blois, N1) Sponsors maillot : Betclic – Grand Dijon – MR Promotion – Super U Budget prévisionnel : 3,894 millions d’euros (1,170 millions d’euros de masse salariale brute) 4 il DIJON REVANCHARDS Jérémy Leloup Par YannCASSEVILLE « Je ne joue pas pour être à la 13e place de la ligue. » Si, d’ordinaire, les promus débarquent en tatonnant à l’échelon supérieur, Bobby Dixon, lui, a de suite indiqué la couleur (BasketNews #570). Voilà un jeune « qui en veut » ! « L’objectif du club est clairement défini, c’est le maintien, mais il est plutôt encourageant d’entendre que ses joueurs ont une ambition élevée », a répondu le coach Jean-Louis Borg. La remontée directe en Pro A, si elle n’effacera jamais le traumatisme de 2009-10, a redonné du baume au cœur à un club qui partait à vau-l’eau. Ainsi la JDA retrouve l’élite un an après l’avoir quittée, et avec une nouvelle marque de fabrique, labellisée Borg : la défense (67,9 points encaissés en 2010-11, n°1 de Pro B). Et la préparation de cette nouvelle saison n’a pas dérogé à la règle : priorité à la mise en place des barbelés. « La défense qu’on veut avoir demande beaucoup d’investissements et de temps pour habituer des joueurs à des choses qu’ils n’ont pas obligatoirement l’habitude de faire, par exemple sur les rotations, les choix défensifs », décortique JLB. « Si tout le monde fait le travail défensivement, après on pourra se passer le ballon en attaque. » Et en attaque justement, certains seront à surveiller comme le lait sur le feu par leurs adversaires. En premier lieu la doublette US qui va sévir sur les lignes arrières, Dixon-Marshall. Tous deux sont connus de la Pro A, tous deux restent sur un échec. Le meneur, étincelant au Mans, s’est emmêlé les pinceaux à l’ASVEL alors que l’ailier, top-scoreur de la JDA il y a deux ans, n’avait pu empêcher la descente. « Ils sont revanchards par rapport à leur dernière apparition en Pro A, ils veulent montrer une autre image d’eux », confirme Borg. Avec Leloup en 3 e larron, voici un trident séduisant. Et ces as de la gâchette seront cornaqués par le boss : Melody. « C’est un un joueur exemplaire, qui a la capacité à pouvoir dire ce qu’il doit dire, voire à remettre dans le droit chemin si le besoin s’en fait sentir. Pour tout ça, c’est « Melo » le patron sur le terrain », tonne le coach. Borg sait également que son effectif comporte un déficit : les centimètres. Tous les intérieurs sont annoncés à 2,01m. « On sait qu’on va souffrir par rapport à la taille. » Le prix au centimètre étant élevé, la JDA a décidé d’opter pour une raquette petite, mais habituée aux joutes de la Pro A avec la doublette de pivots Moss- Lewin. Le premier, lui aussi, est revanchard, après un exercice avorté à Orléans. Mais bien que costauds, vontils tenir le choc ? Dès le premier match de championnat, le vendredi 7 octobre face au champion nancéien et son totem Akingbala, les Dijonnais auront un premier élément de réponse. D’autant qu’après se profilent deux déplacements (Toulon, Poitiers), puis la réception de Chalon pour le retour du derby bourguignon. Voilà un joli menu, l’occasion pour Bobby Dixon et sa bande de prouver tout l’appétit qu’ils ont. ■ LES DIX DERNIÈRES = SAISONS Saison Niveau G-P Place Playoffs Top scoreur français Top scoreur 2001-02 Pro A 18-12 6 e Quart Laurent Bernard (11,3) Maclcolm Mackey (13,3) 2002-03 Pro A 15-15 9 e - Paccelis Morlende (13,5) Paccelis Morlende (13,5) 2003-04 Pro A 18-16 8 e Quart Paccelis Morlende (14,4) Rowan Barrett (18,5) 2004-05 Pro A 13-21 14 e - Éric Micoud (9,8) Rowan Barrett (21,5) 2005-06 Pro A 16-18 11 e Tour préliminaire Yakhouba Diawara (16,5) Yakhouba Diawara (16,5) 2006-07 Pro A 18-16 10 e - Laurent Sciarra (11,2) T.J. Lux (15,7) 2007-08 Pro A 13-17 11 e - Abdoulaye Mbaye (10,6) Maleye Ndoye (16,2) 2008-09 Pro A 11-19 12 e - Abdoulaye Mbaye (14,9) Eric Chatfield (16,7) 2009-10 Pro A 7-23 16 e - Abdoulaye Mbaye (10,1) Sean Marshall (14,7) 2010-11 Pro B 23-11 2 e Finale Jérémy Leloup (14,1) Jérémy Leloup (14,1) Pascal Allée/Hot Sports
L’EFFECTIF 4 SEAN MARSHALL 5 Top-scoreur de la JDA en 2009-10, il avait été coupé par Orléans l’intersaison suivante, n’étant pas remis à 100% de son opération d’une hernie discale. Il s’est refait la cerise à Pinar Karsiyaka, où il avait déjà évolué en 2007-08 (et émargeait alors à 19,5 points). S’il est à son meilleur niveau, il peut passer 20 points à quiconque. Né le 11/05/85 2,01 Poste 3 USA (non-JFL) Saison LNB 1 Pinar Karsiyaka (Turquie)’11 12,1 pts, 3,4 rbds, 1,5 pd, 50,0% aux tirs (27 min/m) 7 ZACH MOSS L’été dernier, il a quitté son cocon vichyssois, où il évoluait depuis 2006, pour signer à Orléans. Las, jamais dans le rythme, paraissant parfois perdu, le fossé s’est creusé entre Philippe Hervé et lui, au point d’en finir au clash et d’être coupé après 15 journées. Il a retrouvé Jean-Louis Borg pour la fin de saison. Est attendu au tournant. Né le 14/07/81 2,01 Poste 5 USA (non-JFL) Saison LNB 8 Dijon (Pro B)’11 9,3 pts, 5,8 rbds, 1,3 pd, 54,8% aux tirs (24 min/m) 9 JÉRÉMY LELOUP Derrière Mehdi Labeyrie du Portel, « The Wolf » était la saison écoulée le 2 e marqueur français de Pro B. Le jeune ailier timoré du Mans est devenu un joueur qui compte en LNB. S’il a déjà progressé en constance, il va lui falloir cette année composer avec deux scoreurs à ses côtés, Dixon et Marshall. En lieutenant ou 6 e homme, il peut faire mal. Né le 31/01/87 2,02 Poste 3 FRA (JFL) Saison LNB 5 Dijon (Pro B)’11 14,1 pts, 3,6 rbds, 2,3 pds, 1,9 int, 42,9% aux tirs (30 min/m) 11 SAMBA DIA I 10 011"1111 Samba a déjà bien roulé sa bosse en LNB. Formé à Chalonsur-Saône, il a ensuite joué quatre saisons pour Châlons-en- Champagne, en Pro B, avant de rejoindre Roanne de 2008 à 2010. Jamais à son aise à la Chorale, il s’est relancé à Dijon l’an dernier, finissant en trombe. Mais semble toujours en deçà de son potentiel. Né le 22/01/84 2,01 Poste 4 FRA (JFL) Saison LNB 7 Dijon (Pro B)’11 7,0 pts, 3,7 rbds, 40,1% aux tirs (20 min/m) 13 ROB LEWIN Robert de son vrai prénom est un routier de la Pro A, devenu son domicile fixe après des années à barouder dans des ligues mineures. Bon an, mal an, le Jamaïcain trouve toujours refuge dans un club du championnat. L’an dernier, il a pigé à Vichy avant de terminer au Mans. A déjà pris deux fois 19 rebonds en Pro A. Né le 13/11/80 2,01 Poste 5 JAM (non-JFL) Saison LNB 5 Le Mans’11 5,4 pts, 4,9rpds, 43,2% aux tirs (18 min/m) 20 BOBBY DIXON Qu’il brille ou qu’il s’éteigne, le meneur de poche sera à coup sûr l’un des personnages de cette saison. Un de ces joueurs qui ne laisse pas indifférent. En 2009, il avait transfiguré Le Mans, raflant les As et la Coupe de France. Un an plus tard, il était incapable de diriger l’ASVEL. Passé par la Pro B, Saint-Étienne, en 2006-07. Né le 10/04/83 1,78 Poste 1 USA (non-JFL) Saison LNB 3 Brindisi (Italie)’11 12,6 pts, 4,3 rbds, 2,9 pds, 2,0 ints, 38,8% aux tirs (31 min/m) DUON DIJON• LENS ABOUDOU Le frère aîné, d’un an seulement, de Jordan, qui évolue chez le voisin chalonnais. Du temps des espoirs, il dominait le championnat, surprenant par son alliage entre tonicité et rapidité, mais a depuis du mal à se faire sa place chez les pros. Il n’a pas joué une seule fois au moins dix minutes dans un match la saison passée. Né le 09/02/90 1,87 Poste 2 FRA (JFL) Saison LNB 3 Dijon (Pro B)’11 1,1 pt (4 min/m) 8 ANDRE HARRIS Borg est convaincu que son intérieur a les capacités pour franchir un palier et être performant à l’échelon supérieur. D’ailleurs, avant sa formidable saison à Lille, où il était gavé de ballons – parfois à outrance –, il jouait déjà un niveau en dessous, en N1 à Saint-Étienne. Peut-il encore s’élever au sein d’un collectif plus talentueux ? Né le 25/10/85 2,01 Poste 4 USA (non-JFL) Saison LNB 1 Lille (Pro B)’11 18,4 pts, 6,4 rbds, 1,6 pd, 1,7 int, 51,0% aux tirs (32 min/m) DAVID MELODY Il est le relais de son coach sur le terrain, le soldat ultime pour Jean-Louis Borg, le taulier. Cette saison, il sera notamment chargé de veiller à ce que les nouveaux ne s’éparpillent pas et restent dans la trame défensive pronée par l’entraîneur. L’air toujours ailleurs, il n’est pas le dernier pour planter le trois-points qui fait mal. Né le 04/05/77 1,84 Poste 2 FRA (JFL) Saison LNB 7 Dijon (Pro B)’11 10,9 pts, 2,8 rbds, 2,5 pds, 2,1 ints, 40,5% aux tirs (34 min/m) 12 ELSON MENDY Après de longues années à végéter sur le banc de Strasbourg (de 2005-06 à 2009-10, de 3 à 12 minutes par match), Elson, natif de Dakar, a véritablement lancé sa carrière à Dijon il y a un an. Incisif en début de saison, il a peu à peu été dépassé dans la rotation par Samba Dia. Cette saison, la concurrence sera encore plus rude. A Né le 16/11/85 1,99 Poste 3/4 FRA (JFL) - Saison LNB 6 Dijon (Pro B)’11 9,7 pts, 3,8 rbds, 53,2% aux tirs (21 min/m) 15 ANTHONY CHRISTOPHE Avant sa saison à Dijon, il arrivait de N1, où il multipliait les caviars et avait gagné le titre de champion avec Reims. Il est peut-être celui qui était le moins en vue à la JDA en 2010- 11 (pas un match à au moins 10 points), mais en rotation d’Errick Craven, il a tenu son rang. Il retrouve une Pro A qu’il avait quittée en 2005 (HTV). Né le 04/03/83 1,89 Poste 1 FRA (JFL) Saison LNB 6 Dijon (Pro B)’11 2,7 pts, 1,0 rbd, 2,2 pds, 40,5% aux tirs (13 min/m) LE COACH JEAN-LOUIS BORG Hyères-Toulon, Vichy, Dijon : partout où il est passé, il a réussi. Il débarque dans un club en Pro B, réussit rapidement à accéder à la Pro A et fait alors de son club une petite forteresse. Avec un credo : défense, défense, défense. A été assistant-coach en équipe de France en 2008, du temps de Michel Gomez. Né le 19/03/64 FRA Saison LNB 16 MAXI-BASKET 25 Photos : Hervé Bellenger/IS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 1Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 2-3Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 4-5Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 6-7Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 8-9Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 10-11Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 12-13Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 14-15Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 16-17Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 18-19Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 20-21Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 22-23Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 24-25Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 26-27Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 28-29Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 30-31Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 32-33Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 34-35Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 36-37Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 38-39Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 40-41Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 42-43Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 44-45Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 46-47Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 48-49Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 50-51Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 52-53Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 54-55Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 56-57Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 58-59Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 60-61Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 62-63Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 64-65Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 66-67Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 68-69Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 70-71Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 72-73Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 74-75Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 76-77Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 78-79Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 80-81Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 82-83Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 84-85Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 86-87Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 88-89Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 90-91Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 92-93Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 94-95Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 96-97Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 98-99Maxi Basket numéro 36H octobre 2011 Page 100