MAHG n°2019-02 jui à déc
MAHG n°2019-02 jui à déc
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-02 de jui à déc

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Musées d'art et d'histoire de Genève

  • Format : (240 x 320) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : silences...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 DIRECTION ET ADMINISTRATION DU MUSÉE D’ART ET D’HISTOIRE rue charles-galland 2 ch-1206 genève T +41(0)22 418 26 00 I F +41(0)22 418 26 01 mah@ville-ge.ch I www.mah-geneve.ch ÉDITO Sommaire Impressum directeur de la publication  : Jean-Yves Marin responsable de la publication  : sylvie Treglia-détraz coordinatrice éditoriale  : Maureen Marozeau relecture  : Élodie Fournier Photothèque  : susana garcia graphisme  : Boris Baruchet, byboris.ch Impression  : Imprimerie atar roto Presses.a. genève, Issn 1664-0829 Tirage  : 17 000 exemplaires 2019, Musée d’art et d’histoire, genève sans demande écrite et accord préalable, toute reproduction, intégrale ou partielle, des textes et des illustrations de cette édition est interdite. Couverture Luigi Rossi (1853-1923), Rêves de jeunesse,1894. huile sur toile, 92 x178 cm. ce tableau du Mah figure dans l’exposition Silences, au Musée rath. Éditorial.. 3 Expositions Silences Musée rath. 4 Paul Eliasberg. Les paysages de l’âme cabinet d’arts graphiques... 6 Pionniers de la photographie en Suisse romande Maison Tavel 8 Saison antique salon de cartigny Musée d’art et d’histoire... 10 Métamorphoses Musée d’art et d’histoire... 11 Vie de l’institution une collection revisitée. 12 enrichissements. 14 Publication 16 grand Prix d’horlogerie de genève 17 Des Vacances qui donnent la patate !. 18 Partenaires 19 Mah dans le monde 20 regards 22 Pratique 23
le silence, les silences, investissent le rath pour quelques mois. l’infinité de formes qu’ils peuvent revêtir est un thème rarement traité dans une expo- L RIAL sition d’art. et pourtant, le musée lui-même ne semble-t-il pas de prime abord être un espace de sérénité. l’exposition porte un regard original sur des peintures issues de nos collections comme de collections publiques et privées, de suisse et de l’étranger. nous vous invitons à venir partager ces silences, qui vont du sacré à la mélancolie. Pour mener à bien leurs projets, les conservatrices et les conservateurs du Mah entretiennent un fructueux dialogue avec les artistes comme avec les collectionneurs. ainsi, le champ des connaissances portant sur les œuvres s’élargit constamment et ces complicités se concrétisent parfois par des expositions, des dons et des legs. cet automne, au cabinet d’arts graphiques, nous rendons hommage à Paul eliasberg, dessinateur et aquarelliste qui travailla en France au milieu du siècle dernier. sa fille danielle eliasberg a consenti cette politique, les médiatrices et les médiateurs du césar a repris le chemin d’arles pour rejoindre le magnifique écrin que constitue le Musée départemental arles antique. son séjour genevois ne sera pas passé inaperçu et vous aurez été nombreux à visiter cette exposition rappelant les lointaines origines de genève. ce fut également l’occasion pour de nombreux visiteurs de découvrir l’importance de nos collections d’archéologie méditerranéenne qui, de l’Égypte à la grèce et à rome, constituent l’un des plus vastes corpus d’objets antiques conservés en suisse. Prolongeant cet évènement, la saison antique se poursuit dans les galeries des Beaux-arts avec une exposition consacrée à la libre interprétation dont ont fait preuve les artistes de la renaissance à aujourd’hui des Métamorphoses d’Ovide. À l’étage des arts appliqués, une chambre historique (period room), le salon du château de cartigny, accueillera dès l’automne de rares objets d’art néoclassiques provenant d’intérieurs genevois de la fin du XvIII e siècle. un généreux don au Mah, ainsi qu’au Kunstmuseum de Bayreuth, lesquels ont uni leurs forces pour produire Paul Eliasberg. Les paysages, une exposition sur l’œuvre de cet artiste confidentiel. au printemps, la Maison Tavel a innové en proposant aux visiteurs l’expérience de la réalité augmentée, Genève 1850. succèdera à cette expérimentation une vision tout aussi exaltante et portant également sur la ville au milieu du XIX e siècle. vous découvrirez ainsi la vie quotidienne de la cité par le prisme de fascinantes photographies des deux premières décennies de cet art naissant (1840-1860). en un temps où la conservation des photographies n’était pas une évidence, Michèle auer Ory et Michel auer ont su réunir une collection devenue une référence internationale. de nouveau, c’est autour du dialogue fructueux collectionneurs-conservateurs que s’est construite cette exposition. enfin, le Mah est particulièrement fier d’avoir obtenu le label « culture inclusive », délivré par Pro Infirmis, distinguant les institutions qui mettent en œuvre une politique d’accessibilité universelle en favorisant la participation à la vie culturelle des personnes avec et sans handicap. Pour mener à bien Mah sont allés à la rencontre des associations et des publics afin de comprendre les enjeux de leurs handicaps, leur volonté de découvrir le musée et les démarches à mener pour y parvenir. l’accessibilité nous concerne tous à un moment de notre vie, et le musée se doit d’être un acteur inventif de la culture inclusive qui participe à sa vitalité. alors qu’un nouveau projet d’agrandissement du Mah se profile, il est bon de souligner que le musée est un lieu de rencontre et de mixité sociale à l’intérieur duquel les œuvres rassemblent le public, quel qu’il soit. Jean-Yves Marin, directeur du Musée d’art et d’histoire de Genève 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :