Machin Chose n°2 mar/avr/mai 2018
Machin Chose n°2 mar/avr/mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de mar/avr/mai 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Timar

  • Format : (188 x 256) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 37,8 Mo

  • Dans ce numéro : le gobelet, sexe symbole.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
.011,1 26 univers galvanisé par la testostérone où s être un homme » correspond à des règles aussi absurdes que précises, dont toute personne qui a déjà fréquenté un vestiaire connaît les bases. En pleine vague #metoo et mass shooting à répétition aux US, Michael Kinunel, qui a sorti en février un nouvel ouvrage sur des white suprernacists repentis, est plus en vogue que jamais. Tout le monde veut savoir ce que le spécialiste incontesté des hommes, qui a fondé le Center for the Study of Men and Masculinities en zoi3, peut nous dire sur les mécanismes qui poussent les gens nés avec un chromosome Y à toujours se retrouver du côté des oppresseurs dans l'histoire. « écrit rune de mes premières tribunes dans la presse en 1999, au moment de la tuerie de Columbine. A l'époque, pointer la masculini- té comme facteur de risque paraissaitésotérique. Les choses ont bien changé depuis. Les femmes ont été tellement opiniâtres à raconter leurs histoires que l'on commence à les entendre. Les effets de la masculinité sont devenus visibles », raconte Michael LE COÛT DES HOMMES # Cela fait longtemps que ça crève les yeux, mals les yeux crevés n'ont jamais rien vus, explique Louis-George Tin, auteur de L'Invention de la culture hétérosexuelle. « Bourdieu parlait déjà des hommes dominants dominés par leur propre domination, our lisabeth Badinter de l'apprentissage des garçons qui consiste à ne pas être un bébé, une fille ou un pédé... mais c'est longtemps resté un champ aveugle, comme si les hommes n'avaient pas de genre », soulignet-il. Et puis, des universitaires ont commencé à s'intéresser de plus près aux garçons, parce qu'il devenait évident dans leur travail que la variable de genre avait son importance. C'est le cas notamment de Raewyn Connell. Cette sociologue australienne est l'une, sinon LA pionnière des études sur les masculinités. « Dans les années198o, Cormell travaillait sur le harcèlement scolaire et pour cela, il lui fallait aussi comprendre les rapports entre les garçons et leurs différents types de masculinités », explique le sociologue Florian Vôrôs, qui fait partie d'un petit groupe de chercheurs de l'Ecole des hautes études en sciences sociales CEHESS) qui a animé un séminaire sur les masculinités de 2013 à 2015 et traduit, à la même époque, l'ouvrage phare de g g
Raewyn Connell, fvfasculinities. C'est dans ce livre qu'elle propose, en 1995, de distinguer plusieurs tonnes de masculinités qui feront date  : la masculinité hégémonique (exemple  : Tramp), la masculinité complice (exemple  : les fameux « facilitateurs » dénoncés lors du scandale Weinstein) et la masculinité subordonnée (exemple  : tous les mecs que vous avez traité de tapettes). En créant un nuancier de la masculinité, La sociologue apporte un grand bol d'air dans le jus de chaussette viriliste. Les hommes oppressent toujours et avant tout les femmes (bad news], mais ils s'oppressent aussi entre eux, dans un jeu malsain et épuisant de « c'est moi qui ai la plus grosse », faisant au passage de nombreuses victimes dans leurs rangs (ah, bad news aussi... mais on vous avait rien promis). Si l'on doit chercher une bonne nouvelle, c'est que cela permet de mieux comprendre ce qui cloche dans la société let là, re-bad news  : c'est nous]. « Travailler sur les masculinités permet de rompre avec l'évidence et de faire rentrer les hommes dans la particularité, se réjouit Arthur Vuattoux, sociologue qui fait partie du groupe de chercheurs de l'EHESS en pointe sur le sujet. Cela permet aussi de se rendre compte qu'être un homme procure beaucoup d'avantages, mais que ça a aussi un coût. » Un coût social « hallucinant », confirme Sylvie Ayral, enseignante et coauteure de la Fabrique des garçons  : sanctions et genre au collège (PUF, sou). Elle explique  : « Une très grande partie de nos impôts est tournée vers le masculin. La délinquance, l'alcoolisme, la violence routière sont principalement le fait des hommes. Et dans l'espace scolaire, toute La discipline est tournée vers les garçons. lis représentent go% des élèves punis. Mais ce qui est plus préoccupant encore, c'est que, dans les enquêtes qualitatives, il ressort qu'ils savent parfaitement ce qu'ils font  : ils instrumentalisent le système punitif pour donner des gages de leur masculinité. Avec la sanction, on consacre la domination masculine. e SEXE FORT, GÈNE FAIBLE Normalement, à ce stade, vous avez compris qu'être un homme, c'est être le jouet de désirs qui vous ont été imposés (un peu comme Neo, dans Matrix). Et que les études sur les masculinités sont la pilule rouge grâce à elle, vous serez libres, mais ça ne sera pas sans sacrifices.> pu » iirge



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 1Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 2-3Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 4-5Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 6-7Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 8-9Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 10-11Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 12-13Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 14-15Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 16-17Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 18-19Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 20-21Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 22-23Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 24-25Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 26-27Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 28-29Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 30-31Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 32-33Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 34-35Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 36-37Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 38-39Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 40-41Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 42-43Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 44-45Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 46-47Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 48-49Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 50-51Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 52-53Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 54-55Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 56-57Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 58-59Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 60-61Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 62-63Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 64-65Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 66-67Machin Chose numéro 2 mar/avr/mai 2018 Page 68