Loco-Revue n°826 mai 2016
Loco-Revue n°826 mai 2016
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°826 de mai 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 112 Mo

  • Dans ce numéro : s'informer sur les 241 P Jouef.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Contempler » Réseau d’exception 46 ZONE PRUNIERS Ce matin, le soleil est déjà haut lorsque l’autorail (kit Apocopa) arrive en gare de Pruniers. Ce soir, c’est cabine en avant que le patachon « Lulu » (modèle LGB modifié) arrive en gare de Pruniers en tête du train de marchandises de desserte. (suite de la page 43) ▶ Le choix des plantes et leur suivi ont été bien pris en charge par mon épouse qui taille les plantes qui le supportent : buis, lonicéras, cotonéasters ; les autres, notamment les conifères, quand elles deviennent trop importantes, sont jugulées quand c’est possible ou simplement remplacées par d’autres, avec plus ou moins de réussite. LR : Et les bâtiments ? BD : J’ai eu la chance de retrouver quelques plans d’origine ; j’ai ainsi construit sur une base en contreplaqué marine, habillée et décorée avec divers éléments fabriqués sur mesure, deux gares, le dépôt et une halte ; la gare de Pruniers, elle, a été construite grâce à des photos prises in situ de l’exgare de Pommard (cru bien connu !). LR : Et le reste du décor ? BD : Tout est installé à la demande. Les barrières et murets, les personnages sont munis de petits picots de diamètre 2 mm fichés dans des morceaux de tube collés dans des trous pratiqués aux endroits nécessaires. Les lampadaires sont fichés dans des socles adaptés pour leur alimen- LOCO-REVUE - MAI 16 - N°826 tation électrique. Les petits ensembles comme des tas de bois, des saynètes, sont assemblés avec de la colle à chaud et placés où bon me semble. Les éléments isolés trop légers sont lestés de plombs de chasse pour éviter qu’ils ne s’envolent lors des coups de vent ! LR : Une dernière question, avant d’aller jouer : comment gères-tu la météo ? Le temps n’étant pas toujours aussi beau qu’en 2015, il doit y avoir des périodes plus difficiles, non ? BD : Ah !!! En temps normal, il y a deux types de périodes difficiles à gérer : d’abord les journées de pluie ou les orages ; dans ce cas je tends des bâches spécialement taillées au-dessus des zones de gares, là où il y a presque tout le décor ; cela évite les salissures dues aux éclaboussures. Ensuite, il y a la chute des feuilles, de Matériel remorqué : surtout de la construction personnelle Toutes les voitures sont garnies de voyageurs et éclairées via une ligne de train raccordée à la loco ou à quelques essieux dédiés. À part deux voitures d’origine LGB passablement patinées, j’ai construit toutes mes voitures et fourgons : celles à plateformes d’extrémités et celles à portières latérales sont des kits Gécomodel ; les voitures à essieux et à bogies de type Côte-d’Or sont des constructions intégrales (voir mon blog à ce sujet). Les wagons à marchandises sont presque tous d’origine LGB ; la plupart sont munis d’une assise en trois points avec un empattement réduit à 111 mm ; certains ont une caisse modifiée et des chargements amovibles ; ils sont tous repeints et patinés, les aléas climatiques se chargeant de parfaire le tout. Adieu à Pruniers, depuis la plateforme de la dernière voiture. (voiture à boggies Côte-d’Or, construction intégrale). nombreux petits débris apportés par le vent et des fruits tombant des arbres ; là, c’est surtout le gros aspirateur d’atelier qui est efficace, cela prend du temps mais permet une bonne inspection de la voie avant la reprise des circulations. Enfin, la période « 0 » où la maison n’est pas habitée : tout le décor est rentré et stocké dans un chariot spécialement construit. Le matériel roulant et les gares prennent place dans des « valises » fabriquées sur mesures en contreplaqué. Il ne reste plus que la voie et l’hiver les moteurs d’aiguilles LGB sont démontés et stockés au sec. Les décodeurs d’aiguilles restent en place, enfermés dans des boîtes étanches. LR : Maintenant, allons jouer ! BD : Tiens, voilà une commande pour chacun. On fait une reconnaissance de ligne et je t’explique comment ça marche… ▪
Ce soir à Pruniers, l’autorail Billard (kit Apocopa) va rejoindre Soue pendant que la « patache » tractée par la Corpet n°20 (modèle LGB modifié) va poursuivre sa descente vers Noyers). Une visite virtuelle Et si vous voulez virtuellement visiter mon réseau agrémenté d’un résumé sur l’histoire des Chemins de fer Départementaux de la Côte-d’Or, suivez ce lien vers une petite vidéo : . N°826 - MAI 16 - LOCO-REVUE 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 1Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 2-3Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 4-5Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 6-7Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 8-9Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 10-11Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 12-13Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 14-15Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 16-17Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 18-19Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 20-21Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 22-23Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 24-25Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 26-27Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 28-29Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 30-31Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 32-33Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 34-35Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 36-37Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 38-39Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 40-41Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 42-43Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 44-45Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 46-47Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 48-49Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 50-51Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 52-53Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 54-55Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 56-57Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 58-59Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 60-61Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 62-63Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 64-65Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 66-67Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 68-69Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 70-71Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 72-73Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 74-75Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 76-77Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 78-79Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 80-81Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 82-83Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 84-85Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 86-87Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 88-89Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 90-91Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 92-93Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 94-95Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 96-97Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 98-99Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 100