Loco-Revue n°826 mai 2016
Loco-Revue n°826 mai 2016
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°826 de mai 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 112 Mo

  • Dans ce numéro : s'informer sur les 241 P Jouef.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Contempler » Réseau d’exception 42 ZONE NOYERS Vue en enfilade de la gare de Noyers ; au fond, le dépôt et le château d’eau (kit Sud-Modélisme). Au premier plan, wagons Toy Train transformés. Voie : pose adaptée à l’extérieur La plateforme est constituée de béton, sur un hérisson de pierres de récupération. Au début, pour diminuer les coûts de première implantation, j’ai utilisé des aiguilles et du travelage LGB avec du rail de 8 mm de chez Weber, bien plus économique. Dans une deuxième phase, j’ai construit entièrement mes aiguilles et ma voie avec du profilé de 6 mm et des traverses en chêne imprégnées par mes soins ; cela était encore plus économique ! Par la suite, j’ai utilisé des aiguilles et du travelage Tenmille et quelques rares éléments d’autres marques (Aristo, Revalda, Gécomodel). Maintenant, j’utilise de la voie Sunset avec profilé en inox de 6,35 mm. Au fur et à mesure de la décomposition des traverses en chêne des débuts (il reste encore quelques parties, surtout en gare, enrobées dans le mortier de remplissage), je les ai remplacées par des traverses en PVC de 8 mm, découpées à la scie circulaire, gravées et peintes, tant pour refaire quelques sections de voie courante que pour (re)construire des aiguilles. LOCO-REVUE - MAI 16 - N°826 La Corpet n°56 (modèle LGB modifié) quitte le quai de chargement de Noyers. Après avoir fait le plein d’eau et de charbon, elle va être retournée pour rentrer au dépôt. ▶ LR : Là, nous sommes au terminus de Soue ; peut-on maintenant aller à l’autre bout de la ligne ? BD : Bien sûr ! Passons sous l’escalier de la grange, traversons les deux murs de la soue, empruntons le pont LGB (devant être un jour remplacé par un pont Côted’Or) et descendons à Pruniers par une pente de 38 ‰. Ensuite, continuons à descendre, passons sous le pont précédent puis, à la sortie du long tunnel (3,78 men pente de 22 ‰) au niveau de la halte de Le Prélot (construite selon le plan d’origine ; voir Loco-Revue 604) empruntons la voie de gauche qui était à l’origine une courte voie de garage et, entre le mur du jardin et une rangée de buis, continuons
Vue générale de Noyers et du viaduc. La gare de Noyers-sur-Couches est au fond du jardin, et la ligne va se prolonger vers la droite après avoir enjambé le trou préexistant par un viaduc à trois arches récemment construit. à descendre en pente de 40 à 48 ‰ vers le terminus de Noyers-sur-Couche installé, tu l’auras deviné… sous un noyer ! Depuis Soue, nous avons perdu 1 men altitude ! Ce terminus, construit seulement quatre années après le début, comporte un dépôt pour deux machines et un pont tournant que j’ai construit en PVC et qui est inspiré, comme celui de Soue, de ceux du réseau du Vivarais dont j’avais fait des photos assez détaillées. LR : Mais, nous voyons qu’il ne s’agit pas d’un terminus, la ligne continue ! BD : Eh oui ! J’ai fini par céder à la suggestion familiale de construire un viaduc enjambant le trou situé à côté de la gare. (viaduc décrit dernièrement dans Voie Libre n°78 et 80). Mais il faut que ce viaduc serve à quelque chose… Alors, je viens d’entreprendre la poursuite de la ligne le long du fond du jardin et, à défaut d’en faire le tour, d’établir dans le coin suivant, occupé par le pourrissoir, une boucle de retournement cachée ! Cette « coulisse » extérieure va d’ailleurs notablement augmenter les possibilités de jeu ! LR : À ce propos, comment exploites-tu ton réseau ? BD : Heureusement je n’aime pas trop voir tourner des trains en rond ! Le tracé m’impose des allers/retours incessants avec croisement éventuel à Pruniers (permis par la boucle d’origine) et des remises en tête des locos – après retournement éventuel des locos vapeur – ou changement de mode de traction ; sans parler des modifications de la composition des convois, rendues faciles par les nombreuses voies de garage et l’équipement du matériel roulant avec des attelages KD. Après une dizaine d’années d’exploitation en analogique, le passage au numérique avec installation de décodeurs LokSound XL en remplacement des premiers décodeurs LGB, facilite énormément le jeu à plusieurs, et les visiteurs – en particulier les enfants – un La rame Vivarais (kits Gécomodel) emmenée par la Mallet 404 (kit ACO) quitte Noyers (en arrière-plan) en franchissant le viaduc qui a motivé le prolongement de la ligne. tant soit peu intéressés en profitent pleinement. Le cantonnement téléphonique et la liaison avec le régulateur sont réalisés au travers du jardin, à voix forte !!! LR : Maintenant, parlons de l’environnement. Comment as-tu réalisé le décor végétal ? BD : C’est l’aboutissement d’un long travail pluriannuel et qui n’est jamais terminé. ▶ (suite du texte page 46) N°826 - MAI 16 - LOCO-REVUE 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 1Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 2-3Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 4-5Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 6-7Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 8-9Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 10-11Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 12-13Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 14-15Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 16-17Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 18-19Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 20-21Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 22-23Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 24-25Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 26-27Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 28-29Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 30-31Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 32-33Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 34-35Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 36-37Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 38-39Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 40-41Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 42-43Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 44-45Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 46-47Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 48-49Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 50-51Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 52-53Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 54-55Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 56-57Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 58-59Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 60-61Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 62-63Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 64-65Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 66-67Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 68-69Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 70-71Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 72-73Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 74-75Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 76-77Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 78-79Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 80-81Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 82-83Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 84-85Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 86-87Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 88-89Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 90-91Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 92-93Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 94-95Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 96-97Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 98-99Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 100